Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Science fiction

ILLANG: THE WOLF BRIGADE (2018) ★★★☆☆


Illang (2018)

 

En 2029, la brigade de police d’élite Illang combat un groupe terroriste qui s’oppose à la réunification des deux Corées… Mais un autre ennemi guette dans l’ombre.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Jee-woon
Scénaristes : Kim Jee-woon, Jeon Cheol-hong
Acteurs : Kang Dong-won, Han Hyo-joo, Jung Woo-sung, Kim Mu-yeol, Han Ye-ri, Choi Min-ho, Shin Eun-soo, Heo Joon-ho
Musique : Mowg
Genre : Action, Crime, Drame, Science-fiction, Thriller
Durée : 2 heures et 19 minutes
Date de sortie : 25 juillet 2018 (Corée)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Lewis Pictures
Distribué par : Warner Bros. Korea
Titre original / international / français : 인랑 / Illang: The Wolf Brigade / Illang: La Brigade des Loups
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« 인랑 » ou « Illang: The Wolf Brigade » pour la distribution internationale, est un film coréen d’action et de science-fiction datant de 2018, co-écrit et réalisé par Kim Jee-woon, a qui l’on doit également « The Age of Shadows » (2016). Les acteurs principaux sont Kang Dong-won, qu’on a pu voir dans « Master » (2016), Han Hyo-joo, qu’on a pu voir dans « Cold Eyes » (2013), Jung Woo-sung, qu’on a pu voir dans « Steel Rain » (2017), et Kim Mu-yeol, qu’on a pu voir dans « War of the Arrows » (2011). Ce métrage est une adaptation du film d’animation japonais Jin-Roh: The Wolf Brigade.

L’histoire proposée par « Illang: The Wolf Brigade » nous emmène en 2029. La réunification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud est toute proche. Cependant, il y a des émeutes dans la rue. La foule est de plus en plus violente et la police tente de gérer les manifestations du mieux possible. Profitant du désordre, un groupe de révolutionnaires terroristes, répondant au nom de « La Secte », lance des attaques contre les forces gouvernementales. Le gouvernement est déstabilisé par cette menace. La police traditionnelle est inefficace contre « La Secte » qui utilise régulièrement des attentats suicides. Une Unité Spéciale de police est créée. À la tête de cette unité se trouve Jang Jin-tae (Jung Woo-sung). Ce dernier est pris dans une lutte de pouvoir contre le chef de la Sécurité Publique. Cependant, au sein de l’Unité Spéciale, se trouve un groupe particulier nommé « La Brigade des Loups » …

Toutefois, le personnage central de ce film n’est autre que Im Joong-kyung (Gang Dong-won). Ce dernier est psychologiquement perturbé suite à une erreur ayant entraîné le massacre d’une quinzaine d’adolescentes. Il se retrouve être la cible d’un piège orchestré par Han Sang-woo (Kim Mu-yeol), le chef-adjoint du Département de la Sécurité Publique, lui-même ancien membre de l’Unité d’Élite. Pour se faire, il manipule Lee Yoon-hee (Han Hyo-joo), jeune femme d’apparence fragile, membre de « La Secte », pour attendrir Joong-kyung. Mais ce dernier n’est pas juste un membre important de l’Unité d’Élite, il est également l’un des meilleurs sociétaires de la Brigade des Loups…

Il faut bien l’avouer, le scénario concocté par Kim Jee-woon et Jeon Cheol-hong est relativement abscons et il est difficile de suivre une intrigue assez filandreuse. De nombreuses informations sont dissimulées afin de mettre en place des rebondissements ultérieurs. Pour ajouter une touche de poésie, et probablement une dose de complexité, les scénaristes inscrivent leur récit à travers une métaphore du conte du Petit Chaperon Rouge. Celui-ci est d’ailleurs illustré sous forme de dessin animé aux allures néo-gothique.

D’une manière générale, il faut souligner la qualité du travail graphique qui est fait tout au long du métrage, renfoncé par l’excellente photographie signée par Lee Mo-gae dont on avait déjà apprécié le travail sur le très sombre « Asura: The City of Madness » (2016). Ce dernier ayant déjà travaillé avec le réalisateur Kim Jee-woon, sur l’excellent « I Saw the Devil » (2010). Les décors sont savoureux et le design des armures des membres de l’Unité Spéciale est très impressionnant. Un ensemble noir, avec un masque à oxygène couvrant le visage et des pastilles rouges en lieu et place des yeux. Il y a un côté Stormtroopers dans ce look sombre et futuriste.

Les scènes de combat sont très percutantes, offrant beaucoup de rythme au métrage. L’ensemble est ponctué de fusillades et autres explosions. Et comme souvent avec le cinéma coréen, lorsque l’on croit que l’histoire est terminée, et bien elle ne l’est pas complètement, et les cinéastes nous gratifient d’une dernière confrontation entre Im Joong-kyung (Kang Dong-won) et son supérieur hiérarchique, Jang Jin-tae (Jung Woo-sung), acteur que j’adore depuis que je l’ai vu dans « The Divine Move » (2014). En outre, on appréciera ou pas l’approche géopolitique de l’histoire. Une critique sociale peu explorée dans le développement du métrage.

En conclusion, « Illang: The Wolf Brigade » est un film d’action décent disposant d’une histoire abscons, d’une intrigue complexe, d’une évolution rythmée et de scènes de combat nerveuses. La distribution offre de bonnes prestations. La photographie est très plaisante. Les décors et les costumes ont un design très travaillés. Le rythme est très agréable et les 139 minutes du métrage ne sont pas du tout ennuyeuses. Le point d’équilibre entre l’action et l’intrigue est légèrement défavorable ce qui rend le métrage imparfait et difficile à suivre. L’ensemble reste cependant divertissant…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 140 125 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :