Crime - Policier, Drame

THREE BILLBOARDS OUTSIDE EBBING, MISSOURI (2017) ★★★★☆


3 Billboards Les panneaux de la vengeance (2017)

 

 

Synopsis : Après des mois sans que l’enquête sur la mort de sa fille ait avancée, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de leur ville.

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Martin McDonagh
Scénariste : Martin McDonagh
Acteurs : Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Abbie Cornish, John Hawkes, Peter Dinklage, Caleb Landry Jones, Kerry Condon, Darrell Britt-Gibson, Lucas Hedges
Musique : Carter Burwell
Genre : Crime, Drame
Durée : 1 heure et 55 minutes
Date de sortie : 17 janvier 2018 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Blueprint Pictures, Fox Searchlight Pictures, Film4 Productions, Cutting Edge Group
Distribué par : Fox Searchlight Pictures
Titre original : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » ou « 3 Billboards: Les Panneaux de la Vengeance » pour la distribution française, est un film dramatique américain datant de 2017, écrit, produit et dirigé par Martin McDonagh, à qui l’on doit également « Seven Psychopaths » (2012). Les acteurs principaux sont Frances McDormand, qu’on a pu voir dans « Æon Flux » (2005), Woody Harrelson, qu’on a pu voir dans « The Duel » (2016), Sam Rockwell, qu’on a pu voir dans « Cowboys et Envahisseurs » (2011), Abbie Cornish, qu’on a pu voir dans « Geostorm » (2017), John Hawkes, qu’on a pu voir dans « Small Town Crime » (2017), et Caleb Landry Jones, qu’on a pu voir dans « Barry Seal: American Traffic » (2017).

On pourrait polémiquer à chaque sortie de film américain en France, avec cette sale habitude qui consiste à en changer le titre. Dans l’esprit de certains, le français est trop con pour être confronté à un titre en anglais. Quand c’est du chinois, du coréen ou de l’indonésien, je peux encore comprendre, car nous ne sommes pas familiarisés avec leurs types d’alphabet. Après, on vient pleurer parce que les Français ne savent pas, dans leur grande majorité, parler l’anglais. Après, ce n’est pas pour le plaisir de gueuler, car c’est souvent qu’on nous fait le coup, mais dans cet exemple-là, le titre français dénature l’idée du film. Explication. « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » dans l’esprit, et pour faire simple, il s’agit de trois panneaux d’affichage situés à l’extérieur de la ville d’Ebbing dans le Missouri. Chose que l’on retrouve dans l’histoire du film. Or, dans sa version française, « 3 Billboards: Les Panneaux de la Vengeance », pour ma part, ne correspond en rien à l’idée du métrage, car de vengeance, il n’est point question ici, ou alors je n’ai rien compris au film.

Alors si ce n’est pas une histoire de vengeance, c’est quoi ? C’est une histoire de colère. Bien souvent, le cinéma américain nous présente la colère comme quelque chose de négatif, et que c’est seulement à travers l’acceptation et la compréhension que nous pouvons évoluer vers le bonheur. C’est bien évidemment plus facile à dire qu’à faire. Comment ne pas être en colère face à l’injustice de la vie ? La vie prendra les enfants avant les parents. La vie offrira des cancers à des personnes relativement jeunes. La vie sera raciste, sexiste et cruelle. Il faut donc se battre dans la vie. C’est à travers le combat et la rage que d’autres émotions comme l’empathie et la compréhension vont apparaître. Finalement, la colère n’est pas une maladie qu’il faut soigner, c’est un moyen de progresser sur la voie de la compréhension.

La personne en colère dans l’histoire qui nous est proposée par « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » c’est Frances McDormand dans le rôle de Mildred. Une mère de famille récemment divorcée qui a perdu sa fille Angela il y a moins d’un an. Angela a été violée et assassinée, mais l’affaire est devenue un de ces fameux « Cold Case ». Mildred n’a plus d’informations de la police sur d’éventuelles avancées dans l’enquête. Elle va donc louer trois panneaux d’affichage abandonnés à l’entrée de la ville pour interpeller le chef de la police, Willoughby (Woody Harrelson), sur le pourquoi l’enquête est au point mort.

Les médias locaux s’intéressent à l’utilisation « originale » de ces panneaux d’affichage et l’attention que cette affaire suscite conduisent à une série d’évènements dramatiques  impliquant non seulement le chef de la police locale, mais également l’un de ses officiers particulièrement répugnants, Dixon, incarné avec beaucoup de conviction par Sam Rockwell.

Toute la force du script signé par Martin McDonagh lui-même, réside dans le fait que ce film n’est pas un thriller où l’on cherche à identifier un tueur. « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » aborde plutôt les causes et les effets du meurtre d’Angela plutôt que la description du crime, de l’investigation et de la résolution de celui-ci. Mildred loue les panneaux d’affichage, ce qui entraîne une pression sur le chef, ce qui provoque la colère de son fidèle officier, et ainsi de suite.

Le casting est juste époustouflant dans cette histoire. Sam Rockwell est très efficace dans sa représentation d’un policier raciste et violent. Woody Harrelson est également excellent dans ce métrage, et son personnage donne une orientation particulièrement dramatique et inattendue à l’histoire. Cependant, le film appartient à Frances McDormand, qui véhicule énormément l’état d’esprit de son personnage avec un regard foudroyant là où d’autres actrices auraient besoin de faire un long monologue. L’actrice est tout simplement stupéfiante quand il s’agit de s’exprimer par le langage corporel, révélant aussi bien sa rage que sa douleur.

En date du 11 février 2018, « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri », a rapporté 45,3 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 55,5 millions de dollars dans les autres pays, pour un total de 100,9 millions de dollars au box-office mondial, contre un budget de 12 millions de dollars. En outre, ce métrage est en train d’engranger les récompenses les unes derrière les autres. Il a remporté quatre Golden Globes dont celui dans la catégorie « Best Performance by an Actress in a Motion Picture – Drama » pour Frances McDormand. Il a également gagné cinq BAFTA Awards, récompensant une nouvelle fois Frances McDormand (Best Leading Actress) ainsi que Sam Rockwell (Best Supporting Actor). Enfin, le film est en lisse dans sept catégories pour la cérémonie des Oscars à venir (4 mars 2018).

« 3 Billboards – Les Panneaux de la Vengeance » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 23 mai 2018 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » est un très bon film dramatique, disposant d’une histoire originale et d’un développement inattendu. L’intrigue n’est pas forcément là où on l’attendait ce qui apporte une forme singulière à ce métrage. La photographie est très douce, les teintes et les couleurs apportent du relief à l’histoire. La distribution est excellente, notamment Woody Harrelson et Sam Rockwell qui sont parfaits dans leurs rôles respectifs, mais c’est Frances McDormand qui impressionne le plus avec une prestation impeccable, magistrale. Un film séduisant, fort, et étonnant, qui reste plusieurs jours en tête. À voir !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “THREE BILLBOARDS OUTSIDE EBBING, MISSOURI (2017) ★★★★☆

  1. Ah, l’un de mes plus gros coups de coeur de ce début d’année, j’ai adoré !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 23/02/2018, 15 03 34 02342
  2. Pas forcément le chef-d’oeuvre annoncé, mais je l’ai tout de même trouvé très réussi ! 😀

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 24/02/2018, 19 07 13 02132

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 199 937 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :