Horreur, Mystère, Thriller

ANGEL HEART (1987) ★★★☆☆


Angel Heart (1987)

 

 

Synopsis : 1955. Harry Angel est un détective privé. Un homme se faisant appeler Louis Cyphre l’engage pour rechercher un certain Johnny Favourite. Son enquête à peine commencée, toutes les personnes qu’il contacte ayant connu Johnny sont tuées dans des circonstances mystérieuses. Au fur et à mesure qu’il apprend des choses sur lui-même et son client, Harry découvre qu’il doit se battre pour sa propre survie…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Alan Parker
Scénariste : Alan Parker
Acteurs : Mickey Rourke, Robert De Niro, Lisa Bonet, Charlotte Rampling, Stocker Fontelieu, Brownie McGhee, Michael Higgins, Elizabeth Whitcraft
Musique : Trevor Jones
Genre : Horreur, Mystère, Thriller
Durée : 1 heure et 53 minutes
Date de sortie : 8 avril 1987 (France)
Année de production : 1987
Sociétés de production : Carolco Pictures
Distribué par : Tri-Star Pictures
Titre original : Angel Heart
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Angel Heart » est un film d’horreur psychologique américain datant de 1987, écrit et réalisé par Alan Parker, à qui l’on doit également « Mississippi Burning » (1988). Les acteurs principaux sont Mickey Rourke, qu’on a pu voir dans « Ashby » (2015), Robert De Niro, qu’on a pu voir dans « Dirty Papy » (2016), Lisa Bonet, qu’on a pu voir dans « Road to Paloma » (2014), et Charlotte Rampling, qu’on a pu voir dans « Assassin »s Creed » (2016). Le métrage est basé sur le roman « Falling Angel » écrit par William Hjortsberg, paru en 1978.

Après la publication de son roman, William Hjortsberg a commencé à développer un scénario pour une adaptation cinématographique, mais n’a pas réussi à trouver un studio de cinéma pour produire son scénario. Le projet a cependant refait surface en 1985, lorsque le producteur Elliott Kastner a porté le livre à l’attention d’Alan Parker. Ce dernier a commencé à travailler sur un script, et a fait plusieurs changements au roman de Willam Hjortsberg. Le film a été produit par la société Carolco Pictures avec un budget de 18 millions de dollars. Le tournage principal a débuté en mars 1986 et s’est terminé en juin de la même année. Le tournage a eu lieu à New York et à la Nouvelle-Orléans.

Avant même sa sortie, « Angel Heart » a fait l’objet d’une controverse pour le casting de Lisa Bonet (alors connu pour son personnage dans le sitcom familial The Cosby Show) et sa scène de sexe graphique avec Mickey Rourke, confrontant ainsi le métrage à des problèmes de censure auprès de la Motion Picture Association of America. Alan Parker a été contraint de supprimer dix secondes de contenu sexuel pour éviter une cote «X» et obtenir la cote «R» que souhaitait le distributeur du film, Tri-Star Pictures. Une version non censurée du film a été proposée plus tard lors de la sortie en vidéo. « Angel Heart » a reçu des critiques mitigées et n’a pas rencontré un franc succès au box-office nord-américain, ne rapportant que 17 millions de dollars lors de son exploitation en salles. Il est depuis considéré comme culte, certains critiques l’ayant même qualifié comme l’un des meilleurs films d’horreur jamais réalisés.

L’histoire proposée par « Angel Heart » nous propose de suivre Harry Angel (Mickey Rourke), un détective privé de New-York, engagé par un mystérieux commanditaire, afin d’enquêter sur la disparition d’un chanteur, connu sous le nom de Johnny Favorite. L’enquête de ce détective l’amène à la Nouvelle-Orléans, où il se retrouve impliqué dans une série de meurtres brutaux liés à des pratiques occultes.

« Angel Heart » est un film sombre. Plus l’intrigue se développe, plus l’atmosphère devient obscure. Le métrage est un voyage dans l’esprit de son personnage principal, Harry Angel, incarné avec beaucoup de force et justesse par Mickey Rourke. Plus il avance dans son enquête, plus il s’enfonce dans les ténèbres, jusqu’au moment fatidique où la vérité éclate. Son esprit est tellement troublé, que le personnage, tout comme le spectateur sont amenés à se demander s’il n’est pas en train de basculer dans la folie.

Dans un certain sens, il y a une escroquerie par rapport à la présence de Robert De Niro. L’affiche, comme les bandes-annonces, laissaient suggérer que l’acteur avait un rôle de premier plan. Il n’en est rien. Bien que son personnage, Louis Cyphre, soit, dans une certaine mesure, la clé de toute cette sombre histoire, son temps de jeu à l’écran est très faible. Sa prestation est correcte, mais c’est cependant Mickey Rourke qui assure la plus forte performance. Le scénariste-réalisateur, Alan Parker, affirme que la performance de Robert De Niro était si forte, si étrange et réaliste, qu’il l’évitait pendant le tournage, se contentant de le diriger.

La performance de Lisa Bonet dans le rôle d’Epiphanie Proudfoot a fait couler beaucoup d’encre. À l’époque, cette dernière était essentiellement connue pour incarner Denise Huxtable–Kendall dans le sitcom « The Cosby Show« . Bill Cosby était lui-même monté au créneau et avait qualifié « Angel Heart » comme étant un film fait par l’Amérique blanche qui utilisait vulgairement une fille noire en lui faisant faire des choses vaudou tout en ayant des relations sexuelles. Quand on sait que depuis, il est poursuivi par de nombreuses victimes pour des accusations de viols, dans des affaires remontant jusqu’aux années 1960, on est peut-être en droit de se dire que tout est relatif…

La jeune actrice, âgée d’une vingtaine d’années au moment du tournage, s’est beaucoup impliquée pour assurer son rôle, faisant des recherches sur le vaudou et s’adonnant à la pratique de la méditation, afin d’abandonner toutes ses inhibitions, lâcher prise et laisser Epiphanie prendre le relais. Une performance peut-être osée pour l’époque, car rappelons que ce métrage date d’il y a 30 années, mais pleinement réussie et apparemment assumée par l’actrice. Pour mémoire, Lisa Bonet fut l’épouse du chanteur Lenny Kravitz de 1987 à 1993, et qu’elle est la mère de l’actrice Zoë Kravitz. Elle vit désormais avec l’acteur Jason Momoa avec qui elle a eu deux enfants.

« Angel Heart » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD ainsi qu’en Blu-ray, dont celle parue le 24 janvier 2001 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Angel Heart » est un bon film d’horreur psychologique doté d’une histoire particulièrement sombre et d’une ambiance de plus en plus pesante et funeste. Le rythme est un petit peu lent, et le métrage souffre d’une certaine longueur. L’intrigue est très bien construite, laissant longuement planer le doute sur la véritable nature des différents personnages. La distribution offre de très bonnes prestations. La prestation de Mickey Rouke est nettement au-dessus du lot, et la performance de Lisa Bonet est à souligner pour son audace et sa hardiesse. Un métrage qui se présente aujourd’hui comme un film culte, statut qui est peut-être aussi exagéré que le rejet dont il a fait l’objet lors de sa sortie.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 111,949 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :