Action, Drame, Horreur, Science fiction

BEYOND SKYLINE (2017) ★★★☆☆


Beyond Skyline (2017)

 

 

Synopsis : Alors qu’ils rentrent chez eux, Mark et son fils, Trent sont confrontés à une étrange lumière dans le ciel qui semble aspirer la population vers un vaisseau alien géant. Face à l’invasion, la résistance humaine s’organise…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Liam O’Donnell
Scénaristes : Liam O’Donnell
Acteurs : Frank Grillo, Bojana Novakovic, Iko Uwais, Callan Mulvey, Antonio Fargas, Valentine Payen, Betty Gabriel, Yayan Ruhian, Jacob Vargas
Musique : Nathan Whitehead
Genre : Action, Drame, Horreur, Science-fiction
Durée : 1 heure et 46 minutes
Date de sortie : 18 décembre 2017 en VOD (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Hydraulx, North Hollywood Films, Infinite Frameworks Studios, Mothership Pictures
Distribué par : Vertical Entertainment
Titre original : Beyond Skyline
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Beyond Skyline » est un film de science-fiction post-apocalyptique américain, datant de 2017, écrit et réalisé par Liam O’Donnell, qui signe là ses premiers pas à la mise en scène, mais qui a déjà œuvré comme responsable des effets visuels sur des métrages comme « Aliens vs Predator: Requiem » (2007), « Iron Man 2 » (2010) ou encore « The Bay » (2012). Les acteurs principaux sont Frank Grillo, qu’on a pu voir dans « Wheelman » (2017), Bojana Novakovic, qu’on a pu voir dans « Le Sanctuaire » (2015), Callan Mulvey, qu’on a pu voir dans « Batman v Superman : L’Aube de la Justice » (2016), Iko Uwais, qu’on a pu voir dans « Man of Tai Chi » (2013), Yayan Ruhian, qu’on a pu voir dans « Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force » (2015), et Antonio Fargas, essentiellement connu pour son rôle de Huggy les bons tuyaux dans la série télévisée Starsky et Hutch (1975-1979). Ce métrage est une suite directe de « Skyline » (2010).

En 2010 sortait donc le premier opus, intitulé « Skyline » et qui fut très critiqué par la presse spécialisée. Injustement, selon notre point de vue, car le film avait des qualités évidentes. En outre, la fin laissait clairement entrevoir une suite, et c’est donc chose faite. Bien que signant ici ses débuts en tant que réalisateur, Liam O’Donnell n’est pas autant n’importe qui. Dans le premier métrage, il était déjà présent comme producteur et co-scénariste. Cependant, notre metteur en scène débutant délaisse l’ambiance « Cloverfield » qui avait été instaurée dans « Skyline » pour basculer dans le toute action grâce à la participation de Frank Grillo et du duo dynamique des films « Raid », Iko Uwais et Yayan Ruhian. Un choix qui se défend pour mener la lutte contre l’invasion extraterrestre. Malheureusement, le film ne trouve pas d’ampleur en raison de la faiblesse de son scénario.

Dans « Beyond Skyline », l’invasion extraterrestre est la même que dans le film original, de grands vaisseaux spatiaux aspirent les habitants de Los Angeles dans le ciel en utilisant une lumière bleutée aveuglante qui les hypnotise. Nous allons suivre un groupe de personnes qui tentent d’échapper aux aliens particulièrement imposants, qui fracassent les êtres humains en deux temps trois mouvements de leurs mains griffues pour leur arracher le cerveau. Mark Corley (Frank Grillo) est un flic de Los Angeles qui vient tout juste de récupérer son fils Trent (Jonny Weston), arrêté pour une bagarre, quand l’attaque de la ville débute. Les deux vont alors faire équipe avec un conducteur de métro, Audrey (Bojana Novakovic) et d’autres flics comme Garcia (Jacob Vargas) et Sandra Jones (Betty Gabriel), sans oublier un sans-abri aveugle, Sarge (Antonio Fargas) dont l’intérêt scénaristique est inexistant en dehors du fait d’offrir du travail à Huggy les bons tuyaux.

Bien qu’une partie de ces personnes ne survivent pas aux 30 premières minutes du film et que les autres finissent toutes par être aspirées dans le vaisseau, ils finissent par se retrouver au Laos après le crash de l’engin spatial extraterrestre, avec un bébé qui grandit rapidement. Cet enfant est un sang-mêlé, humain-alien qui pourrait être la clé de la préservation de la Terre. Mieux encore, Mark et Audrey se retrouvent enrôlés dans la résistance locale, aux côtés de super-combattants comme Sua (Iko Uwais) et le chef d’une unité de guérilla (Yayan Ruhian). Chose qui tombe plutôt bien puisque les envahisseurs ont décidé de mener la bataille au sol. Cette nouvelle équipe ainsi formée offre alors des combats acharnés, jusqu’à la confrontation finale. Scènes d’action qui raviront les fans d’arts martiaux.

Tout comme « Skyline » avant lui, ce métrage démontre la portée de visuels captivants, à la fois pratiques et générés par ordinateurs, qui peuvent être obtenus sans pour autant disposer d’un budget de 100 millions de dollars. Les intérieurs visqueux, poisseux d’un vaisseau spatial caverneux, sombre et hostile, les monstres extraterrestres dont certains semblent être inspirés de H.R. Giger, ou encore le paysage éradiqué de Los Angeles après l’attaque alien, fait honneur à une équipe de cinéastes imaginative.

Malheureusement tout ceci ne masque pas pleinement un script de science-fiction ultra convenu, des dialogues vides, un héros macho et poussiéreux, et une intrigue axée sur une invasion dont les motivations profondes ne sont pas vraiment claires, et une lutte contre une menace alien particulièrement familière. Finalement, on s’amusera des scènes loupées, sorte de bêtisier, présentées lors du générique de fin, tout en retenant l’aspect créatif du métrage. Liam O’Donnell devrait être en mesure de faire nettement mieux, notamment avec un budget plus important et surtout avec un bon scénario.

« Beyond Skyline » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 28 février 2018 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Beyond Skyline » est un film de science-fiction doté d’une histoire familière et d’une intrigue basique. Le développement est intéressant et les scènes d’action sont nombreuses et très bien orchestrées. La distribution offre d’honorables prestations. Les visuels sont très bien orchestrés, mais le scénario est vraiment très pauvre. Ce métrage reste un bon divertissement, sans pour autant marquer durablement notre mémoire. Cependant, Liam O’Donnell est probablement un réalisateur à suivre.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “BEYOND SKYLINE (2017) ★★★☆☆

  1. J’hésitais à le regarder pour les scènes de combats d’Iko Uwais mais si y’a que ça qui est bien, je pense que je vais faire l’impasse 🙂 Merci pour ta critique.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Lari Starque | 04/03/2018, 12 12 33 03333
  2. Je suis totalement d’accord avec toi, j’avais beaucoup aimé « Skyline », alors j’ai très envie de voir celui-ci !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 04/03/2018, 15 03 29 03293

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 127 261 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :