Ciné-Asia, Comédie, Corée du Sud, Drame

ROCKIN’ ON HEAVEN’S DOOR (2013) ★★★★☆


Rockin' on Heaven's Door (2013)

 

Une star de K-pop est condamné à 300 h de travaux d’intérêts généraux dans un hôpital. Il ne tarde pas à nouer des liens avec certains d’entre eux.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Nam Taek-soo
Scénaristes : Nam Taek-soo, Lee Nan-young
Acteurs : Lee Hong-ki, Baek Jin-hee, Ma Dong-seok, Im Won-hee, Jeon Min-seo, Shim Yi-young, Jeon Soo-kyung, Choi Kwon
Musique : Lee Jin-hee
Genre : Comédie, Drame
Durée : 1 heure et 39 minutes
Date de sortie : 30 mai 2013 (Corée)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Hong Film, Soo Film
Distribué par : 9ers Entertainment
Titre original : Ddeugeoun Annyeong / 뜨거운 안녕
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Ddeugeoun Annyeong » ou « Rockin’ on Heaven’s Door » pour la distribution internationale, est une comédie dramatique coréenne datant de 2013, co-écrite et réalisée par Nam Taek-soo. Les acteurs principaux sont Lee Hong-gi, qui fait ici ses premiers pas dans un long-métrage, Baek Jin-hee, qu’on a pu voir dans « Horror Stories 2 » (2013), Ma Dong-seok, qu’on a pu voir dans « The Chronicles of Evil » (2015), Im Won-hee, qu’on a pu voir dans « Silmido » (2003), et Jeon Min-seo, qu’on a pu voir dans « War of the Arrows » (2011).

L’histoire proposée par « Rockin’ on Heaven’s Door » nous invite à suivre Chung-ui (Lee Hong-ki), une pop star coréenne connue pour son tempérament impulsif. Après s’être violemment battu dans une discothèque, il est condamné à effectuer un travail d’intérêt général dans un hospice pour personnes en phase terminale. Le jeune réticent n’apprécie guère les tâches qui lui sont confiées et n’aime guère les personnes qui l’entourent dans cet institut. Cependant, au fur et à mesure qu’il découvre leurs histoires personnelles, il s’y attache, et plus particulièrement à Anna (Baek Jin-hee), Mu-seong (Ma Dong-seok) ou encore Bong-shik (Im Won-hee) et la jeune Ha-eun (Jeon Min-seo).

La responsable du centre de soins palliatifs se bat quotidiennement afin d’obtenir des fonds, et en cas d’échec cela pourrait entraîner une fermeture de l’établissement. Le groupe de musique interne du centre, le Phoenix Band, décide de présenter sa candidature à une émission de télé réalité dans l’optique de remporter le premier prix et ainsi débloquer la situation de leur centre hospitalier. Pour se faire, il aurait besoin d’une chanson originale, dynamique et marquante. Ils demandent donc à Chung-ui de les aider. Le chanteur refuse dans un premier temps, puis saisit finalement cette opportunité afin de réduire la durée de sa peine.

Il finit par changer sérieusement son comportement en se livrant finalement sur le décès de sa propre mère, et finit par venir en aide aux différents patients qui composent le groupe en réalisant leur rêve commun. La séquence de fermeture du métrage met en lumière que même après le décès des différents membres du groupe, Chung-ui permet au Phoenix Band de survivre en aidant de nouveaux patients.

La structure narrative du film n’est en rien innovante, mais lorsque les choses sont bien faites, comme c’est le cas avec ce « Rockin’ on Heaven’s Door », et bien cela fonctionne. On présente un individu qui fait absolument tout pour nous apparaître comme désagréable, un comportement désinvolte, un râleur, un plaintif, en d’autres termes, une jeune trou du cul, qui se prend pour une star qui joue à la diva capricieuse. Et progressivement, son attitude évolue, change, notamment au contact de ses patients qui sont finalement tous en fin de vie. Le tout sur fond musical très agréable et très bien orchestré.

La thématique de la mort, bien que présente en permanence, ne serait-ce qu’en toile de fond, est, de mon point de vue, très bien abordée, très bien construite en évitant de basculer dans le mélo-dramatique, en évitant la surenchère, en abstenant le voyeurisme gratuit qui aurait pu être choisi par Nam Taek-soo, le réalisateur. Au contraire, on peut se réjouir des choix qui ont été fait dans ce domaine, ce qui participe à la réussite de ce métrage. Nam Taek-soo, avec l’aide de son co-réalisateur, Lee Nan-young, positionne correctement les différents éléments de l’intrigue, en ajoutant ici ou là, une petite pointe d’humour.

On retrouve beaucoup de réjouissance du côté de la distribution. À la tête de celle-ci on retrouve donc Lee Hong-gi, qui est auteur, compositeur et chanteur principal d’un groupe sud-coréen répondant au nom de F.T. Island, et donc acteur à ses heures. Le rôle de Chung-ui lui convient parfaitement, lui permettant de démontrer ses compétences vocales. Baek Jin-hee vient agrémenter de ses compétences le rôle principal féminin, en s’inscrivant dans une forme de love story non consommée. Ma Dong-seok, toujours aussi imposant physiquement et par son talent offre un personnage attendrissant avec la particularité de nous émouvoir aux larmes dans la dernière partie du métrage. Enfin, je retiendrais encore la performance de la jeune Jeon Min-seo. Les enfants coréens m’impressionnent toujours par leur capacité à jouer d’une manière tellement naturelle et performante.

En conclusion, « Rockin’ on Heaven’s Door » est une très bonne comédie dramatique disposant d’une histoire mélancolique et d’une intrigue musicale divertissante. Le rythme est cohérent et l’édition permet de maintenir une certaine dynamique au développement. La photographie est agréable et la bande originale est particulièrement plaisante avec de délicieuses séquences musicales. La distribution offre de très bonnes prestations. L’ensemble est divertissant tout en étant touchant et émouvant. À voir …

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 245 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :