Action, Crime - Policier, Drame

DEATH WISH (2018) ★★★★☆


Death Wish (2018)

 

 

Quand il ne sauve pas des vies, Paul Kersey, chirurgien urgentiste, mène une vie de rêve, en famille, dans les beaux quartiers de Chicago… Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme est sauvagement tuée lors d’un cambriolage qui tourne mal… Sa fille de 18 ans est plongée dans le coma. Face à la lenteur de l’enquête, il se lance dans une chasse à l’homme sans merci.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Eli Roth
Scénaristes : Joe Carnahan
Acteurs : Bruce Willis, Vincent D’Onofrio, Elisabeth Shue, Dean Norris, Kimberly Elise, Mike Epps, Camila Morrone, Ronnie Gene Blevins, Beau Knapp
Musique : Ludwig Göransson
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : 9 mai 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Cave 76 Productions, MGM Studios
Distribué par : Metro-Goldwyn-Mayer, Vertigo Films, Annapurna Pictures
Titre original : Death Wish
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Death Wish » est un film d’action américain datant de 2018, réalisé par Eli Roth, à qui l’on doit également « Baywatch » (2017). Les acteurs principaux sont Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Marauders » (2016), Vincent D’Onofrio, qu’on a pu voir dans « The Magnificent Seven » (2016), Elisabeth Shue, qu’on a pu voir dans « Behaving Badly » (2014), Dean Norris, qu’on a pu voir dans « Remember » (2015), et Kimberly Elise, qu’on a pu voir dans « Confirmation » (2016). Il s’agit du sixième volet de la série Death Wish et un remake du film éponyme de 1974, avec Charles Bronson dans le rôle principal, et basé sur le roman de Brian Garfield de 1972.

Le développement de ce film a débuté en 2006 lorsque Sylvester Stallone a annoncé qu’il dirigerait et jouerait dans un remake de « Death Wish » (1974). Stallone voulait que le personnage de Paul Kersey soit un policier ayant rencontré un nombre incroyable de succès dans ses affaires sans jamais avoir utilisé son arme, qui se retrouve projeter brutalement dans un schéma de vengeance. L’acteur a cependant abandonné le projet. Celui a repris forme à partir de 2012 autour de Liam Neeson et Frank Grillo. Nouvel échec. C’est alors Gerardo Naranjo qui fut désigné comme réalisateur avec Benicio Del Toro pressenti pour le rôle principal. Cette version ne s’est cependant jamais concrétisée. En juin 2016, Eli Roth fut recruté pour réalisé le film avec Bruce Willis dans le rôle principal, sur un scénario écrit par Joe Carnahan. Le tournage principal s’est déroulé en septembre et en octobre 2016 à Chicago ainsi qu’à Montréal au Canada.

L’histoire proposée par « Death Wish » nous invite à suivre Paul Kersey (Bruce Willis), qui, cette fois, n’est plus architecte comme dans la version de 1974, mais chirurgien traumatologue dans le service d’urgence d’un hôpital de Chicago. La maison de la famille Kersey est cambriolée alors qu’ils sont censés être de sortie pour une fête d’anniversaire. Paul a cependant dû annuler sa soirée, appelé en urgence dans son service. Lucy (Elisabeth Shue), son épouse et leur fille, Jordan (Camila Morrone), rentrent plus tôt que prévu et se font agresser par trois cambrioleurs. Lucy va décéder et Jordan se retrouve dans le coma. L’inspecteur Kevin Raines (Dean Norris) et sa collègue, l’inspecteur Leonore Jackson (Kimberly Elise), mènent l’enquête, mais celle-ci se retrouve rapidement dans une impasse au grand désespoir de Paul Kersey. Ce dernier décidé alors de prendre les choses en main afin de venger la disparition tragique de sa femme…

Joe Carnahan, le scénariste, nous offre une réécriture très convaincante en remaniant profondément l’histoire, d’une part pour l’actualiser pleinement en plaçant le déroulement des faits dans notre époque, mais également en offrant une autre orientation au personnage de Paul Kersey. Dans la version originale, ce dernier tuait sans discernement des criminels s’apparentant le plus généralement à des délinquants de rue, de la racaille. Le but était naïvement de nettoyer les rues, mais également une quête de défoulement. Dans cette nouvelle monture, le personnage recherche les meurtriers de son épouse pour se venger, bien que ses premières victimes soient des personnes qui lui sont étrangères.

Le fait que Paul Kersey soit médecin urgentiste permet d’amener certains éléments de l’histoire, et notamment le fait qu’il puisse récupérer une arme, un pistolet pour être plus précis, mais également la possibilité d’utiliser des vêtements anonymes, récupérés dans ceux destinés à être détruits, ayant appartenu à des victimes. De plus, ce docteur a également accès à différents médicaments, qu’il va utiliser pour neutraliser l’une de ses cibles, et même afin de se soigner lorsqu’il sera blessé.

Ce fut un véritable plaisir de retrouver Bruce Willis dans un rôle où il peut à nouveau montrer qu’il peut être un excellent acteur. À l’inverse de Charles Bronson qui ne montrait aucune émotion, Bruce Willis livre une très bonne prestation. Son personnage est bouleversé par le décès de son épouse, et très inquiet quant au devenir de sa fille. Son basculement dans la violence se fait avec beaucoup d’approximation, et il paie cash ses erreurs, son amateurisme, manquant de peu d’être lui-même tué.

La photographie de Rogier Stoffers est très plaisante, offrant des visuels contrastés de la ville de Chicago, à la fois moderne et chaotique. Le rythme est cohérent avec l’histoire, permettant de bien s’y immerger et de positionner les différents protagonistes. Dean Norris et Kimberly Elise offrent d’honorables performances dans des rôles de soutien. Le personnage tenu par Vincent D’Onofrio est plus discutable et n’apporte que peu de chose à l’intrigue et au développement de l’histoire. On reconnaîtra au passage Mike Epps dans un petit rôle.

En conclusion, « Death Wish » est un très bon film d’action, disposant d’une histoire complètement revisitée et modernisée avec une intrigue et un développement classique. Le rythme est plaisant et les scènes d’action sont très réalistes offrant à Bruce Willis un rôle qui lui convient parfaitement. L’acteur trouve un bon équilibre entre l’émoi et la colère, montrant ainsi qu’il peut encore être un très bon acteur. La photographie, la bande originale, la mise en scène et le montage apportent un excellent coup de jeune à cette histoire de vengeance. Un divertissement plaisant que l’on peut aisément conseiller.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “DEATH WISH (2018) ★★★★☆

  1. Je suis contente d’avoir lu ton avis, parce que du coup, j’ai encore plus hâte de le voir !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 12/05/2018, 14 02 55 05555

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 789 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :