Action, Catastrophe, Crime - Policier, Thriller

SKYSCRAPER (2018) ★★★★☆


Skyscraper (2018)

 

 

Will Ford, ancien leader de l’équipe de libération d’otages du FBI, ancien vétéran de guerre, et maintenant responsable de la sécurité des gratte-ciels est affecté en Chine. Il découvre le bâtiment le plus grand et le plus sûr du monde soudainement en feu et est accusé de l’avoir déclenché. Désormais considéré comme un fugitif, Will doit trouver les coupables, rétablir sa réputation et sauver sa famille emprisonnée à l’intérieur du bâtiment…au-dessus de la ligne de feu.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Rawson Marshall Thurber
Scénariste : Rawson Marshall Thurber
Acteurs : Dwayne Johnson, Neve Campbell, Chin Han, Roland Møller, Noah Taylor, Byron Mann, Pablo Schreiber, Hannah Quinlivan, McKenna Roberts, Noah Cottrell
Musique : Steve Jablonsky
Genre : Action, Catastrophe, Crime, Thriller
Durée : 1 heure et 42 minutes
Date de sortie : 11 juillet 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Legendary Pictures, Perfect World Pictures, Flynn Picture Company, Seven Bucks Productions
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Skyscraper
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Skyscraper » est un film d’action américain datant de 2018, écrit et réalisé par Rawson Marshall Thurber, à qui l’on doit également « Agents presque secrets » (2016). Les acteurs principaux sont Dwayne Johnson, qu’on a pu voir dans « Rampage » (2018), Neve Campbell, qu’on a pu voir dans « Scream 4 » (2011), Ng Chin Han, qu’on a pu voir dans « Ghost in the Shell » (2017), Roland Møller, qu’on a pu voir dans « Atomic Blonde » (2017), Noah Taylor, qu’on a pu voir dans « Predestination » (2014), Byron Mann, qu’on a pu voir dans « Rise of the Legend » (2014), et Pablo Schreiber, qu’on a pu voir dans « 13 Hours » (2016).

Depuis quelque temps, les films de Dwayne Johnson sont devenus des moments attendus, notamment par ses fans, toujours plus nombreux. L’acteur, ancien catcheur professionnel, s’est notamment fait connaître en incarnant Luke Hobbs dans la franchise des Fast & Furious, personnage qu’il incarne depuis « Fast Five » paru en 2011. On devrait d’ailleurs le retrouver dans le spin-off dédié à son personnage et celui de Deckard Shaw (Jason Statham) qui pour l’instant est intitulé « Hobbs & Shaw » (2019). Nous avons été gâtés puisqu’il y a quelques semaines nous avions déjà droit à un métrage avec Dwayne Johnson, le très divertissant « Rampage » (2018). Le revoilà donc dans le rôle d’un spécialiste en sécurité incendie. On notera également que « The Rock » officie également comme producteur sur ce projet, par l’intermédiaire de sa société Seven Bucks Productions.

L’histoire proposée par « Skyscraper » nous invite à suivre Will Sawyer (Dwayne Johnson), un ancien agent des forces tactiques du FBI, amputé d’une jambe lors d’une intervention qui a mal tourné. Ce dernier a été recruté par un milliardaire chinois afin d’effectuer l’audit sur la sécurité sur la tour gigantesque qu’il a fait construire. Will Sawyer et sa famille, son épouse Sarah (Neve Campbell), sa fille Georgia (McKenna Roberts) et son fils Henry (Noah Cottrell), s’installent dans un appartement d’une partie non encore exploitée de la tour. Peu de temps après, un groupe de terroristes, dirigé par Kores Botha (Roland Møller) attaque la tour pour des raisons inconnues et déclenchent un incendie. Will Sawyer, alors à l’extérieur des lieux, doit retourner dans la tour pour sauver sa famille prise au piège, au-dessus de la ligne de feu.

« Skyscraper » peut être considéré comme un mélange entre « La Tour Infernale » (1974) de John Guillermin avec Steve McQueen et Paul Newman dans les rôles principaux, et « Piège de Cristal » (1988) de John McTiernan avec Bruce Willis incarnant le personnage central. Du premier, « Skyscraper » reprend les éléments d’une catastrophe avec des personnes coincées par un incendie qui ne cesse de progresser vers les étages supérieurs, avec son lot de difficultés, et du second, il reprend l’attaque d’un immeuble de grande hauteur par des pseudos terroristes.

L’ensemble repose sur les épaules de Dwayne Johnson. Son personnage doit à la fois tenter de sauver sa famille prise au piège du feu, mais également tenter de prouver son innocence, les autorités pensant qu’il est l’auteur de l’incendie, et accessoirement, neutraliser les terroristes, ces derniers n’hésitant pas à prendre sa fille en otage, afin d’exercer un chantage. Les scènes d’action s’enchaînent rapidement, et le montage réalisé par Michael Sale et Julian Clarke fait la part belle au dynamisme, permettant de maintenir une certaine tension durant la quasi-intégralité du film.

La mise en scène proposée par Rawson Marshall Thurber, réalisateur-scénariste de ce « Skyscraper » est plutôt nerveuse, sans temps mort. Il nous place au cœur de l’action, et cela, dès la scène d’ouverture, qui permet de comprendre rapidement le pourquoi de l’infirmité de Will Sawyer et le comment de la rencontre avec celle qui va devenir son épouse, Sarah Sawyer. La photographie de Robert Elswit est très efficace, faisant appel à de nombreux effets spéciaux pour tout ce qui touche aux incendies et ses différents dégâts. Les séquences où Dwayne Johnson joue au funambule sont particulièrement impressionnantes, et restituent de beaux effets de vertige. La bande originale signée Steve Jablonsky vient accompagner de manière discrète les moments clé du métrage.

De la distribution, on retiendra essentiellement la prestation de Dwayne Johnson. Personnellement, je trouve que l’acteur s’améliore de film en film pour tout ce qui touche à la partie dramatique. Les émotions, l’état d’esprit de son personnage sont clairement identifiables et c’est très bien interprété. Évidemment pour la partie physique, il est parfaitement à l’aise, bien qu’il n’en fait pas trop dans ce film. Les deux gamins, McKenna Roberts et Noah Cottrell, sont très convaincants dans leurs rôles respectifs, sans basculer exagérément dans le mélodrame. Enfin, j’ai également retenu la performance de Roland Møller qui endosse ici le rôle du principal antagoniste de l’histoire.

En conclusion, « Skyscraper » est un très bon film d’action, disposant d’une histoire familière, d’une intrigue très tendue et d’un développement nerveux et dynamique. La photographie et les effets spéciaux sont très impressionnants, l’édition permet d’obtenir un métrage très sémillant. Les scènes d’action sont très bien orchestrées, sans basculer dans la surenchère. La distribution offre de très bonnes prestations. L’ensemble s’avère ainsi être un très bon divertissement, sans prise de tête, durant lequel, certain pourrait bien se surprendre à ronger leurs ongles tant la tension y est bien travaillée.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “SKYSCRAPER (2018) ★★★★☆

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi concernant Dwayne Johnson, je le trouve tellement bon en père de famille en plus ! Bref, j’ai passé un excellent moment avec ce film 😃

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 13/07/2018, 17 05 03 07037

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,843 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :