Ciné-Asia, Corée du Sud, Mystère, Thriller

BLOOD RAIN (2005) ★★★★☆


Blood Rain (2005)

 

 

En 1808, l’enquêteur spécial Wong Gyu est dépêché sur une île isolée, presque autonome, au large des côtes coréennes, afin d’y élucider un cas d’incendie criminel. À peine débarqué dans l’île, c’est sur un meurtre qu’il est appelé à enquêter. Puis, comme les victimes s’accumulent et que les mensonges et faux témoignages s’additionnent, Wong réalise petit à petit, en voulant attraper l’assassin, la complexité des us et coutumes dans cet endroit perdu au bout du monde.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Dae-seung
Scénaristes : Lee Won-jae, Kim Seong-je
Acteurs : Cha Seung-won, Park Yong-woo, Ji Sung, Yoon Se-ah, Choi Ji-na, Oh Hyun-kyung, Choi Jong-won, Chun Ho-jin
Musique : Jo Yeong-wook
Genre : Mystère, Thriller
Durée : 1 heure et 59 minutes
Date de sortie : 4 mai 2005 (Corée)
Année de production : 2005
Sociétés de production : CJ Entertainment, Cinema Service, Fun and Happiness
Distribué par : Cinema Service
Titre original : Hyeolui Nu / 혈의 누
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Hyeolui Nu » ou « Blood Rain » pour la distribution internationale, est un thriller sud-coréen datant de 2005, réalisé par Kim Dae-seung, à qui l’on doit également « The Concubine (2012). Les acteurs principaux sont Cha Seung-won, qu’on a pu voir dans « Blades of Blood » (2010), Park Yong-woo, qu’on a pu voir dans « A Monster Boy » (2013), Ji Sung, qu’on a pu voir dans « Confession » (2014), et Chun Ho-jin, qu’on a pu voir dans « Veteran » (2015).

L’histoire proposée par « Blood Rain » nous emmène en 1808 à Donghwa Island, une petite île avec une papeterie technologiquement avancée. La présence du moulin a créé un village très animé et a offert à ses habitants un certain degré d’aisance. Le climat et la flore luxuriante sont parfaitement adaptés à la fabrication du papier, et l’endroit s’avère être un endroit suffisamment éloigné du continent pour assurer une vie privée et maintenir des secrets. L’île développe donc une activité rentable à travers la production d’un papier de haute qualité, recherché par beaucoup, jusqu’en Chine.

Cette île isolée et autonome commence à être la proie d’une série de meurtres horribles. Ce n’est pas seulement le nombre croissant de victimes qui inquiète les résidents, mais la manière sadique et méthodique dont les victimes ont été tuées. Avec un tueur en liberté, le gouvernement envoie un enquêteur spécial, Wonkyu (Cha Seung-won) pour résoudre le cas. En menant une enquête acharnée, il découvre rapidement une myriade de secrets cachés, retraçant les meurtres jusqu’à un incident survenu sept ans plus tôt, dans lequel l’ancien propriétaire du moulin a été exécuté car il était de confession catholique. Les citadins, pour leur part, sont convaincus que le fantôme du mort est revenu pour se venger. Alors que le jeune officier creuse plus profondément dans le sombre passé de l’île, Wonkyu découvre qu’il y a quelque chose d’encore plus effrayant que les meurtres ou le meurtrier, une vérité qui va lui faire questionner les profondeurs de la nature humaine.

« Blood Rain » se présente donc comme une enquête policière qui se déroule au tout début du 19ème siècle, sur une île isolée. Les meurtres s’enchaînent, et la présence sur les lieux des autorités enquêtrices ne freinent en rien la quête du tueur, qui n’hésite pas à œuvrer au nez et à la barbe de Wonkyu. Le rythme est assez soutenu et on peut dire que nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. L’intrigue est permanente, et on se demande, révélation après révélation, qui se cache donc derrière l’assassin. Du coup, les 120 minutes du métrage sont absorbées sans qu’on s’en rende compte. Dans ce sens, l’édition de Kim Sang-bum et de Kim Jae-bum est parfaite, sachant maintenir le tempo entre les scènes d’action, les investigations et les palabres sociaux et hiérarchiques entre les différents protagonistes.

Du côté de la distribution, on retiendra essentiellement la prestation de Cha Seung-won. L’acteur offre un personnage curieux, très observateur, ayant une bonne expérience dans son domaine. Cependant, l’inquisition qu’il va mener au sein des habitants de ce village isolé, va le confronter à son propre passé, et viendra remettre en question certaines de ses convictions. Park Yong-woo est également à citer du côté des satisfactions amenées par ce métrage. L’acteur, dans un rôle de soutien, offre également une très bonne performance. Il propose un personnage ambigu, mystérieux, dont on sent d’entrée de jeu, qu’il sait des choses, qu’il ne se livre pas sincèrement.

Il faut également saluer l’excellent travail proposé au niveau des décors et des costumes qui permettent de nous immerger pleinement dans l’atmosphère particulière de cette époque. Kim Dae-seung, le réalisateur, offre une mise en scène très réussie en s’appuyant sur un scénario original et très engageant signé Lee Won-jae et Kim Seong-je. La bande originale offerte par Jo Yeong-wook vient harmonieusement accompagner les moments clé du récit. Ce dernier, je le souligne à chaque fois, est loin d’être un débutant, ayant également œuvrer sur des métrages parmi les plus célèbres, comme « Joint Security Area » (2000), « Public Enemy » (2002), « Oldboy » (2003) ou encore « Silmido » (2003).

En conclusion, « Blood Rain » est un très bon thriller policier disposant d’une histoire positionnée dans un contexte historique, avec une intrigue passionnante. Le développement des personnages principaux est très bien orchestré et le rythme est très plaisant. Les éléments de productions, tels que les décors, les costumes, la bande originale et l’édition sont particulièrement bien soignés. La distribution offre de très bonnes prestations. La mise en scène est attractive, s’appuyant sur un scénario de qualité. L’ensemble est très engageant et on ne voit pas le temps passer devant ce palpitant divertissement. À voir …

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,623 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :