Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Thriller

PERFECT NUMBER (2012) ★★★☆☆


Perfect Number (2012)

 

 

Synopsis : Harcelée par un ex-mari violent, Hwa-Sun le tue accidentellement en tentant de défendre sa fille. Suk-Go, son voisin, taciturne, reclus, mais brillant mathématicien, a tout entendu de la dispute et son dénouement fatal. Secrètement amoureux d’elle, il n’hésite pas un seul instant et cours lui proposer son aide pour confondre la police.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Bang Eun-jin
Scénaristes : Lee Gong-joo, Lee Jung-hwa, Kim Tae-yoon
Acteurs : Ryoo Seung-bum, Lee Yo-won, Cho Jin-woong, Kim Bo-ra, Kwon Hae-hyo, Nam Yeon-woo
Musique : Shin Yi-kyung
Genre : Drame, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 59 minutes
Date de sortie : 18 octobre 2012 (Corée)
Année de production : 2012
Sociétés de production : K&Entertainment
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Yonguija X / 용의자X
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Yonguija X » ou « Perfect Number » est un thriller dramatique sud-coréen datant de 2012, réalisé par Bang Eun-jin, à qui l’on doit également « Method » (2017). Les acteurs principaux sont Ryoo Seung-bum, qu’on a pu voir dans « The Unjust » (2010), Lee Yo-won, qu’on a pu voir dans « Fists of Legend » (2013), et Cho Jin-woong, qu’on a pu voir dans « Assassination » (2015). Ce métrage est une adaptation du roman de Keigo Higashino, The Devotion of Suspect X.

L’histoire proposée par « Perfect Number » aborde le concept de l’erreur judiciaire, mais dans le cas présent, il s’agit plus précisément d’une manipulation de la justice et surtout des services de police. Nous allons suivre Kim Seok-go (Ryoo Seung-bum) qui avait montré beaucoup de promesses comme futur mathématicien lorsqu’il était étudiant. Maintenant qu’il est adulte, il n’est qu’un simple professeur de mathématiques dans un lycée. En outre, il est sérieux et introverti, et son seul rayon de soleil, c’est lorsqu’il rencontre sa voisine de palier, Baek Hwa-sun (Lee Yo-won), dans le magasin du quartier, où il achète son repas.

Lorsque l’ex-mari de Hwa-sun débarque à l’improviste et se met à la rouer de coups, cette dernière, en se défendant, le tue. Seok-go entend le drame depuis l’appartement voisin et décide de dissimuler le meurtre afin de la protéger de la police. Il utilise son génie pour planifier méticuleusement l’alibi parfait pour Hwa-sun, et grâce à ses efforts, celle-ci n’est pas inquiétée par les autorités. Cependant, le détective en charge de l’enquête, Jo Min-beom (Cho Jin-woong), est persuadé que Hwa-sun est bien la coupable, et suit son intuition malgré le manque de preuves. Le hasard veut que l’inspecteur de police et le professeur de mathématiques furent autrefois camarade de classe. Min-beom va alors aborder l’enquête sous un nouvel angle.

Au-delà de l’aspect thriller, le développement permet d’aborder la problématique de la solitude et d’une certaine forme de déséquilibre développé par l’isolement. Kim Seok-go, le personnage central de cette histoire est complètement replié sur lui-même, il s’est soudainement focalisé sur sa voisine de palier, et devient de plus en plus envahissant, s’attribuant un regard critique, des droits qu’il n’a pas. Dans une certaine mesure, cela reprend le cliché du matheux à lunettes qui se veut être un no-life, mais c’est adroitement construit pour déboucher sur la dernière partie, où les révélations s’enchaînent.

On peut souligner l’excellente performance de Lee Yo-won dans un personnage de femme qui tente de se reconstruire suite aux violences qui l’ont obligée à s’éloigner de son ex-mari violent et alcoolique. Dans la période troublée que l’on traverse actuellement, suite aux révélations de l’affaire Weinstein qui n’en finit pas d’ébranler Hollywood, cette histoire proposée dans « Perfect Number » prend une toute autre dimension. Alors que le personnage incarné par Ryoo Seung-bum se fait de plus en plus pressant, Baek Hwa-sun dit une chose très intéressante et tellement criante de vérité, de sincérité : « Je viens à peine d’échapper à un fou. Comment devrais-je continuer à vivre en me sentant aussi oppresser ?« .

Le personnage de l’inspecteur Jo Min-beom, incarné par Cho Jin-woong, est plus classique, mais l’ensemble de ses investigations repose uniquement sur ses intuitions, sans preuve, et en outre, il poursuit son enquête en dépit des directives de sa hiérarchie, ce qui parait peu probable dans le système coréen, tel qu’il nous est présenté à travers le cinéma. Par ailleurs, « Perfect Number » manque parfois de fluidité et de rythme, ce qui, pour un métrage de deux heures, s’avère être un handicap, car on se retrouve à plusieurs reprises au bord du décrochage, de la perte de concentration.

En conclusion, « Perfect Number » est un film correct disposant d’une histoire intéressante, mais qui souffre d’un manque de fluidité et dont le développement est légèrement ruiné par certaines lenteurs. L’intrigue demande de la concentration et la mise en scène est périlleuse par moment. La distribution est dominée par les très bonnes prestations de Ryoo Seung-bum et de Lee Yo-won dans les rôles principaux. Un film qui plaira essentiellement aux amateurs de thrillers psychologiques, bien qu’il y ait une pointe d’action.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,485 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :