Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Drame, Historique

A TAXI DRIVER (2017) ★★★★☆


A Taxi Driver (2017)

 

 

En mai 1980, un chauffeur de taxi conduit un journaliste allemand à Gwangju, en plein milieu du mouvement pour la démocratisation.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Jang Hoon
Scénaristes : Eom Yu-na
Acteurs : Song Kang-ho, Thomas Kretschmann, Yoo Hae-jin, Ryu Jun-yeol, Park Hyuk-kwon, Uhm Tae-goo, Yoo Eun-mi, Ko Chang-seok, Jeon Hye-jin, Jung Jin-young
Musique : Jo Yeong-wook
Genre : Action, Drame, Historique
Durée : 2 heures et 17 minutes
Date de sortie : 24 octobre 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : The Lamp
Distribué par : Showbox
Titre original : Taeksi Unjeonsa / 택시운전사
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Taeksi Unjeonsa » ou « A Taxi Driver » pour la distribution internationale, est un film d’action dramatique sud-coréen, datant de 2017, réalisé par Jang Hoon, à qui l’on doit également « Secret Reunion » (2010). Les acteurs principaux sont Song Kang-ho, que l’on a pu voir dans « The Age of Shadows » (2016), Thomas Kretschmann, qu’on a pu voir dans « Jungle » (2017), Yoo Hae-jin, qu’on a pu voir dans « Confidential Assignment » (2017), Ryu Jun-yeol, qu’on a pu voir dans « The King » (2017), Park Hyuk-kwon, qu’on a pu voir dans « The Mayor » (2017), Uhm Tae-goo, qu’on a pu voir dans « Veteran » (2015), et Yoo Eun-mi, qu’on a pu voir dans « The Fatal Encounter » (2014).

Plusieurs métrages coréens utilisent comme toile de fond ce que l’on appelle le soulèvement de Gwandju, une ville qui fut jadis la capitale de la province du Jeolla du Sud. On peut citer « A Petal » (1996), « May 18 » (2007), et « 26 Years » (2012). Park Chung-hee fut président de la Corée du Sud de 1962 à 1979. Il installa un régime très autoritaire, mais permit à son pays de se développer économiquement parlant, permettant à sa nation de se hisser parmi les pays les plus riches du monde. Il va cependant être assassiné le 26 octobre 1979 par le chef des services secrets sud-coréens. La Corée du Sud débute une phase de démocratisation, brutalement interrompue par un coup d’état militaire dirigé par le général Chun Doo-hwan, qui prend alors le pouvoir et instaure la loi martiale dans tout le pays le 17 mai 1980.

Un soulèvement populaire étudiant et syndical prend naissance dans le centre-ville de Gwangju dès le 18 mai 1980 contestant la dictature de Chun Doo-hwan et prend le contrôle d’une partie de la ville. Gwangju était le fief de l’opposition démocrate. Le mouvement fut sévèrement réprimé par l’armée qui avait pour mission de reprendre le contrôle des lieux. Le soulèvement de Gwangju est le contexte de ce « A Taxi Driver » (2017).

L’histoire proposée par « A Taxi Driver » nous invite à suivre Kim Man-seob (Song Kang-ho), un chauffeur de taxi, engagé afin de conduire un reporter allemand, Jürgen Hinzpeter (Thomas Kretschmann) voulant se rendre à Gwandju pour témoigner des violences faites afin de réprimer un soulèvement populaire. Après avoir déjoué le blocus militaire de la ville, les deux hommes prennent conscience de l’ampleur de la répression en étant directement les témoins des massacres.

« A Taxi Driver » est un film percutant, un film violent. Mais absolument pas violent dans le sens visuel, mais violent dans l’esprit. Il y a bien quelques scènes d’action violentes. Ce qui est assez logique lorsque l’on veut montrer la répression orchestrée par les militaires sur des civils. Mais les images ne sont en rien insupportables par un excès d’hémoglobine. Non, les visuels sont tout à fait acceptables. Mais bien souvent, il n’est pas nécessaire d’en montrer beaucoup pour que ce soit explicite. Ce qui est violent ici, c’est l’idée que des gens se soient fait frapper, rouer de coups, tirer comme des lapins, alors qu’ils manifestaient simplement pour plus de liberté.

La mise en scène de Jang Hoon amène habilement une évolution progressive de ses deux personnages principaux. Le personnage incarné par Song Kang-ho est un simple chauffeur de taxi. Veuf, il vit avec sa fille d’une dizaine d’année dans une maison toute simple. C’est un homme ordinaire qui se soucie uniquement du bien-être de sa famille et qui ne s’intéresse pas aux questions politiques. Il se retrouve bien malgré lui plongé au cœurs des événements de Gwagju. Face aux débordements de violence des militaires, il va s’impliquer afin de venir au secours de victimes. Progressivement, il va prendre conscience de l’injustice qui frappe les citoyens qui, comme lui, aspirent à une vie simple et heureuse.

De son côté, le personnage interprété par Thomas Kretschmann, est un opportuniste. Journaliste allemand séjournant au Japon, il flaire le coup lorsqu’il entend parler de la situation explosive à Gwangju. Il entre en Corée en prétendant être un missionnaire, puis se fait passer pour un homme d’affaires afin de s’infiltrer dans la ville en proie au chaos. Mais lorsqu’il est plongé au cœur de l’horreur, il prend conscience de la réalité et se propose de rapporter au monde entier les événements afin que tous sachent la vérité sur le régime de Chun Doo-hwan.

Du côté de la distribution, les prestations des acteurs principaux est vraiment saisissante de réalisme. On peut nettement saisir les changements d’état d’esprit. Les deux acteurs mettent en place une relation conflictuelle entre leur personnage respectif, qui, progressivement va se transformer en un respect mutuel ainsi qu’une co-dépendance. La séparation finale est à la fois simple mais terriblement poignante, car les deux hommes se quittent en ayant une vision d’égal à égal l’un de l’autre. On reconnaîtra au passage Yoo Hae-jin, dans le rôle d’un chauffeur de taxi de Gwangju, ainsi que Ryu Jun-yeol, un jeune étudiant quelque peu naïf, qui va servir d’interprète, mais à la destinée tragique. Malheureusement, il n’y a pas de rôle féminin de premier plan dans ce métrage.

« A Taxi Driver » a rapporté 30,7 millions de dollars en cinq jours d’exploitation avec 4,38 millions de spectateurs. Il a égalé « The Admiral: Roaring Currents » (2014) et « The Battleship Island » (2017) en dépassant les 4 millions de spectateurs en 5 jours d’exploitation. Après 7 jours en salles, le métrage a dépassé les 5 millions d’entrées. Le onzième jour le film enregistrait plus de 7 millions de spectateurs. Doté d’un budget de 14 millions de dollars, le film a rapporté plus de 88 millions de dollars au box-office. En outre, le métrage a remporté de nombreux prix, permettant à Song Kang-ho de recevoir le prix du Meilleur Acteur lors des 38e Blue Dragon Film Awards.

En conclusion, « A Taxi Driver » est un très bon film historique, disposant d’une histoire dramatique forte et d’une intrigue très engageante avec un développement poignant. Les visuels sont très bien travaillés, permettant au spectateur de retrouver l’atmosphère de cette époque troublée. La mise en scène s’articule autour des deux personnages principaux admirablement incarnés par Song Kang-ho et Thomas Kretschmann. Un film qui finalement est très rude dans son esprit sans une surexploitation de visuels violents. Probablement l’un des incontournables du cinéma coréen de l’année 2017. À voir, sans hésiter !

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “A TAXI DRIVER (2017) ★★★★☆

  1. Une très bonne surprise qui m’a bien émue ! J’en reparlerai sur mon blog vu que je l’ai vu dans le cadre du Movie Challenge ! 😀

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 14/05/2018, 21 09 55 05555

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 346 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :