Action, Aventure, Fantastique

JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM (2018) ★★★★☆


Jurassic World - Fallen Kingdom (2018)

 

 

Lorsque le volcan de l’île Isla Nublar se réveille, les dinosaures vivant en liberté dans le secteur se retrouvent tous en danger de mort. Owen et Claire sont engagés pour sauver tout ce qui peut encore être sauvé, mais rapidement, ils se rendent compte que cette expédition cache une conspiration qui pourrait bouleverser l’équilibre mondial…

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : J. A. Bayona
Scénaristes : Colin Trevorrow, Derek Connolly
Acteurs : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall, Justice Smith, Daniella Pineda, James Cromwell, Toby Jones, Ted Levine, B. D. Wong, Isabella Sermon, Geraldine Chaplin, Jeff Goldblum
Musique : Michael Giacchino
Genre : Action, Aventure, Fantastique
Durée : 2 heures et 8 minutes
Date de sortie : 6 juin 2018 (France)
Année de production :
Sociétés de production : Universal Pictures, Amblin Entertainment, The Kennedy/Marshall Company, Legendary Pictures
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Jurassic World: Fallen Kingdom
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Jurassic World: Fallen Kingdom » est un film américain d’action et d’aventure fantastiques datant de 2018, réalisé par J. A. Bayona, à qui l’on doit également « The Impossible » (2012). Les acteurs principaux sont Chris Pratt, qu’on a pu voir dans « Avengers: Infinity War » (2018), Bryce Dallas Howard, qu’on a pu voir dans « Peter et Elliot le Dragon » (2016), Rafe Spall, qu’on a pu voir dans « Le Rituel » (2017), Ted Levine, qu’on a pu voir dans « Bleed for This » (2016), et Toby Jones, qu’on a pu voir dans « Atomic Blonde » (2017). À noter également la participation de B. D. Wong, qu’on a pu voir dans « Diversion » (2015) et de Jeff Goldblum, qu’on a pu voir dans « Thor: Ragnarok » (2017), qui reprennent tous deux leurs rôles respectifs des précédents films de cette série. Ce métrage est une suite de « Jurassic World » (2015) et est le cinquième opus de la franchise Jurassic Park.

L’histoire proposée par « Jurassic World: Fallen Kingdom » nous invite à suivre Owen Grady (Chris Pratt) et Claire Dearing (Bryce Dallas Howard), tous deux sollicités par Sir Benjamin Lockwood (James Cromwell) pour se rendre sur l’île (fictive) d’Isla Nublar, au large de la côte pacifique d’Amérique centrale pour sauver les dinosaures restants avant qu’une éruption volcanique imminente ne détruise l’île, emportant tous les « résidents ». Malheureusement, une fois sur place, ils vont avoir à faire à Ken Wheatley (Ted Levine), un mercenaire aguerri qui dirige l’opération de sauvetage, et découvrent à leur dépend que cette campagne de secours n’est qu’une façade destinée à camoufler une manœuvre purement mercantile.

Il faut avouer que le scénario concocté par le duo formé de Colin Trevorrow et Derek Connolly est plutôt asthénique. L’histoire se cantonne à deux endroits distincts, l’île d’Isla Nublar et le manoir de Sir Benjamin Lockwood. Ce dernier étant l’ancien partenaire de John Hammond (Richard Attenborough – 1923 – 2014) pour le développement de la technologie ayant permis de cloner les dinosaures. En outre, il n’y a rien de fondamentalement nouveau dans la franchise, si ce n’est la perspective du chaos programmé dans une suite d’ores et déjà en pré-production et dont la sortie est déjà prévue pour le 11 juin 2021.

On se trouve donc face à ce qu’il convient d’appeler un film pop-corn, soit un métrage à grand spectacle qui mise essentiellement sur ses scènes d’action et ses effets spéciaux. Et de ce côté-là, on est pleinement servi. Tout ce qui touche à l’animation des différents dinosaures est juste stupéfiant. C’est plus vrai que nature, et comme on sait que c’est du bidon, on ne peut qu’être impressionné par la somme de travail que cela représente. La destruction de l’île dans la première partie du métrage est très impressionnante, très dynamique et offre même une séquence pleine d’émotion avec la perte d’un Brachiosaure sur le quai d’embarquement.

Pour le développement des personnages, il faudra repasser, parce que de ce côté-là, c’est également un peu light. La love-story entre les deux personnages principaux est saoulante, mais heureusement très atténuée. La présence de Franklin Webb (Justice Smith), un ancien technicien informatique du parc Jurassic World, désormais le hacker d’un groupe de protection des dinosaures et du Docteur Zia Rodriguez (Daniella Pineda), une ancienne Marine qui est maintenant la vétérinaire du même groupe de protection des dinosaures, ne sert pour ainsi dire à rien, ou tout du moins à pas-grand-chose. Si ce n’est que le premier amène une touche d’humour à une intrigue somme toute assez sombre.

Le plaisir que l’on éprouve donc en regardant « Jurassic World: Fallen Kingdom » réside dans le rythme, les scènes d’action, les effets spéciaux et la tension que J. A. Bayona, le réalisateur, qui nous avait livré un très bon « Orphelinat«  il y a une dizaine d’années, arrive à installer dans certaines scènes, comme, par exemple, lorsque le Indominus Rex vient dans la chambre de la petite Maisie (Isabella Sermon), cachée sous ses draps, pour la croquer. Une sous-intrigue mettant en scène la petit Maisie Lockwood, la petite-fille de Benjamin Lockwood, est d’ailleurs très vite expédiée et très mal développée. C’est donc finalement la fin du film qui apporte, dans une certaine mesure, la plus grande satisfaction, avec la probabilité d’un troisième volet terrifiant…

« Jurassic World: Fallen Kingdom » est un très bon film pop-corn, disposant d’une histoire sans intérêt, d’une intrigue basique, mais d’une production époustouflante. Le rythme est très dynamique, les scènes d’action sont très impressionnantes et les effets spéciaux sont excellents. La bande originale offre des sonorités très classiques qui viennent parfaitement souligner les différentes émotions véhiculées par l’histoire. La distribution offre de bonnes prestations, mais le développement des personnages est tellement pauvre qu’ils ne peuvent pas pleinement exprimer leur potentiel. L’ensemble est grandement divertissant et offre un spectacle visuel impressionnant.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “JURASSIC WORLD: FALLEN KINGDOM (2018) ★★★★☆

  1. Comme d’habitude, j’ai juste passé un excellent moment, je me suis éclatée !

    J'aime

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 08/06/2018, 16 04 31 06316

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 119 531 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :