Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier

TROUBLESHOOTER (2010) ★★★☆☆


Troubleshooter (2010)

 

 

Synopsis : Un ex-flic, devenu détective privé, découvre le corps d’une femme ensanglantée dans un hôtel durant une filature de routine. À l’approche des secours, il se défile pour ne pas être impliqué, mais il est repéré par des policiers qui vont croire à tort qu’il est le meurtrier….

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kwon Hyeok-jae
Scénariste : Ryoo Seung-wan
Acteurs : Sol Kyung-gu, Lee Jung-jin, Oh Dal-su, Lee Sung-min, Moon Jeong-hui, Song Sae-byeok, Lee Yeong-hoon, Park Young-Seo, Jo Young-Jin
Musique : BangJun-seok
Genre : Action, Policier
Durée : 1 heure et 39 minutes
Date de sortie : 9 septembre 2010 (Corée)
Année de production : 2010
Sociétés de production : CN Entertainment
Distribué par : CN Entertainment
Titre original : Haegyeolsa / 해결사
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Haegyeolsa » ou « Troubleshooter » pour la distribution internationale, est un policier d’action sud-coréen datant de 2010, réalisé par Kwon Hyeok-jae qui signe là son premier long-métrage à la mise en scène. Les principaux acteurs sont Sol Kyung-gu, qu’on a pu voir dans « The Merciless » (2017), Oh Dal-su, qu’on a pu voir dans « Assassination » (2015), Lee Sung-min, qu’on a pu voir dans « Morsures » (2012), Lee Yeong-hoon, qu’on a pu voir dans « The Guard Post » (2008), et Song Sae-byeok, qu’on a pu voir dans « Secteur 7 » (2011).

L’histoire proposée par « Troubleshooter » nous invite donc à suivre Kang Tae-sik (Sol Kyung-gu), un ancien policier devenu détective privé. Ce dernier se retrouve accusé à tort d’un homicide. Il va donc devoir enquêter afin de se disculper et éventuellement confondre les vrais responsables du meurtre. Cependant, il va être contacté au téléphone par un mystérieux interlocuteur qui va lui proposer une vidéo de l’assassinat démontrant son innocence, contre un certain nombre de services. D’abord récalcitrant, à l’idée d’être manipulé, Kang Tae-sik va obtempérer, tout en manœuvrant afin de piéger l’organisateur de tout ce stratagème.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est rapidement plongé dans l’histoire. Pas de round d’observation, on rentre directement dans le vif du sujet, et personnellement, c’est loin de me déplaire. Cependant, cette méthode ne permet pas de développer le caractère du personnage principal, malgré qu’on puisse obtenir quelques informations au fur et à mesure du développement de l’intrigue. Le rythme est assez soutenu, et on se retrouve, à travers la durée du métrage, face à quelques rebondissements, savamment orchestrés, même si, en approchant de l’épilogue, on perçoit clairement les choses.

L’un des points qui m’a vraiment plu dans « Troubleshooter », c’est l’attitude profondément logique du personnage principal Ce dernier étant pourchassé par la police, qui n’hésite pas à faire diffuser sa photo dans les médias, utilise une fausse barbe-moustache, de fausses lunettes, une casquette pour essayer d’apparaître aux yeux de tous, différent de ce qu’il est censé être. Bien souvent, ce point particulier est complètement laissé de côté par les scénaristes, alors que cela semble tellement évident. Si je suis recherché, je vais éventuellement me laisser pousser la barbe, teindre mes cheveux, etc., histoire de changer d’apparence. C’est basique, mais rarement mis en scène.

« Troubleshooter » est donc un film d’action divertissant. Kwon Hyeok-jae, le réalisateur, pour son seul et unique long-métrage à ce jour, ne prend pas vraiment beaucoup de risque, et joue la sécurité, d’une part en faisant appel à des acteurs confirmés maîtrisant parfaitement leur rôle respectif, mais également en proposant une mise en scène simple et dynamique, permettant de passer rapidement sur les quelques coquilles vides du script. Sol Kyung-gu est donc épaulé par Lee Jung-jin, qui incarne le principal antagoniste de l’histoire, et Oh Dal-su qui interprète le policier chargé de l’enquête sur le meurtre dans lequel est impliqué Kang Tae-sik, vieux briscard, qui comprend très vite qu’il y a anguille sous roche et que son ex-collègue est victime d’une machination.

Ainsi donc, « Troubleshooter » offre suffisamment de points positifs pour que l’on reste concentré sur l’avancée de l’intrigue. En dépit du fait que l’on se doute de la direction que cette histoire prend, ce métrage offre beaucoup d’esprit et d’ action. Les scènes d’action consistent en de superbes combats à mains nues et d’assez impressionnantes course-poursuites. En outre, les quelques notes d’humour viennent harmonieusement s’insérer dans le récit, sans jamais apparaître comme exagérées.

En conclusion, « Troubleshooter » est un bon film d’action dont l’histoire se veut relativement usuelle, développant une intrigue intéressante faite de différents rebondissement sans toutefois être profondément novateur. Les scènes d’action sont bien orchestrées et le rythme est très dynamique. La petite pointe d’humour est sympathique, tandis que la photographie ainsi que la bande originale sont basiques mais agréables. Certains points réalistes sont particulièrement captivants. L’ensemble est donc plaisant, remplit correctement son rôle de divertissement sans pour autant atteindre des sommets.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,482 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :