Comédie

YOU DON’T MESS WITH THE ZOHAN (2008) ★★★★☆


You Don't Mess with the Zohan (2008)

 

 

Agent d’élite du Mossad et véritable star dans son pays, Zohan a un secret : il rêve de devenir coiffeur en Amérique. Zohan se fait passer pour mort et s’envole pour New York. Malgré son inexpérience, il est engagé par la patronne d’un salon de coiffure, une jeune et jolie palestinienne. Très vite, il va se faire un nom dans la coiffure et attirer dans une clientèle toujours plus nombreuse. Zohan est repéré par le Fantôme, son pire ennemi, qui compte bien en finir avec lui une bonne fois pour toutes…

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Dennis Dugan
Scénaristes : Adam Sandler, Robert Smigel, Judd Apatow
Acteurs : Adam Sandler, John Turturro, Emmanuelle Chriqui, Nick Swardson, Lainie Kazan, Ido Mosseri, Rob Schneider
Musique : Rupert Gregson-Williams
Genre : Comédie
Durée : 1 heure et 53 minutes
Date de sortie : 27 août 2008 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Relativity Media, Happy Madison Productions
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : You Don’t Mess with the Zohan
Notre note : ★★★★☆

 

 

« You Don’t Mess with the Zohan » honteusement proposé sous le titre de « Rien que pour vos cheveux » pour la distribution française, est une comédie américaine datant de 2008, dirigée par Dennis Dugan, à qui l’on doit également « Copains pour toujours » (2010). Les acteurs principaux sont Adam Sandler, qu’on a pu voir dans « Pixels » (2015), John Turturro, qu’on a pu voir dans « Transformers: The Last Knight » (2017), Emmanuelle Chriqui, qu’on a pu voir dans « Entourage » (2015), Nick Swardson, qu’on a pu voir dans « The Do-Over » (2016), et Rob Schneider, qu’on a pu voir dans « Wild Cherry » (2009).

C’est en famille que nous avons regardé ce film et tout le monde s’est franchement marré, et ce n’est pas étonnant. Cette comédie, où l’on retrouve une nouvelle fois Adam Sandler, qui officie également ici comme co-scénariste et co-producteur, est sans vergogne dans sa volonté à provoquer des rires et des fou-rires. C’est un métrage qui n’hésite pas à mettre clairement les pieds dans le plat en basculant allègrement dans la vulgarité. Alors c’est clair que face à ce type de film, soit on aime, soit on déteste. Est-ce nécessaire de préciser dans quel camp on se situe ?

L’histoire proposée par « You Don’t Mess with the Zohan » nous invite à suivre Zohanelen « Zohan » Dvir (Adam Sandler) qui changera de nom pour Scrappy Coco, un agent du Mossad, les services secrets israéliens. Il n’a guère d’intérêt pour le contre-terrorisme et passe le plus de temps possible à traîner sur la plage. Connu sous le nom de Zohan, il possède de remarquables aptitudes physiques. Les lois de la gravité ne semblent pas l’handicaper et ses déplacements s’apparentent à ceux d’un super-héros.

Cependant, le Zohan abrite un désir secret. Il veut devenir coiffeur. Pour vivre son rêve, il décide de fuir Israël pour se rendre aux États-Unis. Il s’y présente comme un Australien en changeant quelque peu son apparence physique, tout en ayant un accent très particulier. Ses différents entretiens d’embauche se soldent tous par des échecs jusqu’à ce qu’il soit finalement embauché par la belle Dalia Hakbarah (Emmanuelle Chriqui), une Palestinienne. De là, on assiste à un enchaînement de scènes parfois complètement loufoques, n’hésitant pas à basculer dans la connotation sexuelle marquée.

Les choses vont se compliquer pour le Zohan lorsque son ennemi juré, l’agent palestinien connu sous le nom de Phantom (John Turturro) arrive également à New-York. Une confrontation s’engage. Mais une intrigue tardive se développe, impliquant un entrepreneur louche (Michael Buffer), qui veut démolir les magasins arabes et israéliens pour y ériger un centre commercial. L’opposition à ce projet va finalement unir les Israéliens et les Arabes, mais si ce n’est pas très convaincant, sur le chemin de la paix et de la fraternité.

Alors il faut l’avouer ça ne vole pas très haut, c’est même souvent stupide, mais c’est drôle, et c’est bien le but d’une comédie. On pourra bien entendu critiquer les clichés par rapport aux Juifs et aux Arabes, qui peuvent faire grincer des dents, même si cela reste bon enfant. On pourra aussi s’offusquer par rapport à la scène avec le chat par rapport à la souffrance aux animaux qui par ailleurs est bien réelle. Reste qu’Adam Sandler est hypnotisant et on pourra affirmer que ce film était la plus belle comédie sexuelle post-sioniste d’action-coiffure qu’on aura pu voir jusqu’à ce jour.

« You Don’t Mess with the Zohan » a rapporté 38 millions de dollars lors de son week-end d’ouverture, se plaçant au deuxième rang derrière « Kung Fu Panda » (2008). Au 7 septembre 2008, le métrage avait atteint le chiffre de 100 millions de dollars. Le film aura finalement engrangé près de 200 millions de dollars de recette mondiale.

« Rien que pour vos cheveux » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 4 mars 2009 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « You Don’t Mess with the Zohan » est une comédie très divertissante, disposant d’une histoire loufoque et d’une intrigue absurde, mais terriblement et efficacement drôle. Le rythme est bien équilibré avec des gags qui s’enchaînent parfois très rapidement de manière à ce que l’on ne s’arrête pas sur les incohérences de l’histoire. La distribution est dominée par la performance d’Adam Sandler qui incarne le rôle principal. Les effets spéciaux sont parfois ridicules, mais cela s’inscrit très bien dans l’esprit burlesque du métrage. Un film qui ravira les fans du comique et qui divertira probablement les autres…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,625 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :