Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Drame, Historique

THE TIGER: AN OLD HUNTER’S TALE (2015) ★★★★☆


The Tiger (2015)

 

 

Le dernier tigre du royaume de Joseon est traqué par le plus grand chasseur de l’époque, Cheon Man-deok. Une lutte sans merci s’engage.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Park Hoon-jung
Scénaristes : Park Hoon-jung
Acteurs : Choi Min-sik, Jung Man-sik, Kim Sang-ho, Ren Osugi, Jung Suk-won, Ra Mi-ran, Lee Eun-woo
Musique : Jo Yeong-wook
Genre : Action, Drame, Historique
Durée : 2 heures et 19 minutes
Date de sortie : 16 décembre 2015 (Corée)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Next Entertainment World
Distribué par : Next Entertainment World
Titre original : Daeho / 대호
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Daeho » ou « The Tiger: An Old Hunter’s Tale » pour la distribution internationale, est un film d’action historique datant de 2015, écrit et réalisé par Park Hoon-jung, à qui l’on doit également « New World » (2013). Les acteurs principaux sont Choi Min-sik, qu’on a pu voir dans « The Admiral: Roaring Currents » (2014), Jung Man-sik, qu’on a pu voir dans « Asura: The City of Madness » (2016), Kim Sang-ho, qu’on a pu voir dans « Fabricated City » (2017), et Ra Mi-ran, qu’on a pu voir dans « Ordinary Person » (2017).

L’histoire proposée par « The Tiger: An Old Hunter’s Tale » se déroule en 1925 dans la montagne Jiri (Jirisan), située dans la région du sud de la Corée. Il s’agit de la deuxième montagne la plus haute de Corée du Sud. Le pays est alors sous domination nippone, et les Japonais poursuivent un plan d’éradication des tigres et de tous les autres carnivores sauvages de la campagne coréenne. Officiellement, l’excuse est que les tigres sont dangereux. Cependant, les Japonais cherchent à prouver que leurs techniques modernes sont supérieures aux anciennes techniques plus traditionnelles.

Cependant, un tigre résiste. Il est plus intelligent et bien plus puissant que ses congénères. Il tue quand il veut et qui il veut. Jusque-là, les chasseurs se sont cassés les dents sur son éventuelle capture, et beaucoup y ont laissé leur vie. En outre, ce tigre ne tue pas l’homme pour son plaisir, ce n’est en rien un prédateur. Il ne fait que chasser pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa progéniture. Alors que les Japonais déclarent la guerre aux tigres, ils brisent l’ordre naturel des choses. La femelle du tigre est abattue, tout comme ses deux petits. La guerre est déclarée, et la chasse est ouverte, mais forcément dans le sens où on l’entend habituellement…

C’est là que Man-deok (Choi Min-sik) entre dans l’histoire. Il refuse d’intégrer le groupe de chasseurs. Il vit seul dans la montagne avec son fils. Son épouse a été tuée lors d’un accident de chasse quelques années auparavant, incitant le vieux chasseur à ranger son fusil. Il vit désormais de la cueillette d’herbes médicinales qu’il vend au médecin du village proche. Son fils, Suk-Yi (Sung Yoo-bin) montre de plus en plus son désir d’aller vivre au village et se lasse de cette vie d’ermite.

Un groupe de chasseurs, dirigé par l’infâme Goo-Gyeong (Jung Man-sik) et épaulé par Chil-Goo (Kim Sang-ho) qui collaborent cependant avec les Japonais, chassent tous les animaux sauvages qu’ils croisent dans la montagne, et cela, uniquement pour l’appât du gain, prétextant devoir nourrir leurs familles. Ces derniers vont enrôler Suk-Yi, le fils de Chun Man-Duk. Lors d’une grande battue dans la montagne afin de tuer le dernier des tigres, un nouvel accident va tout remettre en question, et forcer Chun Man-Duk à ressortir son fusil afin de partir, lui aussi, en chasse…

« The Tiger: An Old Hunter’s Tale » est un film tout à fait admirable de par la qualité des images. Les visuels proposés par Lee Mo-gae, le directeur de la photographie, qui a par ailleurs œuvré sur des films comme « Le Bon, La Brute et le Cinglé (2008), « J’ai rencontré le Diable » (2010), « My Way » (2011) ou encore sur « No Tears for the Dead » (2014), sont tout à fait remarquables. La nature, la montagne, la difficulté d’évoluer dans la neige, sont tout simplement magnifiés par le choix des angles de prise de vue, par le choix des couleurs, et par l’ajout de contraste, probablement avec des filtres. En outre, les CGI pour toutes les animations du tigre sont vraiment très réalistes. Il n’y a que quand lorsque ce dernier passe en mode attaque qu’on devine quelque peu les effets spéciaux.

Après avoir incarné avec brio l’Amiral Yi Sun-sin dans « Roaring Currents » (2014), Choi Min-sik revient une nouvelle fois à un personnage de la fin de l’époque Joseon. L’acteur livre un personnage qui veut vivre en harmonie avec la nature, en la respectant, et en ne prélevant que ce dont il a besoin. La situation l’oblige à livrer un dernier combat contre le Seigneur de la Montagne. Jung Man-sik incarne le principal antagoniste de cette histoire. Un homme avide, égoïste et cruel, qui a vendu son âme à l’occupant. Kim Sang-ho incarne un suiveur, un personnage sans réelle dimension, qui amène cependant, quelques traits d’humour dans cette histoire bien sombre. On notera la participation de la ravissante Lee Eun-woo, qui dispose d’un rôle de soutien en tant qu’épouse de Man-Duk (Choi Min-sik), avec peu de temps de présence à l’écran. On appréciera la bande originale signée Jo Yeong-wook, qui lui aussi est loin d’être un inconnu avec des signatures sur de nombreux métrages tels que « The Handmaiden » (2016) ou encore « Pandora » (2016).

En conclusion, « The Tiger: An Old Hunter’s Tale » est un très bon film historique, disposant d’une histoire originale, d’une intrigue forte et d’un développement accrocheur. Le rythme est très plaisant, permettant d’absorber aisément les 140 minutes du métrage. La photographie est somptueuse, proposant de magnifiques visuels en milieu naturel. Les effets spéciaux sont très réussis, notamment dans l’animation des animaux. Les scènes d’action en sont plus impressionnantes. La distribution offre de très bonnes prestations, mais c’est Choi Min-sik qui domine les débats de par sa superbe performance. Un film passionnant qui mérite que l’on s’y intéresse.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 127 544 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :