Action, Science fiction, Thriller

24 HOURS TO LIVE (2017) ★★☆☆☆


24 Hours to Live (2017)

 

 

Synopsis : Travis Conrad, tueur d’élite d’une organisation paramilitaire, est tué en mission en Afrique du Sud. Mais une procédure médicale expérimentale mise en place par ses employeurs le ramène temporairement à la vie, lui offrant 24 heures supplémentaires. Dans cette course contre la mort, comment Travis va-t-il pouvoir se sortir de ce piège ?

Origine du film : Afrique du Sud, États-Unis
Réalisateur : Brian Smrz
Scénaristes : Zach Dean, Jim McClain, Ron Mita
Acteurs : Ethan Hawke, Xu Qing, Rutger Hauer, Liam Cunningham, Paul Anderson
Musique : Tyler Bates
Genre : Action, Thriller, Science-fiction
Durée : 1 heure et 33 minutes
Date de sortie : 17 janvier 2018 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Thunder Road Pictures, Fundamental Films
Distribué par : Saban Films
Titre original : 24 Hours to Live
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « 24 Hours to Live » ou « 24H Limit » pour la distribution française, est un thriller d’action américain, saupoudré d’une petite pointe de science-fiction, réalisé par Brian Smrz qui signe là son second long-métrage après « Hero Wanted » (2008). Les acteurs principaux sont Ethan Hawke, qu’on a pu voir dans « In a Valley of Violence » (2016), Xu Qing, qu’on a pu voir dans « Mr. Six (2015), Liam Cunningham, qu’on a pu voir dans « Let Us Pray » (2014), Rutger Hauer, qu’on a pu voir dans « Valérian et la Cité des mille planètes » (2017), et Paul Anderson, qu’on a pu voir dans « Brimstone » (2016).

L’un des éléments les plus intéressants, si ce n’est le plus percutant de ce qui a fait le succès de « John Wick » (2014) a été la manière dont ce métrage utilise la présence particulière de Keanu Reeves à l’écran afin d’obtenir un impact maximal. Les films d’action jouent souvent sur la forte personnalité du personnage principal, comme Bruce Willis avait su si bien le faire avec le rôle de John McClane dans la saga « Die Hard ». Cette alchimie est complètement absente avec « 24 Hours to Live », un film qui apparaît être en contradiction avec la personnalité d’Ethan Hawke.

Le scénario s’articule autour de différents thèmes. L’action est le point central, et fait que finalement « 24 Hours to Live » reste divertissant. On retrouve les ingrédients modernes du film d’action, à savoir les fusillades, relativement nombreuses dans ce métrage, qui à l’instar de la référence précédemment citée, « John Wick » (2014), n’hésitent pas à mettre en scène des tirs à bout portant avec les dégâts que l’on peut imaginer et les visuels qui vont avec. On retrouve également quelques explosions, un petit peu de combats au corps-à-corps et des course-poursuites, notamment en voiture. L’ensemble des scènes d’actions sont très bien orchestrées avec une photographie assez nerveuse, et très proche de l’action à proprement parlé.

La deuxième thématique est donc cette petite dose de science-fiction. Travis Conrad (Ethan Hawke), le personnage principal meurt assez rapidement dans le déroulement de l’histoire, mais est ramené à la vie par une nouvelle technologie, et se réveille sur la table d’opération, doté dans l’avant-bras, d’une horloge lui permettant de visualiser le temps qu’il lui reste à vivre, le décompte partant, vous l’aurez compris à la lecture du titre de ce métrage, de 23h59m59s. Ce concept n’est pas sans rappeler le film « Time Out » (2011) d’Andrew Niccol dans lequel on pouvait voir un étonnant Justin Timberlake, donc du coup, n’apparaît comme pleinement novateur. Pour ceux qui ont une bonne mémoire, Snake Plissken (Kurt Russell) avait déjà un ultimatum de ce type pour récupérer le Président des États-Unis dans le désormais cultissime « New-York 1997 » de John Carpenter.

Enfin, le dernier concept déployé dans « 24 Hours to Live » c’est la partie dramatique, qui se manifeste de manière assez pathétique dans ce métrage. Travis Conrad a perdu, un an avant les événements présentés dans l’histoire, son épouse et son fils, sans qu’on sache réellement comment cela est arrivé. Le chagrin du personnage au sujet de la perte de sa famille reviendra encore et encore, et n’est rien d’autre qu’un artifice de scénario bon marché. Ce n’est absolument pas bien construit, rendant le personnage d’Ethan Hawke plus affligé que vindicatif, même quand il apprendra la vérité sur la mort de ses proches.

Un mix entre « Hyper Tension » (2006) de Mark Neveldine et Brian Taylor et de « John Wick » avec Ethan Hawke, sur le papier cela semblait être une bonne idée. Le principal problème, c’est la déconnexion apparente entre l’acteur et le projet. Ethan Hawke apporte de la gravité à ses personnages, comme dans « Good Kill » (2014) d’Andrew Niccol, mais ce film avait besoin de folie. Nous avons un acteur fiable et humain et ce type de métrage aurait eu besoin de quelque chose de plus creux. Malheureusement à chaque fois que l’acteur tente de rendre son personnage crédible, nous voyons les trous dans l’intrigue.

Il aurait été sympathique de pouvoir affirmé que « 24 Hours to Live » eut fonctionné en laissant notre cerveau au repos, sans se poser de questions, mais le fait est que le film n’est pas assez divertissant pour que cela fonctionne. La suppression de l’analyse, de la réflexion face à un film de série B exige un degré de mise en scène enjouée, une intrigue en forme de montagnes russes, une réalisation déséquilibrée, mais ce métrage est trop fastidieux pour ne pas se poser des questions.

En conclusion, « 24 Hours to Live » est un film médiocre, disposant d’une basique histoire de vengeance dont l’intrigue semble avoir été écrite par un adolescent. Le rythme est plaisant et les scènes d’action sont bien orchestrées, mais ne suffisent absolument pas à relever le pauvre niveau de l’histoire et des éléments dramatique de l’intrigue. Les dialogues et la mise en scène sont très pauvres et seul Ethan Hawke semble s’en sortir, bien qu’utilisé à contre-emploi. Un film dont on pourra s’acquitter.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “24 HOURS TO LIVE (2017) ★★☆☆☆

  1. Je suis allée le voir hier au cinéma et franchement, j’ai passé un bon moment, c’est un film d’action vraiment prenant !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 20/01/2018, 16 04 58 01581

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 184 230 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :