Chine, Ciné-Asia, Drame, Guerre, Historique, Hong-Kong

OUR TIME WILL COME (2017) ★★☆☆☆


Our Time Will Come (2017)

 

 

Synopsis : 1941, durant l’occupation japonaise de Hong-Kong. Fang Lan, institutrice, se retrouve impliquée dans une guérilla qui fera d’elle une figure clef dans la lutte pour la liberté et l’indépendance.

Origine du film : Chine, Hong Kong
Réalisateur : Ann Hui
Scénariste : He Jiping
Acteurs : Zhou Xun, Eddie Peng, Wallace Huo, Paw Hee-ching, Jessie Li, Tony Leung, Guo Tao, Huang Zhizhong, Jiang Wenli, Alex Fong, Ivana Wong, Ray Lui, Deanie Ip, Sam Lee, Eddie Cheung, Stanley Fung, Kingdom Yuen
Musique : Joe Hisaishi
Genre : Drame, Guerre, Historique
Durée : 2 heures et 10 minutes
Date de sortie : 1er juillet 2017 (Chine)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Shanghai Bona Cultural Media, Bona Entertainment Company, Class Limited, Distribution Workshop, Entertainment Team Media Group, Quidam Studios
Distribué par : Bona Film Group Limited, China Lion Film Distribution, Golden Village Pictures, MM2 Entertainment
Titre original : Míng Yuè Jǐ Shí Yǒu / 明月幾時有
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Míng Yuè Jǐ Shí Yǒu » ou « Our Time Will Come » pour la distribution internationale, est un film dramatique de guerre, datant de 2017, co-écrit et réalisé par Ann Hui, à qui l’on doit également « The Golden Era » (2014). Les acteurs principaux sont Zhou Xun, qu’on a pu voir dans « The Silent War » (2012), Eddie Peng, qu’on a pu voir dans « Wu Kong » (2017), et Wallace Huo, qu’on a pu voir dans « Reset » (2017). La première du film a eu lieu le 1er juillet 2017 pour commémorer et coïncider avec le vingtième anniversaire de la rétrocession de Hong Kong du Royaume-Uni à la Chine.

L’histoire proposée par « Our Time Will Come » se déroule dans les années 1940, où l’on va suivre l’histoire d’une femme légendaire, Fang Gu (Zhou Xun), qui fut l’une des figures clé lors de l’occupation japonaise de Hong Kong à travers la lutte et le combat pour la liberté et l’indépendance des jeunes issus des groupes de la résistance. Les personnages principaux seront confrontés à des choix difficiles, faisant fi de leurs intérêts personnels afin de défendre une juste cause.

« Our Time Will Come » est exactement le type de film auquel je n’aime pas tellement être confronté, car une fois vu, on ne sait pas vraiment quoi en penser. Comme dirait l’autre, le sentiment est mitigé. Il y avait de quoi faire un grand film, un film épique, mais à l’arrivée, on se retrouve avec quelque chose qui n »est pas pleinement abouti. Là où il y avait largement la place pour produire un film de héros extraordinaires incarnés par des personnes ordinaires, ce métrage se révèle être une illustration de la vie quotidienne dans une ville déchue.

Alors certes, il y a bien quelques scènes d’action, mais largement trop peu nombreuses pour apporter à ce film un aspect percutant et dynamique. Bien au contraire, Ann Hui, la réalisatrice nous livre une pièce moelleuse à combustion lente, superbement mise en images, développant des thèmes aussi raffinés que spirituels comme la dislocation culturelle, la politique identitaire, l’oppression, la famine où encore sur les liens maternels et la notion de sacrifice. C’est beau, c’est prenant, mais qu’est ce que c’est lent. Les deux heures et dix minutes que dure le métrage sont à la limite de la souffrance.

On attend inlassablement une scène héroïque qui finalement n’arrive jamais. Fang Lan, principale protagoniste de l’histoire, commence à faire des missions régulières pour la résistance, passant progressivement d’un rôle de soutien à une capacité plus active, sans qu’on puisse voir quoi que ce soit. Parallèlement à la maturité de Fang Lan en tant que combattante de la résistance, « Our Time Will Come » présente également d’autres personnages archétypaux comme l’ex-petit ami de Fang Lan, Li jinrong alias Wing (Wallace Huo), infiltrant les autorités japonaises à travers un travail auprès d’un colonel de l’armée passionné de poésie (Masatoshi Nagase), ou son compagnon d’armes, Liu Heizai alias Lau Blackie (Eddie Peng) avec ses attaques audacieuses contre les soldats japonais. Ceux-ci fournissent au film une petite dose d’intrigue et d’action, mais de loin pas suffisant par rapport à ce que l’on peut attendre d’un thriller d’espionnage en temps de guerre.

Le personnage le plus intéressant pourrait en définitive être la mère de Fang Lan, une figure avec des valeurs et un sens de l’humour très incongru dans ces temps troublés et incertains. Deanie Ip offre au passage un contrepoint à la fois vif et poignant au sein des différents protagonistes avec une performance marquante même si son personnage se retrouve en péril lorsqu’une mission pour laquelle elle n’a pas été désignée part de travers. Malheureusement, toutes ces prestations de qualité n’arrivent pas à élever le niveau du film dont le scénario est, en fin de compte, assez pauvre.

En conclusion, « Our Time Will Come » est un film moyen dont l’histoire est intéressante, dont l’intrigue laisse entrevoir de belles scènes épiques qui n’arrivent jamais, la faute à un développement pauvre et dont on ne cerne finalement pas la finalité. Le rythme est poussif et l’ensemble manque cruellement de dynamisme. La photographie est très réussie, et la distribution offre de très bonnes prestations. Malheureusement, l’ensemble des points positifs ne permettent pas d’élever le métrage vers ce que l’on pouvait raisonnablement en attendre. Dommage, il y avait un excellent potentiel.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 175 587 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :