Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Thriller

SECRET (2009) ★★★★☆


Secret (2009)

 

Un détective découvre que sa femme est la principale suspecte de l’une de ses affaires…

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Yoon Jae-goo
Scénariste : Yoon Jae-goo
Acteurs : Cha Seung-won, Song Yoon-ah, Ryu Seung-ryong, Park Won-sang, Oh Jung-se, Kim In-kwon, Lee El
Musique : Koo Ja-wan, Mok Youung-jin
Genre : Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 45 minutes
Date de sortie : 3 décembre 2009 (Corée)
Année de production : 2009
Sociétés de production : JK Film, Green Fish Pictures, CJ Entertainment, Dong-a Exports Co. Ltd.
Distribué par : CJ Entertainment
Titre original : Sikeurit / 시크릿
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Sikeurit » (시크릿) ou « Secret » pour la distribution internationale, est un thriller policier sud-coréen datant de 2009, écrit et réalisé par Yoon Jae-goo, à qui l’on doit également « Perfect Proposal » (2015). Les acteurs principaux sont Cha Seung-won, qu’on a pu voir dans « Blood Rain » (2005), Song Yoon-ah, qu’on a pu voir dans « Jail Breakers » (2002), Ryu Seung-ryong, qu’on a pu voir dans « Righteous Ties » (2006), Park Won-sang, qu’on a pu voir dans « R-Point » (2004), Oh Jung-se, qu’on a pu voir dans « Man on High Heels » (2014), et Kim In-kwon, qu’on a pu voir dans « The Divine Move » (2014).

Une histoire où un policier tente de fausser l’enquête sur laquelle il travaille, ce n’est pas fondamentalement nouveau dans le cinéma. De mémoire, je citerais « Felony » (2016) de Matthew SavilleJoel Edgerton tentait d’échapper aux investigations qui menaient tout droit à lui. Du côté de cinéma coréen, on peut également se référer au métrage « The Chronicles of Evil » (2015) de Beak Woon-hak, où là également, le principal protagoniste, incarné à l’écran par Son Hyun-joo, cherchait à faire disparaître les preuves qui l’incriminaient dans une affaire de meurtre. Dans le cas présent, l’équation est légèrement différente, puisqu’un inspecteur de police, va tenter de détruire les preuves qui pourraient impliquer son épouse dans l’assassinat d’un gangster local.

Il convient d’aborder « Secret » comme un thriller, même s’il contient un certain nombre de scènes d’action, et qu’il développe également une approche dramatique. En effet, au-delà de l’histoire policière, une trame dramatique se dévoile dans les relations des deux principaux protagonistes de l’histoire, l’inspecteur Kim Seong-Yeol (Cha Seung-won) et son épouse Yoo Ji-Yeon (Song Yoon-ah). Le décès tragique de leur unique enfant, suite à un accident de voiture où le père était au volant, apparemment alcoolisé, est en train de détruire leurs relations, et mettre en péril leur mariage. Seong-yeol, le père, est rongé par la culpabilité, mais incapable d’avouer à sa femme ce qui s’est passé ce jour-là. De son côté Ji-yeon blâme de toute évidence son époux pour la mort de leur enfant. Cette dernière est particulièrement froide, distante, et ne répond pour ainsi dire jamais aux questions de son mari.

Les choses vont prendre une autre dimension lorsqu’un jour Ji-yeon rentre inopinément à la maison, toute échevelée avec des éclaboussures de sang sur ses vêtements, mais refuse de s’expliquer sur ce qui vient de lui arriver. Seong-yeol doit abréger la conversation, car il est appelé à enquêter sur le meurtre d’un homme ayant des liens avec un membre important d’un gang mafieux local. Le policier est horrifié lorsqu’il découvre des traces qui laissent présager de la présence de sa femme sur les lieux. Il suppose que cette dernière est liée au meurtre et fait tout ce qu’il peut pour empêcher qu’elle soit identifiée. Toutefois, Cho Gwang-cheol (Ryu Seung-ryong), connu dans le milieu sous le pseudonyme de Jae-kal (Jackal), chef du gang, et frère de la victime, mène sa propre enquête en parallèle afin d’identifier l’assassin pour se venger.

Toute la subtilité du scénario signé par Yoon Jae-goo, également réalisateur du métrage, c’est de rajouter une couche de difficulté à ses personnages. C’est donc l’histoire qui, à travers son développement, devient compliquée, mais la compréhension reste parfaitement fluide. Effectivement, un bon thriller se veut d’être un enchevêtrement de situations complexes dont on se demande comment le (ou les) personnage principal va s’en sortir. En effet, un mystérieux inconnu contacte Seong-yeol affirmant savoir que sa femme est impliquée dans le meurtre du truand et demande de l’argent contre de l’argent. Seong-yeol va aller de découverte en rebondissement, allant jusqu’à mettre sa vie en péril pour protéger sa femme. C’est bien évidemment dans la dernière partie du métrage que viendront les ultimes clés afin de comprendre ce que fut le rôle exact de chacun des époux.

La mise en scène de Yoon Jae-goo est très bien orchestrée, trouvant un bel équilibre entre les parties investigations, les tensions propres au concept du thriller, et l’aspect dramatique de la relation du couple central. La photographie signée par Lee Sung-je offre beaucoup de séquences de nuit, jouant habilement avec l’éclairage des situations et/ou des personnages. A contrario, la bande originale proposée par Koo Ja-wan et Mok Youung-jin est plutôt discrète. L’édition de Sin Min-kyung est efficace et permet d’obtenir une certaine dynamique dans le film.

Du côté de la distribution, on retrouve l’excellent Cha Seung-won dans le rôle principal. L’acteur offre un personnage tourmenté et affligé par la responsabilité du décès de son enfant, tout en étant fortement décidé à protéger sa femme, dont il cherche manifestement à reconquérir le cœur et à comprendre son implication dans l’affaire sur laquelle il enquête. Cette dernière est très bien incarnée par Song Yoon-ah qui propose une femme taciturne, froide et finalement assez machiavélique. Ryu Seung-ryong dispose du rôle du principal antagoniste de l’affaire, déterminé à venger la mort de son frère, bien qu’en définitive, on découvrira qu’il y a une motivation nettement plus basique derrière ses agissements. Personnellement, je trouve que Ryu Seung-ryong propose toujours les mêmes attitudes corporelles et les mêmes faciès quand il incarne le méchant de l’histoire.

En conclusion, « Secret » est un très bon thriller policier disposant d’une histoire engageante, d’une intrigue tendue et entortillée avec un développement épineux. La mise en scène de Yoon Jae-goo est très plaisante, articulée autour d’une belle harmonie entre l’action, l’investigation et le drame humain et relationnel. La photographie est plaisante, jouant adroitement avec la luminosité, l’obscurité, la pluie. La distribution offre de très bonnes prestations et le couple formé par Song Yoon-ah et Cha Seung-won fournit une intense déchirure de leur relation maritale. Les quelques scènes d’action sont très bien orchestrées sans excès avec un certain réalisme. L’ensemble est un agréable divertissement que l’on peut aisément recommander.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “SECRET (2009) ★★★★☆

  1. Belle critique qui correspond tout à fait à mes souvenirs. Je l’ai vu il y a une éternité il me semble. Du suspense, des personnages avec un passé un peu compliqué, Cha Seung Won excellent comme d’hab, bref un thriller que j’avais beaucoup apprécié 🙂

    Aimé par 1 personne

    Publié par calexiasp | 27/06/2018, 19 07 55 06556

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,623 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :