Biopic, Drame, Thriller

CAPITAINE PHILLIPS (2013) ★★★★☆


Capitaine Phillips (2013)

 

 

Synopsis : L’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au coeur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Paul Greengrass
Scénariste : Billy Ray
Acteurs : Tom Hanks, Barkhad Abdi, Faysal Ahmed, Catherine Keener, Michael Chernus, David Warshofsky, Corey Johnson, Chris Mulkey, Yul Vazquez, Max Martini, Omar Berdouni
Musique : Henry Jackman
Genre : Biopic, Drame, Thriller
Durée : 2 heures et 14 minutes
Date de sortie : 20 novembre 2013 (France)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Scott Rudin Productions, Michael De Luca Productions, Trigger Street Productions
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : Captain Phillips
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Captain Phillips » est un thriller biographique américain datant de 2013, dirigé par Paul Greengrass, à qui l’on doit également « Jason Bourne » (2013). Les acteurs principaux sont Tom Hanks, qu’on a pu voir dans « The Circle » (2017), Barkhad Abdi, qu’on a pu voir dans « Good Time » (2017), Catherine Keener, qu’on a pu voir dans « November Criminals » (2017), Corey Johnson, qu’on a pu voir dans « The Code » (2009), et Max Martini, qu’on a pu voir dans « Pacific Rim » (2013). Le scénario de Billy Ray est basé sur le livre A Captain’s Duty: Somali Pirates, Navy SEALs, and Dangerous Days at Sea signé Richard Philips et Stephan Talty.

L’histoire proposée par « Captain Phillips » s’inspire de la véritable histoire du détournement du Maersk Alabama en 2009. Un incident au cours duquel le capitaine Richard Philips, de la marine marchande, qui a été pris en otage par des pirates somaliens en pleine mer, dans l’océan indien, dirigé par Abduwali Muse. Ce métrage permet aux spectateurs de s’immerger pleinement dans la peau d’un otage en proie à un groupe de pirates désespérés et dangereux qui brandissent des armes automatiques de manière irréfléchie, sans qu’on soit vraiment sûr qu’ils savent vraiment s’en servir.

Pour ceux qui se seraient arrêter à l’idée qu’un pirate se limite à sa représentation du Capitaine Jack Sparrow, ce récit réel risque de s’apparenter à un réveil brutal quant à ce qui constitue le modèle du 21e siècle dans ce secteur de la planète. Paul Greengrass, le réalisateur, est toujours à la pointe de la technologie, n’hésitant pas à utiliser les derniers outils à sa disposition, telles que des caméras à l’épaule afin d’obtenir une photographie granuleuse. À cela, il a ajouté une distribution essentiellement anonyme et organisé une situation tendue afin de récréer cette tentative de détournement d’un cargo américain datant de 2009.

Dès lors que la phase d’abordage débute, l’atmosphère est particulièrement tendue. On risque de se surprendre à se ronger les ongles, tant l’ambiance est stressante, ce qui nous fait complètement oublier les deux heures et quart que dure le métrage. En cela, se servir d’un casting peu connu augmente la vraisemblance du récit. Mais, le réalisateur a également fait appel à un acteur qui apporte pour ainsi dire toujours une sécurité bienveillante auprès des cinéphiles. En effet, Tom Hanks est l’une des rares grosses pointures du cinéma que l’on suivra volontiers dans presque toutes les situations périlleuses.

L’accent, dans ce « Captain Phillips » est bien entendu, porté sur le détournement du bateau. Les pirates, après une première tentative avortée, parviennent à monter à bord, et à en prendre le commandement, alors qu’une grosse majorité de l’équipage s’est cachée à bord. Le chef des pirates, Abduwali Muse, incarné avec beaucoup de maestria par Barkhad Abdi, va finir par s’impatienter devant les fausses-pistes organisées par Richard Phillips, et lorsque les choses échapperont à son contrôle, n’aura d’autre choix que de fuir dans un canot de sauvetage avec ses complices, emmenant avec eux le capitaine du navire en otage, réclamant des millions pour sa libération.

Barkhad Abdi et Tom Hanks vont alors échanger quelques dialogues psychologiques intéressants. Abduwali Muse exposant sa jeunesse, avoue ses rêves d’aller vivre en Amérique et d’acheter une voiture. Les choses vont prendre une tout autre tournure avec les l’interventions des forces spéciales, les Navy SEALS. Le destin des pirates est alors scellé. C’est probablement la partie la plus tendue du métrage, avec un Tom Hanks bouleversant de réalisme.

« Captain Phillips » a rapporté 107,1 millions de dollars en Amérique du Nord et 111,7 millions de dollars dans les autres pays, pour une recette mondiale au box-office de 218,8 millions de dollars, contre 55 millions de dollars de budget de production. De surcroît, ce métrage a obtenu plus de 150 nominations, dont 6 pour la cérémonie des Oscars 2014 et a reçu 16 récompenses. Barkhad Abdi a remporté un BAFTA Award dans la catégorie Best Supporting Actor.

« Capitaine Phillips » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 20 mars 2014 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Captain Phillips » est un excellent thriller, basé sur une histoire vraie, avec une intrigue forte et une ambiance particulièrement tendue. Le développement des personnages est bien équilibré, permettant parfaitement de s’immerger aux côtés des principaux protagonistes. La photographie est très plaisante et le rythme est cohérent avec l’action. La distribution offre de très bonnes prestations, et la confrontation entre Tom Hanks et Barkhad Abdi tient toutes ses promesses, permettant à l’un de s’affirmer encore une fois comme un acteur de talent, et à l’autre de se faire connaître. Un divertissement à l’atmosphère crispant mais parfaitement orchestré par un réalisateur de qualité.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “CAPITAINE PHILLIPS (2013) ★★★★☆

  1. Tout à fait d’accord, un film immersif, bien mis en scène et avec de très bons acteurs, rien à redire 🙂

    Aimé par 1 personne

    Publié par A la rencontre du Septième Art | 30/03/2018, 9 09 44 03443
  2. Je n’étais pas du tout emballée par ce film, le sujet ne me parlait pas spécialement et pourtant, je l’ai trouvé absolument sublime !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 30/03/2018, 15 03 09 03093

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 498 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :