Action, Ciné-Asia, Comédie, Corée du Sud, Crime - Policier

MIDNIGHT RUNNERS (2017) ★★★★☆


Midnight Runners (2017)

 

 

Synopsis : Ki-joon et Hee-yeol élèves de l’école de police, assistent à un enlèvement. Lorsqu’ ils préviennent les forces de police, celles-ci ne poussent pas l’enquête plus avant, engluées dans la bureaucratie et les preuves s’avérant insuffisantes. Les deux étudiants policiers décident alors de mener l’enquête eux-mêmes…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Joo-hwan
Scénariste : Kim Joo-hwan
Acteurs : Park Seo-joon, Kang Ha-neul, Park Ha-sun, Sung Dong-il, Go Joon, Bae Yoo-ram, Lee Ho-jung, Lee Jun-hyuk, Seo Jung-yeon, Choi Hong-il
Genre : Action, Comédie, Policier
Durée : 1 heure et 49 minutes
Date de sortie : 9 août 2017 (Corée)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Movie Rock
Distribué par : Lotte Entertainment
Titre original : Cheongnyeon gyeongchal / 청년경찰
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Midnight Runners » est une comédie d’action policière sud-coréenne datant de 2017, écrite et réalisée par Kim Joo-hwan, à qui l’on doit également « Koala » (2013). Les acteurs principaux sont Park Seo-joon, qu’on a pu voir dans « The Chronicles of Evil » (2015), Kang Ha-neul, qu’on a pu voir dans « New Trial » (2017).

« Midnight Runners » est ce que l’on appelle dans le jargon cinématographique un Buddy Movie, un concept de film mettant en scène un duo de copains, généralement policiers, et ayant souvent des caractères complètement différents. Pour exemple, on peut citer le duo formé par Mel Gibson et Danny Glover dans « L’Arme Fatale » (1987), Sylvester Stallone et Kurt Russell dans « Tango et Cash » (1989) ou encore Tommy Lee Jones et Will Smith dans « Men in Black (1997).

Ainsi donc « Midnight Runners » nous invite à suivre Ki-joon (Park Seo-joon) et Hee-yeol (Kang Ha-neul) deux étudiants à l’Université de la Police Nationale coréenne qui se lie d’amitié, et qui, lors d’une soirée à Séoul, sont témoins d’un enlèvement brutal. Lorsqu’ils en réfèrent aux services de police, les autorités sont occupées par l’enlèvement du fils d’un nabab du monde des affaires et ne peuvent donner suite à l’affaire. Ayant appris, durant leurs cours, qu’une femme victime d’un kidnapping n’avait que sept heures d’espérance de vie, ils décident de se lancer eux-mêmes dans une enquête visant à identifier les auteurs de l’enlèvement et à libérer la jeune femme (Park Ha-sun).

Kim Joo-hwan, le scénariste-réalisateur de ce métrage parvient à trouver un très bon équilibre entre la comédie et l’action. Le fait que Ki-joon et Hee-yeol soient deux aspirants policiers amène tout un ensemble de situations très drôles du fait de leurs incompétences, de leurs différences de personnalité et leur jeunesse. Dans une certaine mesure, ils ont encore des attitudes d’adolescents ayant une vision romanesque du métier de policier. Devant la dure réalité de la vie réelle, de la rudesse du monde criminel, ils comprennent à leur dépend que la réalité de l’action est à la fois dangereuse, mais surtout plombée par les affres des procédures et de la lenteur administrative.

Dans un premier temps, ces deux apprentis policiers vont échouer à retrouver leur victime. Mais l’investigation va leur permettre de comprendre qu’ils sont faces à un gang qui s’adonne au trafic d’être humain, et plus particulièrement à un trafic d’ovules. C’est finalement un groupe de femmes qu’il faut retrouver et libérer. À leur retour à l’académie, ils vont profiter des installations pour intensifier leur entraînement. Enfin, dans la dernière partie, en acceptant de prendre le risque d’être renvoyés, ils décident de passer à l’action, afin de libérer toutes les personnes séquestrées. Afin de mener à bien cette mission, ils devront se confronter à Yang-choon (Go Joon), le chef du gang…

Les scènes d’action sont rondement menées, et le tournage a dû être particulièrement physique, les deux principaux protagonistes passant énormément de temps à courir dans cette histoire. À l’académie de police, lors de la nuit qui va tout déclencher, et finalement dans l’acte final. Les scènes de combat sont très bien chorégraphiées avec un sens particulier du réalisme, bien loin des actions de superman. Pas de gunfight, pas d’explosion, mais une mise en scène tout de même très nerveuse, et une atmosphère qui reste assez tendue, toujours entrecoupée d’une pointe d’humour très agréable.

De la distribution, on retiendra essentiellement les prestations du duo principal qui fonctionne à la perfection. Bien que les deux acteurs soient en pleine lumière au point de totalement éclipser le reste du casting, il y a un excellent équilibre entre Park Seo-joon et Kang Ha-neul. Aucun ne cherchant à voler la vedette à l’autre. Quittant ces deux personnages alors qu’ils ne sont qu’à la moitié de leur formation, il y a de fortes chances qu’on les retrouve pour un deuxième opus, ce qui serait un véritable plaisir, car ce film fut un très agréable divertissement.

En conclusion, « Midnight Runners » est une très bonne comédie policière disposant d’une intrigue originale, d’une intrigue légère et d’un développement très divertissant. Le rythme est très plaisant, alternant les séquences d’entraînement, d’investigation et d’action. La photographie est agréable et la distribution est dominée par le duo principal d’acteurs qui fonctionne très bien. Il y a un bon équilibre entre les deux compères et les parties comiques sont engageantes évitant de tomber dans le burlesque. Un film très sympathique que l’on peut aisément recommander !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 152 137 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :