Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Thriller

MONTAGE (2013) ★★★★☆


Montage (2013)

 

 

Synopsis : Il y a quinze ans, la fille de Ha Kyung a été kidnappée, et bien qu’elle ait payé la rançon, la petite fut tuée. Ha Kyung ne s’en remet pas, et lorsque le détective Chung Ho vient lui annoncer que l’affaire arrive à prescription, elle le supplie d’essayer de trouver le coupable pendant les quelques jours restants…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Jeong Keun-seob
Scénariste : Jeong Keun-seob
Acteurs : Uhm Jung-hwa, Kim Sang-kyung, Song Young-chang, Jo Hee-bong, Lee Jun-hyeok, Park Chul-min, Gi Ju-bong, Oh Dae-hwan
Musique : Koo Ja-wann, Ahn Hyeon-jin
Genre : Action, Policier, Mystère
Durée : 2 heures
Date de sortie : 16 mai 2013 (Corée)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Miin Pictures
Distribué par : Finecut, Next Entertainment World
Titre original : Mongtajoo / 몽타주
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Montage » est un thriller coréen datant de 2013, écrit et réalisé par Jeong Keun-seob, qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Uhm Jung-hwa, qu’on a pu voir dans « The Last Day » (2009), Kim Sang-kyung, qu’on a pu voir dans « The Tower » (2012), Jo Hee-bong, qu’on a pu voir dans « The Pirates » (2014), Gi Ju-bong, qu’on a pu voir dans « The Office » (2015), et Park Chul-min, qu’on a pu voir dans « Memories of War » (2017).

Selon toutes vraisemblances, et depuis qu’on regarde régulièrement des films coréens, le thriller est un genre que les cinéastes du pays du matin calme affectionnent tout particulièrement. Ça tombe bien, Laurence et moi, nous sommes fans. Il faut avouer que durant cette dernière décennie, nous avons été gâtés dans ce registre de la part des coréens. Pour citer quelques exemples invoquons « The Chaser » (2008) de Na Hong-jin, « No Mercy » (2010) de Kim Hyeong-jun, « Cold Eyes » (2013) de Cho Ui-seok, ou encore « The Inside Man » (2015) de Woo Min-ho. Une belle diversité de sujets, pour du suspense d’une excellente qualité. À tel point que je vais probablement éditer prochainement un Top 10 des meilleurs thrillers coréens.

Nous voici donc face à ce « Montage » datant déjà d’il y a quelques années. Et très honnêtement, dès les premières minutes du métrage, on se rend compte qu’on est en présence d’un très bon film. On est littéralement happé par l’histoire. Le scénario est d’une qualité remarquable. L’histoire nous invite à suivre l’inspecteur Cheong-ho (Kim Sang-kyung) qui se retrouve à enquêter sur un enlèvement d’enfant dont la méthodologie est similaire à une ancienne affaire vieille de 15 ans, et où le kidnappeur avait disparu sans laisser de traces alors que l’enfant avait trouvé la mort. Parallèlement, la mère de la première victime, Ha-kyung (Uhm Jung-hwa) poursuit ses propres investigations suite à la fermeture définitive du dossier concernant son enfant. Bientôt, les recherches de ces deux personnes vont converger vers une seule personne, qui apparaît pourtant elle-même comme une victime.

Petit à petit, on découvre que l’inspecteur Cheong-ho, qui s’était fortement impliqué dans la recherche de l’enfant disparu quinze ans plus tôt, est fortement marqué par son échec, ayant promis d’arrêter le suspect, et surtout, n’ayant pas pu sauver l’enfant. Il est persuadé que cette nouvelle affaire est l’œuvre de la même personne, et s’avère donc particulièrement motivé pour appréhender l’auteur des faits. Cependant, Jeong Keun-seob, le scénariste-réalisateur, nous balade de fausses pistes en cul-de-sac. Les preuves s’accumulent, mais les faits ne s’emboîtent pas dans le schéma qui se dessine pour les enquêteurs.

C’est bien entendu dans la dernière partie que tous les éléments vont se mettre en place, telles les pièces d’un puzzle avec un turn-over absolument magnifique que nous n’avons absolument pas vu venir. Outre, sa mise en scène, Jeong Keun-seob, propose une superbe photographie, jouant d’ailleurs avec des flash-backs qui peuvent dérouter dans le déroulement de l’histoire, mais qui prennent tout leur sens, dès lors que les explications arrivent lors de l’ultime segment du métrage.

De la distribution, ce sont essentiellement les prestations d’Uhm Jung-hwa et de Kim Sang-kyung qu’il faut retenir. La première incarne cette mère éplorée, qui souffre depuis quinze années de ne pas voir l’affaire concernant la mort de sa fille élucidée. Bien que discrète durant une partie du film, sa performance est totalement remarquable et la scène où elle découvre le corps de son enfant décédé est absolument poignante. Le second incarne un inspecteur de police écrasé par le poids de son échec dans cette affaire précédemment évoquée. Dès lors qu’il prend conscience que cette nouvelle histoire d’enlèvement est liée à son ancienne affaire, il décuple de volonté, faisant preuve d’une grosse détermination, au point de se mettre en porte-à-faux avec sa hiérarchie et ses collègues. L’acteur offre une solide prestation, avec force et émotion.

En outre, le réalisateur Jeong Keun-seob ainsi que l’actrice Uhm Jung-hwa ont obtenu plusieurs nominations pour des cérémonies de remise de prix, mais seul Uhm Jung-hwa s’est vu récompenser dans la catégorie « Meilleure Actrice » et notamment lors des 50e Grand Bell Awards, équivalent coréen des Oscars. Ce métrage a, par ailleurs, rapporté près de 12 millions d’euros.

En conclusion, « Montage » est un savoureux thriller disposant d’une histoire et d’une intrigue particulièrement prenantes. Le développement des personnages est habilement construit et le suspense court durant la quasi-intégralité du métrage. La construction du récit n’est pas pleinement linéaire, ce qui peut créer une forme de confusion qui se disperse cependant dans la dernière partie du film. La distribution offre de très bonnes prestation, mais Uhm Jung-hwa et Kim Sang-kyung livrent d’excellentes performances dans leur rôle respectif. La photographie est très plaisante et la bande originale permet d’accentuer les moments forts du métrage. Un divertissement de premier plan que l’on ne peut que conseiller aux fans de thrillers.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 209 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :