Crime - Policier, Horreur, Serial Killers, Thriller

HALLOWEEN H: 20 YEARS LATER (1988) ★★★☆☆


Halloween H20 20 Years Later (1998)

 

 

Laurie Strode tente difficilement d’oublier le passé sous les traits de Keri Tate, directrice de collège dans une petite ville de Californie… Comme tous les ans la vie bat son plein en ce jour d’Halloween, tous les étudiants sont prêts à fêter comme il se doit cette journée pas comme les autres. Mais pour Laurie, son fils et quelques proches, la plaisanterie tourne à nouveau au cauchemar : Michael Myers que l’on croyait mort a refait surface. Aujourd’hui, à la folie meurtrière s’ajoute la vengeance…

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Steve Miner
Scénaristes : Robert Zappia, Matt Greenberg
Acteurs : Jamie Lee Curtis, Adam Arkin, Michelle Williams, Adam Hann-Byrd, Jodi Lyn O’Keefe, Janet Leigh, Josh Hartnett, LL Cool J, Joseph Gordon-Levitt
Musique : John Ottman
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 26 minutes
Date de sortie : 9 décembre 1998 (France)
Année de production : 1998
Sociétés de production :
Distribué par :
Titre original / français : Halloween H20: 20 Years Later / Halloween, 20 ans après
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Halloween H20: 20 Years Later » est un slasher américain datant de 1998, réalisé par Steve Miner à qui l’on doit également « Day of the Dead » (2008). Les acteurs principaux sont Jamie Lee Curtis, qu’on a pu voir dans « True Lies » (1994), Adam Arkin, qu’on a pu voir dans des épisodes de différentes séries télévisées comme « Commander in Chief « (2006), « Life » (2007-2009), « Sons of Anarchy » (2009), « Justified » (2012-2014) ou encore « State of Affairs » (2015), Michelle Williams, qu’on a pu voir dernièrement dans « Venom » (2018), Josh Hartnett, qu’on a pu voir dans « 30 Days of Night » (2007), LL Cool J, qu’on a pu voir dans « Deep Blue Sea » et que l’on connaît essentiellement pour son rôle de l’agent spécial Sam Hanna dans la série télévisée « NCIS: Los Angeles » (2009-2018), et Joseph Gordon-Levitt, qu’on a pu voir dans « Snowden » (2016). Il s’agit du septième opus dans la franchise Halloween. On peut considérer ce métrage comme une suite directe de « Halloween » (1978) et de « Halloween II » (1981), qui écarte les événements qui se déroulent dans « Halloween 4: The Return of Michael Myers » (1988), « Halloween 5: The Revenge of Michael Myers » (1989) et « Halloween 6: The Curse of Michael Myers » (1995).

L’histoire proposée par « Halloween H20: 20 Years Later » nous invite à suivre Keri Tate qui n’est autre que Laurie Strode (Jamie Lee Curtis). Cette dernière ayant changé d’identité afin d’éviter Michael Myers (Chris Durand). Elle mène une carrière de directrice d’un pensionnat privé que fréquente son fils, John (Josh Hartnett). Bien que Laurie entretient une relation amoureuse avec Will Brennan (Adam Arkin), conseiller d’orientation de l’établissement scolaire, elle est loin d’être heureuse, car les événements tragiques de 1978 la hantent, et elle craint toujours de voir surgir son frère. Malgré toutes les précautions mises en place par Laurie, le face-à-face avec Michael sera inévitable…

De l’ensemble de ce que nous avons pu voir jusqu’à présent en ce qui concerne la franchise Halloween, ce « Halloween H20: 20 Years Later » est probablement le plus intéressant, le mieux écrit et le moins grotesque. Pourquoi ? C’est ce que je vais tenter d’expliquer. L’histoire est cohérente, et permet de ramener de manière crédible le personnage de Laurie Strode dans l’équation. Cette dernière, ayant décidé d’appliquer un vieux dicton qui dit « pour vivre heureux, vivons cachés« . Ainsi, on découvre qu’elle vit une vie relativement paisible, mais qu’elle souffre de troubles de stress post-traumatique et qu’elle est victime de violents cauchemars. On le serait à moins…

Vingt années se sont déroulées depuis les fameux événements de la nuit d’Halloween de 1978, et, au moment opportun, le personnage de Laurie Strode décide d’affronter son redoutable frère. L’affronter physiquement, mais par la même occasion, affronter ses peurs, ses angoisses et ses phobies afin d’exorciser son propre passé et ainsi ne plus être une victime. « Halloween H20: 20 Years Later » est nettement moins ridicules que ses prédécesseurs, notamment de par l’attitude des personnages. Leurs actions restent relativement rationnelles, et même guidées par la frayeur, leurs actes s’inscrivent dans une certaine logique.

Bien que l’action se déroule presque exclusivement dans l’enceinte d’un établissement scolaire, la photographie orchestrée par Daryn Okada est plaisante. Les faits se déroulant de nuit, c’est toujours avec l’éclairage et l’obscurité que l’on joue pour faire apparaître l’antagoniste de l’affaire. Il demeure une constante mystérieuse dans la plupart des films d’horreur, slasher ou pas, c’est cette absence de volonté d’allumer la lumière lorsque l’on rentre dans une pièce sombre. Cela dit, les rares fois où les protagonistes tentent d’actionner les interrupteurs, cela ne fonctionne pas… L’édition proposée par Patrick Lussier permet d’obtenir un format assez court, soit 86 minutes. Le rythme étant assez soutenu, le spectateur n’a pas tellement le temps de tergiverser et reste impliqué dans l’histoire grâce à l’atmosphère instaurée par Steve Miner, le réalisateur.

Du côté de la distribution, on peut être satisfait des prestations de Jamie Lee Curtis, Josh Hartnett et Michelle Williams. Joseph Gordon-Levitt ne dispose que d’un petit rôle dans le prologue du métrage. LL Cool J incarne l’agent de sécurité du campus académique où se déroule l’action, et amène une petite pointe d’humour. Ce dernier précise qu’il a toujours été un fan des films de la franchise et que sa mère l’avait emmené voir l’original alors qu’il n’avait que neuf ans. Chris Durand incarne donc The Shape. Cependant, avant d’obtenir le rôle de Michael Myers, il n’avait jamais vu les films précédents et a décidé d’incarner le rôle à l’aveuglette. On retrouve cependant les principales caractéristiques du personnage comme sa rectitude dans la marche ou son port de tête.

Jusqu’à la sortie du film « Halloween » (2007) de Rob Zombie, « Halloween H20 » fut le film le plus rentable de cette franchise. Il est paru le 5 août 1998 aux États-Unis et un peu plus tard dans de nombreux autres pays. La production de H20 a coûté 17 millions de dollars et a rapporté un peu plus de 55 millions de dollars aux États-Unis. En ce qui concerne la location de vidéos / DVD, le film a rapporté plus de 21 millions de dollars.

« Halloween: H20 » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD ainsi qu’en Blu-ray, dont celle parue le 23 octobre 2012 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Halloween H20: 20 Years Later » est un film d’horreur délectable disposant d’une histoire cohérente, d’une intrigue convenable et d’un développement dynamique et tendu. Le rythme est soutenu tout en étant en adéquation avec le genre. Les personnages sont moins ridicules qu’à l’habitude. La photographie est plaisante et la distribution offre des prestations adéquates. Bien qu’étant un slasher, le nombre de victimes, sept au total, est anémique. On en redemande…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “HALLOWEEN H: 20 YEARS LATER (1988) ★★★☆☆

  1. Personnellement, je n’ai regardé que le premier, j’avoue que le slasher n’est pas forcément mon genre préféré, trop cliché et prévisible…

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 10/11/2018, 11 11 56 115611

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 238 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :