Action, Aventure, Ciné-Asia, Comédie, Corée du Sud, Historique

THE PIRATES (2014) ★★★★☆


The Pirates (2014)

 

Synopsis : 1388, le sceau officialisant la création de l’empire Joseon est perdu en mer. Deux équipes de pirates et un renégat s’affrontent pour le retrouver.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Lee Seok-hoon
Scénaristes : Chun Sung-il, Choi Yi-young
Acteurs : Son Ye-jin, Kim Nam-gil, Lee Geung-young, Shin Jung-geun, Choi Sulli, Lee Yi-kyung, Yoo Hae-jin, Kim Won-hae, Park Chul-min, Kim Tae-woo, Oh Dal-su, Jo Hee-bong, Ahn Nae-sang, Lee Dae-yeon
Musique : Hwang Sang-jun
Genre : Action, Aventure, Comédie, Historique
Durée : 2 heures et 10 minutes
Date de sortie : 6 août 2014 (Corée)
Année de production : 2014
Sociétés de production : Harimao Pictures
Distribué par : Lotte Entertainment
Titre original : Haejeok: Badaro Gan Sanjeok / 해적: 바다로 간 산적
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Haejeok: Badaro Gan Sanjeok » ou « The Pirates » pour la distribution internationale, est un film d’aventures sud-coréen datant de 2014, réalisé par Lee Seok-hoon, à qui l’on doit également « The Himalayas » (2015). Les acteurs principaux sont Son Ye-jin, qu’on a pu voir dans « White Night » (2009), Kim Nam-gil, qu’on a pu voir dans « Memoir of a Murder » (2017), Lee Geung-young, qu’on a pu voir dans « Countdown » (2011), Shin Jung-geun, qu’on a pu voir dans « The Five » (2013), Choi Jin-ri, qu’on a pu voir dans « Real » (2017), Lee Yi-kyung, qu’on a pu voir dans « Confidential Assignment » (2017), Yoo Hae-jin, qu’on a pu voir dans « Fatal Intuition » (2015), Kim Won-hae, qu’on a pu voir dans « The Executioner » (2009), et Park Chul-min, qu’on a pu voir dans « Montage«  (2013).

L’histoire proposée par « The Pirates » nous invite à suivre Yeo-wol (Son Ye-jin), une jeune femme très dynamique, qui, alors qu’elle juge l’attitude de son capitaine, So-ma (Lee Geung-young) profondément immorale et cruelle, décide de mener une mutinerie et ainsi prendre le contrôle du bateau de pirates. En parallèle, on va découvrir Jang Sa-jung (Kim Nam-gil), qui devant l’injustice et les choix politiques de ses supérieurs hiérarchiques, décide de se rebeller et de quitter son poste de soldat, après s’être battu contre son général.

La destinée de ces deux fortes têtes va se croiser dès la diffusion de la nouvelle qu’une forte récompense sera offerte à qui tuera la baleine ayant détruit un bateau princier et avaler le sceau royal offert par l’Empereur Ming pour célébrer la fondation de la dynastie Joseon. Les bandits de montagne menés par Jang Sa-jung et les pirates dirigés par Yeo-wol se mettent en chasse du cétacé. Les choses vont cependant se compliquer lorsque le capitaine des pirates So-ma (Lee Geung-young) et le général Mo Heung-gap (Kim Tae-woo) s’allient pour capturer, eux aussi la baleine.

En toile de fond, il y a le classique thème de la vengeance qui sert de motivation à certains des protagonistes de cette histoire. Bien que reposant sur certains éléments historiques, et ayant comme toile de fond les débuts de la période Joseon (1392-1910), on retiendra essentiellement l’aspect comédie de ce métrage. Dans ce domaine, c’est essentiellement Yoo Hae-jin qui incarne Chul-bong, un pirate qui n’a absolument pas le pied marin, désertant ses camarades marins pour rejoindre un groupe de bandits de la montagne. L’acteur livre une excellente prestation, avec ses dialogues croustillants, son phrasé atypique, ses mimiques, et les situations loufoques dans lesquelles son personnage se retrouve à tout bout de champ.

Les scènes d’action sont nombreuses, et offrent beaucoup de rythme au métrage, permettant ainsi au spectateur de ne pas voir passer les deux heures 30 minutes du métrage. Bien que l’essentiel de ces scènes d’action se déroule en pleine mer, il y a cependant quelques séquences sur terre, qui ne sont pas sans rappeler l’esprit de ce que l’on a pu voir dans la série de films « Pirates des Caraïbes ». Les scènes en mer sont particulièrement bien orchestrées, et les effets spéciaux mettant en scène la baleine et son petit sont singulièrement réalistes. Kim Young-ho, le directeur de la photographie, maîtrise son affaire, en proposant un ensemble de visuels, de lumières, et de choix de prise de vue, très dynamiques et plaisantes. Le travail au niveau des décors, des costumes, des bateaux, des villages, est absolument superbe.

De l’impressionnante distribution, on retiendra les prestations de Son Ye-jin, qui incarne une jeune femme se retrouvant à la tête d’un groupe de pirates, prouvant ainsi qu’elle est tout à fait en mesure de tenir des rôles de femmes d’action. L’actrice sera d’ailleurs récompensée d’un Grand Bell Awards dans la catégorie Best Actress. Kim Nam-gil qui interprète le chef d’un petit groupe de bandits de grands chemins, qui s’avèrent être une belle bande de bras cassés. Et comme je l’ai souligné précédemment, Yoo Hae-jin, dans le rôle du bouffon de service, qui lui vaudra également, entre autres, un Grand Bell Awards dans la catégorie Best Supporting Actor.

Doté d’un budget de 13 millions de dollars, « The Pirates » a rapporté près de 65 millions de dollars. Ce métrage est le 15ème plus gros succès au box-office coréen pour un film local avec 8,6 millions d’entrées lors de son exploitation en salle. Bien que le film ait été vendu à une quinzaine de pays lors du Marché du film de Cannes en 2014, il n’a jamais été diffusé en France.

En conclusion, « The Pirates » est une excellente comédie d’action, disposant d’une histoire sympathique avec quelques références historiques comme toile de fond. L’intrigue est originale et le développement des personnages principaux est suffisant pour qu’on puisse éprouver de l’empathie à leur encontre. Le rythme est très soutenu et les scènes d’action s’enchaînent avec dynamisme de manière à ce que l’on ne puisse pas s’ennuyer tout au long des 130 minutes. La photographie est superbe, tout comme le travail sur les décors et les costumes. La mise en scène est plaisante, et la comédie est au rendez-vous. On rit de bon cœur à plusieurs occasions. La distribution offre de très bonnes prestations dont on retiendra principalement celles de Son Ye-jin et Yoo Hae-jin. Un film très divertissant que l’on peut aisément recommander.

 

Bande-annonce :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 205 852 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :