Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Thriller

BLOOD AND TIES (2013) ★★★☆☆


Blood and Ties (2013)

 

 

Da-eun mène une vie heureuse et très fusionnelle avec son père veuf. Cependant, leur relation est sur le point de prendre une tournure inattendue, car elle croit reconnaître sa voix sur l’enregistrement d’un ravisseur monstrueux ayant défrayé la chronique quelques années auparavant.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Guk Dong-seok
Scénariste : Guk Dong-seok
Acteurs : Son Ye-jin, Kim Kap-soo, Lee Kyu-han, Jo An, Kim Kwang-kyu, Kang Shin-il
Musique : Park Ki-heon
Genre : Crime, Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 35 minutes
Date de sortie : 24 octobre 2013 (Corée)
Année de production : 2013
Sociétés de production : CJ Entertainment
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Gongbeom / 공범
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Gongbeom » ou « Blood and Ties » est un thriller dramatique coréen datant de 2013, écrit et réalisé par Guk Dong-seok, qui signe là son premier, et unique long-métrage à ce jour. Les acteurs principaux sont Son Ye-jin, qu’on a pu voir dans « The Pirates » (2014), Kim Kap-soo, qu’on a pu voir dans « 2 Sœurs » (2003), Lee Kyu-han, connu pour avoir joué dans de nombreux Drama coréens, Jo An, qu’on a pu voir dans « Old Bicycle » (2014), Kim Kwang-kyu, qu’on a pu voir dans « Will You Be There? » (2016), et Kang Shin-il, qu’on a pu voir dans « The Prison » (2017).

L’histoire proposée par « Blood and Ties » nous invite à suivre Da-eun (Son Ye-jin) qui vient de terminer ses études supérieures et qui s’organise afin de devenir journaliste. Elle vit avec son père, Son-man (Kim Kap-soo). Bien que ce dernier fasse un travail subalterne, Da-eun est fière de lui. Alors qu’elle va au cinéma avec son copain Jae-kyung (Lee Kyu-han) et une amie, Bo-ra (Jo An) pour voir un film basé sur une affaire criminelle non résolue de la vie réelle. Le film rencontre un certain succès du fait de la proximité de la date de prescription de l’affaire. Un garçon ayant été kidnappé contre une rançon demandée aux parents.

L’enfant sera retrouvé mort ultérieurement. Le seul indice en possession des forces de l’ordre est l’appel téléphonique passé par le kidnappeur lors de la demande de rançon. Da-eun se fige quand elle entend la voix. Celle-ci sonne étrangement comme celle de son père, qui comme lui, utilise également une même expression que Son-man affectionne depuis toujours. Da-eun va fouiller dans son passé et dans celui de son père. La relation entre le père et la fille s’effrite de plus en plus, en raison de la méfiance croissante. Cependant, un homme, Shin Joon-young (Im Hyung-joon), fait son apparition, et va considérablement compliquer les choses…

La grande force du scénario, c’est de jouer avec un développement qui ne trouve son épilogue que dans la toute dernière séquence du métrage, présentée sous forme de flashbacks. Durant l’intégralité du métrage, Guk Dong-seok, réalisateur et scénariste du film, joue avec nos nerfs. Le spectateur se retrouve donc durant les 95 minutes dans une incertitude permanente, en se demandant si Son-man, le père de Da-eun, est, oui ou non, le kidnappeur et le meurtrier de l’enfant disparu quinze années auparavant.

Mais chemin faisant, à travers ses investigations, qui au passage la perturbent terriblement au point de vendanger son entretien d’embauche pour intégrer une nouvelle formation, Da-eun, va découvrir bien plus que ce qu’elle cherchait. En sa compagnie, nous allons découvrir que sa mère, qu’elle croyait décédée, est toujours vivante, mais désormais en fin de vie. Sa propre identité va être remise en question, et l’homme mystérieux, Joon-young, n’est autre que son oncle. Ce dernier détient les réponses à toutes les questions, mais cherche à en tirer profit par l’usage du chantage.

La tension monte encore d’un cran lorsque la police, prise à la gorge par les autorités politiques et les différents médias, se sent dans l’obligation de mettre la pression sur la famille Jung, ayant eu vent des interrogations de Da-eun, qui s’était confiée à son copain Jae-kyung, en l’incitant à demander de l’aide à un camarade policier. Pour compliquer les choses, le père de la victime initiale, vient ajouter de la pression afin de faire avouer Son-man. Tous sont désormais certains qu’ils tiennent le coupable, mais l’heure de la prescription arrive à grands pas…

Du côté de la distribution, on retrouve donc Son Ye-jin. Cette dernière livre une très bonne prestation. Les changements d’état d’esprit et les changements d’attitude vis-à-vis de son père sont très nettement marqués. On bascule dans une forme de paranoïa tout en laissant bien le spectateur prendre conscience de son désarroi. Kim Kap-soo dispose du rôle de ce père que tout le monde voit comme le coupable. L’acteur offre un personnage très doux, très lié à son enfant, qu’il élève seul depuis toujours. Shin Joon-young amène une pointe de mystère. Un personnage désagréable, insolent, sans-gêne, qu’on ne peut que trouver très antipathique. Lee Kyu-han et Jo An disposent de rôles de soutien, des personnages finalement pas très sympathiques, des faux-amis, qui n’hésitent pas à vous laisser dans la panade et/ou à vous dénoncer dès lors que les choses tournent mal.

En conclusion, « Blood and Ties » est un bon thriller disposant d’une histoire originale, d’une intrigue de longue haleine et d’un développement astucieux. La photographie est basique, l’édition est dynamique offrant un format court d’environ 95 minutes, et la bande originale n’offre rien de particulier. Il n’y a que peu de scènes d’action, l’essentiel étant dans l’atmosphère, la tension, le doute et la perception que les personnages ont les uns des autres. La distribution propose de bonnes prestations offrant ainsi un divertissement très agréable, intéressant et inédit. À voir …

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,480 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :