Action, Thriller

FINAL SCORE (2018) ★★★☆☆


Final Score (2018)

 

 

Après que des terroristes meurtriers aient enlevé sa nièce lors d’un match de football, un ancien soldat au talent multiple, se livre à une guerre individuel en plein stage, pour la sauver et empêcher une destruction massive.

 

 

Origine du film : Royaume Uni
Réalisateur : Scott Mann
Scénaristes : David T. Lynch, Keith Lynch, Jonathan Frank
Acteurs : Dave Bautista, Pierce Brosnan, Ray Stevenson, Julian Cheung, Alexandra Dinu, Lara Peake, Amit Shah, Lucy Gaskell, Ralph Brown, Julian Cheung, Aaron McCusker
Musique : James Edward Barker, Tim Despic
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 44 minutes
Date de sortie : 7 septembre 2018 (Angleterre)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Signature Films, The Fyzz Facility, Highland Film Group, Sky Cinema Original Films, Saban Films
Distribué par : Altitude Film Distribution
Titre original : Final Score
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Final Score » est un thriller d’action britannique datant de 2018, réalisé par Scott Mann, à qui l’on doit également « Heist » (2015). Les acteurs principaux sont Dave Bautista, qu’on a pu voir dans « Escape Plan 2: Hades » (2018), Pierce Brosnan, qu’on a pu voir dans « The Foreigner » (2017), Ray Stevenson, qu’on a pu voir dans « The Transporter: Refueled » (2015), et Julian Cheung, qu’on a pu voir dans « The Grandmaster » (2013).

L’histoire proposée par « Final Score » n’est pas sans rappeler « Sudden Death » (1995) de Peter Hyams et Jean-Claude Van Damme dans le rôle principal. Un ancien militaire, Michael Knox (Dave Bautista) emmène sa nièce Danni (Lara Peake) voir un match de football de West Ham à Londres. Un groupe de terroristes dirigé par Arkady Belav (Ray Stevenson) prend le contrôle total du stade en le bouclant et en le piégeant avec du C4, de puissants explosifs. Le leader de ces assaillants veut récupérer son frère, Dimitri Belav (Pierce Brosnan), venu voir le match incognito. Les autorités ont jusqu’à la fin du match pour livrer Dimitri à Arkady. C’est cependant sans compter sur Michael Knox qui ne va pas se gêner pour venir mettre son grain de sel dans cette histoire….

C’est du classique. De ce côté-là, c’est clair et net. Un homme seul va venir faire capoter un plan savamment préparé. Cependant, malgré que le personnage incarné par Dave Bautista soit un ancien militaire expérimenté et manifestement rompu à toutes formes de combat et de manipulation d’armes à feu, il est régulièrement en difficulté, et se débarrasse finalement de ses différents adversaires non sans complication. Les scènes d’action s’enchaînent donc de manière quasi-continue. La mise en scène de Scott Mann est nerveuse. Bien que ce réalisateur n’est que trois long-métrages, dont celui-ci, à son actif, il fait preuve d’une belle maîtrise.

On retrouve donc les éléments usuels du film d’action, fusillades, explosions, bagarres, le tout agrémenté de quelques cascades, dont la séquence assez sympathique à moto. La photographie orchestrée par Emil Topuzov est plutôt plaisante, exploitant tous les recoins du stade, des sous-sols au toit. L’édition proposée par Robert Hall permet d’obtenir un métrage de 104 minutes très dynamique et sans temps-mort. La bande originale proposée par James Edward Barker et Tim Despic est plaisante, sans être particulièrement marquante.

Dans l’ensemble, la distribution offre de bonnes prestations, cependant, j’ai trouvé que la performance de Dave Bautista était inconstante, inégale. Rien à dire en ce qui concerne la partie action, il est évident qu’il est à l’aise dans ce registre. La partie comédie est plus délicate. Certaines émotions, au début du film, passent plutôt bien, et j’ai retrouvé le Bautista de « Bushwick » (2017) qui m’avait touché, mais il est nettement moins crédible dans la seconde partie, où l’émotion ne passe pas, sa tristesse est mal interprétée. À revoir donc… Pierce Brosnan tient finalement un petit rôle, mais il tient bien son personnage. Ray Stevenson incarne une nouvelle fois un méchant. L’acteur est lui aussi pleinement à l’aise dans ce registre qu’il maîtrise plutôt bien.

En conclusion, « Final Score » est un bon film d’action disposant d’une histoire originale par l’endroit où se déroule l’action, l’intrigue est usuelle et le récit dynamique. La photographie est plaisante usant de tous les recoins d’un stade de football. L’édition offre un métrage dynamique sans temps mort. La distribution offre des prestations correctes et l’ensemble est particulièrement divertissant malgré quelques incohérences.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 245 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :