Action, Crime - Policier, Drame

SICARIO: DAY OF THE SOLDADO (2018) ★★★☆☆


Sicario: Day of the Soldado (2018)

 

 

Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Stefano Sollima
Scénariste : Taylor Sheridan
Acteurs : Benicio del Toro, Josh Brolin, Isabela Moner, Jeffrey Donovan, Manuel Garcia-Rulfo, Catherine Keener, Matthew Modine, Shea Whigham
Musique : Hildur Guðnadóttir
Genre : Action, Crime, Drame
Durée : 2 heures et 2 minutes
Date de sortie : 27 juin 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Black Label Media, Thunder Road Pictures
Distribué par : Columbia Pictures, Lionsgate
Titre original : Sicario: Day of the Soldado
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Sicario: Day of the Soldado » est un thriller d’action américain datant de 2018, réalisé par Stefano Sollima, à qui l’on doit également « Suburra » (2015). Il s’agit d’une suite directe à « Sicario » (2015). Les acteurs principaux sont Benicio del Toro, qu’on a pu voir dans « Avengers: Infinity War » (2018), Josh Brolin, qu’on a pu voir dans « Deadpool 2 » (2018), Isabela Moner, qu’on a pu voir dans « Transformers: The Last Knight » (2017), Jeffrey Donovan, qu’on a pu voir dans « Shot Caller » (2017), Manuel Garcia-Rulfo, qu’on a pu voir dans « The Magnificent Seven » (2016), et Catherine Keener, qu’on a pu voir dans « November Criminals » (2017).

Dans une certaine mesure « Sicario: Day of the Soldado » peut nous ramener à l’œuvre d’un certain Michael Mann, ou des histoires d’hommes virils, complètement en marge du système qu’ils marchent systématiquement en équilibre sur une ligne entre le bien et le mal. Cela dit, et d’une manière générale, c’est forcément délicat d’offrir une suite à ce qui fut un film très largement apprécié, et qui fut également nominé pour de nombreuses récompenses dont les Oscars. Malheureusement, cette suite souffre de certaines absences, dont Johann Johannsson, Roger Deakins pour la partie technique, mais également de Denis Villeneuve à la réalisation et d’Emily Blunt dans la distribution.

Stefano Sollima, le réalisateur, qui nous avait agréablement surpris avec son « Suburra » (2015) se contente souvent de copier le premier film. Cependant, on peut légitimement se demander si c’était réellement possible de ne pas le faire. Pour exemple, on peut citer les plans prolongés d’hélicoptères manœuvrant le long de la frontière américano-mexicaine, et les scènes de fusillades, sans oublier l’omniprésence de la bande originale. Pour schématiser les choses, on pourrait dire que Stefano Sollima s’est borné à améliorer les points marquants qui avaient caractérisé le premier opus.

L’histoire proposée par « Sicario: Day of the Soldado » apparaît comme nettement plus intimiste et distinctement plus simpliste que celle présentée dans le métrage précédent. Taylor Sheridan, le scénariste, déjà à l’œuvre sur le premier opus, mais également à la signature des scénarios de « Wind River » (2017) ou encore de « 12 Strong » (2018), nous offre un voyage brutal à la frontière américano-méxicaine, saupoudré de terrorisme. L’atmosphère qui règne dans la deuxième partie du métrage, m’a fortement fait penser à John Rambo, un homme seul, laissé, abandonné en territoire hostile.

Les attentats à la bombe envoient Matt Graver (Josh Brolin) jusqu’en Somalie pour comprendre comment et pourquoi un terroriste passerait par le Mexique. Son enquête attire l’attention du secrétaire américain à la Défense, James Rilet (Matthew Modiner) et de Cynthia Foards (Catherine Keener), qui décident de créer le chaos à la frontière mexicaine. Le gouvernement américain désirant opposer les cartels afin de les maintenir concentrer sur leurs rivaux plutôt que de les laisser venir en aide à des terroristes du Moyen-Orient. Le plan est donc de kidnapper la fille de l’un des responsables d’un cartel, et de faire croire qu’il s’agit d’un acte fomenté par un clan rival. Cette mission est confiée à Alejandro Gillick (Benicio del Toro) car l’homme concerné n’est autre que celui dont il cherche à se venger.

Une fois que « Sicario: Day of the Soldado » trouve son rythme de croisière, on se retrouve face à des séquences indéniablement bien orchestrées, dont une embuscade très percutante sur une route secondaire mexicaine et la distribution est totalement excellente dans ce métrage. Josh Brolin est tout à fait convainquant en leader opérationnel, tout en ajoutant un esprit rebelle à son personnage, qui se contente d’obéir aux ordres, mais jusqu’à un certain point. Cependant, encore une fois, le film appartient à Benicio del Toro. L’acteur est juste parfait dans son personnage. Il trouve le moyen d’approfondir certaines scènes mineures dans un métrage qui n’autorise pas vraiment les pauses pour développer des subtilités.

En septembre 2015, la société Lionsgate commandait une suite au film « Sicario » (2015), centrée sur le personnage incarné par Benicio del Toro. Le projet a été supervisé par le scénariste Taylor Sheridan, avec Denis Villeneuve initialement reconduit à la réalisation de cette suite. En avril 2016, les producteurs Molly Smith et Trent Luckinbill ont annoncé le retour d’Emily Blunt, de Benicio del Toro et de Josh Brolin. Cependant, le 1er juin 2016 on apprenait que le réalisateur italien Stefano Sollima avait été embauché pour signer la mise en scène ce qui s’appelait désormais Soldado. En novembre de la même année, on découvrait qu’Emily Blunt n’était plus dans le projet. Le tournage principal a débuté le 8 novembre 2016 à New Mexico. La bande originale est signée par Hildur Guðnadóttir, tandis que l’édition du film a été confiée à Matthew Newman.

« Sicario: Day of the Soldado » a rapporté 50,1 millions de dollars aux États-Unis et au Canada, et 23,3 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 73,3 millions de dollars. Le studio a déclaré que le budget de production était de 35 millions de dollars, bien que le magazine Deadline Hollywood ait indiqué que le coût du film aurait atteint les 45 millions de dollars avant publicité. En juin 2018, avant la sortie officielle du métrage, le producteur Trent Luckinbill avait déclaré qu’un troisième opus était en développement.

« Sicario : La Guerre des Cartels » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 27 octobre 2018 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Sicario: Day of the Soldado » est un bon thriller d’action, disposant d’une histoire intéressante, d’une intrigue correcte et d’un développement nerveux. Les scènes d’action sont bien orchestrées et la distribution offre de très bonnes prestations dominées une nouvelle fois par la performance de Benicio del Toro. La mise en scène manque parfois de fluidité et surtout ne fait pas vraiment dans la dentelle. C’est relativement brut de décoffrage. Le message politique est brouillon et n’est pas suffisamment développé pour que cela soit marquant ou provoque une vraie réflexion. Finalement, le métrage manque d’âme et reste donc un divertissement plaisant, mais sans dimension.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 234 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :