Action, Arts Martiaux, Ciné-Asia, Corée du Sud, Drame, Sport

FISTS OF LEGEND (2013) ★★★☆☆


Fists Of Legend (2013)

 

 

Vingt-cinq ans après avoir connu la gloire dans l’univers des arts martiaux, Lim Duk-Kyu et ses copains du lycée s’affrontent dans un tournoi télévisé.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kang Woo-suk
Scénariste : Jang Min-seok
Acteurs : Hwang Jung-min, Yoo Jun-sang, Yoon Je-moon, Lee Yo-won, Jung Woong-in, Sung Ji-ru, Ji Woo, Kang Shin-il, Kang Sung-jin, Kwon Hyun-sang
Musique : Jo Yeong-wook
Genre : Arts Martiaux, Action, Drame, Sport
Durée : 2 heures et 34 minutes
Date de sortie : 10 avril 2013 (Corée)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Cinema Service
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Jeonseolui Jumeok / 전설의 주먹
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Fists of Legend » est un film dramatique sud-coréen datant de 2013, réalisé par Kang Woo-suk, à qui l’on doit également « Public Enemy » (2002) et « Silmido » (2003). Les acteurs principaux sont Hwang Jung-min, qu’on a pu voir dans « The Battleship Island » (2017), Yoo Jun-sang, qu’on a pu voir dans « The Target » (2014), Yoon Je-moon, qu’on a pu voir dans « The Last Princess » (2016), Lee Yo-won, qu’on a pu voir dans « Perfect Number » (2012), Jung Woong-in, qu’on a pu voir dans « The Prison » (2017). Ce métrage est basé sur le célèbre webtoon du même titré écrit par Lee Jong-gyu et illustré par Lee Yoon-gyun.

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que les années passées au lycée sont tout aussi marquantes pour les Coréens que pour les Américains, avec des rivalités et des rancunes, qui parfois, perdurent sur des décennies avant d’être pardonnées et/ou résolues. Le réalisateur Kang Woo-suk, qui aura marqué de son emprunte la fin des années 1990 et le début des années 2000 avec ces différents métrages, explore ces ressentiments persistants à travers un drame sur fond de sport de combat.

L’histoire proposée par « Fists of Legend » tourne autour d’une émission télévisée intitulée Legendary Punch, orchestrée par Hong Gyu-min (Lee Yo-won), une jeune femme dans la trentaine, persuasive, percutante et un tantinet manipulatrice. Le concept de l’émission étant de laisser s’affronter une brochette d’anciens caïds de lycée, de quartier, de crapules des bas-fonds et membres de gangs, pour qu’ils se battent sur un ring 20 ans plus tard, pour une prime de 20.000 dollars.

Im Deok-kyu (Hwang Jung-min) est un ancien boxeur amateur, qui a vu ses rêves d’olympisme brisés après une défaite lors d’un combat truqué alors qu’il était lycéen. Cet injuste échec l’a propulsé dans le monde de la délinquance, mais aujourd’hui, il est un humble propriétaire d’un petit restaurant de nouilles, s’occupant du mieux qu’il peut de sa fille, depuis le décès de son épouse. Il accepte de participer à ce tournoi afin d’améliorer sa situation financière difficile. Bien que voulant s’arrêter dès l’issue du premier combat, Im Deok-kyu se laisse prendre dans la spirale de la compétition pour finalement accéder au tournoi final doté d’un gain de 200.000 dollars attribué au vainqueur.

Kang Woo-suk, le réalisateur, alterne l’intrigue principale avec de nombreux flashbacks ramenant les différents protagonistes à la période du lycée, nous permettant ainsi de vivre certaines de leurs anciennes bagarres et l’escalade dans leur rivalité, qui conduit finalement à une trêve, puis une séparation dans le temps, suite à un événement fort et déterminant pour l’avenir des personnages. Les séquences les plus impressionnantes sont les différentes rencontres dans le ring, car on retrouve là des acteurs d’âge moyen qu’on a préparé spécifiquement pour ce métrage. Les scènes de combat, chorégraphiées par Jung Doo-hong, dont on peut également apprécier le travail dans « The Berlin File » (2013), sont assez réalistes, même si finalement elles ne montrent pas beaucoup de formes venant des arts martiaux mixtes.

Le point faible de ce « Fists of Legend » n’est autre que le scénario, signé Jang Min-seok avec une multiplication inutile d’intrigues secondaires qui risque de décourager les cinéphiles. Au lieu de chercher absolument à développer un ton épique en multipliant les scènes de combat répétitives, un effort aurait dû être orchestré afin de renforcer la trame dramatique ainsi que le développement des personnages. A contrario, le montage réalisé par Ko Im-pyo est très intéressant, offrant des séquences qui s’enchaînent rapidement, offrant ainsi beaucoup de dynamisme à des passages qui n’ont pas forcément la nature à l’être. La bande originale est également plaisante, empruntant régulièrement le célèbre « Eye of the Tiger » des Survivors.

En conclusion, « Fists of Legend » est un bon film dramatique disposant d’une histoire originale, mais d’un développement trop brouillon et d’une intrigue convenue. Le rythme est plaisant et l’édition est très plaisante. Le scénario est le point faible de ce métrage avec des personnages dont le développement laisse à désirer. La bande originale est attractive et la distribution offre de très bonnes prestations. La pointe d’humour casse légèrement la monotonie engendrée par la répétition des scènes de combat, qui sont cependant très bien chorégraphiées. Un film qui plaira aux fans de Hwang Jung-min.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 421 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :