Crime - Policier, Drame, Thriller

WIDOWS (2018) ★★★★☆


Widows (2018)

 

 

Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n’ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…

 

 

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Steve McQueen
Scénaristes : Gillian Flynn, Steve McQueen
Acteurs : Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki, Cynthia Erivo, Colin Farrell, Brian Tyree Henry, Daniel Kaluuya, Jacki Weaver, Carrie Coon, Robert Duvall, Liam Neeson, Garret Dillahunt, Jon Bernthal
Musique : Hans Zimmer
Genre : Crime, Drame, Thriller
Durée : 129 minutes
Date de sortie : 28 novembre 2018
Année de production : 2018
Sociétés de production : Regency Enterprises, Film4, See-Saw Films
Distribué par : 20th Century Fox
Titre français : Les veuves
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Widows » ou « Les Veuves » pour la distribution française, est un film de braquage américain datant de 2018, co-écrit et dirigé par Steve McQueen, à qui l’on doit également « 12 Years a Slave » (2013). Les acteurs principaux sont Viola Davis, qu’on a pu voir dans « Fences » (2016), Michelle Rodriguez, qu’on a pu voir dans « The Fate of the Furious » (2017), Elizabeth Debicki, qu’on a pu voir dans « The Cloverfield Paradox » (2018), Cynthia Erivo, qu’on a pu voir dans « Bad Times at the El Royale » (2018), Colin Farrell, qu’on a pu voir dans « Solace » (2015), Brian Tyree Henry, qu’on a pu voir dans « Hotel Artemis » (2018), Daniel Kaluuya, qu’on a pu voir dans « Get Out » (2017), Robert Duvall, qu’on a pu voir dans « Jack Reacher » (2012) et Liam Neeson, qu’on a pu voir dans « The Commuter » (2018).

L’histoire proposée par « Widows » nous invite à suivre principalement quatre femmes, Veronica Rawlings (Viola Davis), Linda Perelli (Michelle Rodriguez), Alice Gunner (Elizabeth Debicki), et Belle (Cynthia Erivo), dont les trois premières se retrouvent veuves après que leur époux respectif ait trouvé la mort suite à un braquage. Jamal Manning (Brian Tyree Henry), politicien et leader d’une organisation criminelle, a été l’objet de ce braquage. Avec l’aide de son frère Jatemme Manning (Daniel Kaluuya), bras exécutant de ce gang, ils imposent à Veronica, de rembourser la somme d’argent dérobée. En effet, cette dernière était la femme du chef des braqueurs, Harry Rawlings (Liam Neeson). Les quatre comparses, réunies par la force des choses, vont mettre en place le braquage de Jack Mulligan (Colin Farrell), candidat qui s’oppose à Jamal Manning pour l’élection au poste de conseiller municipal d’un des secteurs de Chicago. Les choses vont cependant prendre une orientation particulière en raison de l’apparition de certains fantômes du passé…

Habituellement, les films de braquage sont presque toujours construits selon une technique similaire. « Widows » se démarque du schéma habituel. Steve McQueen, le réalisateur, se permet de défier les codes du genre en installant de brillants courants émotionnels. Certes, les éléments d’actions sont présents, mais ce n’est absolument pas ce qui prédomine dans ce métrage. Les thématiques sont assez diverses, parfois juste effleurées, parfois détaillées. Corruption, racisme, politique, banditisme, violence dans le couple, trahison, il y a de quoi faire. Bien que cela puisse apparaître comme abscons, il règne une certaine fluidité dans le développement.

Le scénario de Gillian Flynn, qui avait déjà signé le script de l’excellent « Gone Girl » (2014), offre à l’histoire de nombreuses personnalités disparates, mais au final, les différences s’effacent à travers la mise en place de la trame principale. Quand on y réfléchit, cela ne peut pas être un hasard si Veronica, Linda et Alice sont afro-américaines, latines et polonaises, sans aborder leurs apparentes différences sociales. Dans une certaine mesure, « Widows » semble mettre l’accent sur la position des femmes dans la société. Ces dernières sont trop souvent les victimes d’un système pensé et géré par des hommes. Cependant, Gillian Flynn et Steve McQueen veillent à ne jamais orienter leur film vers une diatribe politique.

Bien que l’ensemble de la distribution soit d’un niveau de très haute qualité, c’est la prestation que Viola Davis livre qui interpelle le plus. L’actrice peut en faire plus avec un regard nostalgique et attristé que la plupart des actrices avec un monologue. La scène où nous la voyons regarder le lac Michigan dans une forme d’expression vide, et où elle fait évoluer les traits de son visage, pour se laisser envahir par l’image de son défunt mari se dressant derrière elle, en est le parfait exemple. Une superbe manière de manifester son chagrin. Ce rôle pourrait probablement être sa meilleure performance à ce jour.

L’ensemble du casting de soutien est juste simplement talentueux. Elizabeth Debicki nous avait déjà bluffés dans « The Tale » plus tôt cette année. Cependant, cette nouvelle prestation, lui permet presque de voler la vedette à sa partenaire précédemment citée. On peut relever le langage corporel qu’offre Alice pour passer de la victime effrayée à une femme autonome. Daniel Kaluuya est juste excellent dans un rôle à la limite du sociopathe, à la limite du psychopathe. Michelle Rodriguez ne devrait pas hésiter à se laisser aller à des rôles dramatiques plus régulièrement, car elle est parfaitement crédible dans ce genre. Cynthia Erivo semble avoir tellement de cordes à son arc, qu’elle ne devrait pas tarder à devenir une actrice avec laquelle il faudra compter. Sa prestation dans « Bad Times at the El Royale » , nous avait déjà bluffé. Même les petits rôles, comme celui géré par Garret Dillahunt, sont d’une excellente maîtrise. Robert Duvall, du haut de ses 87 ans, livre encore une très bonne prestation. Colin Farrell et Liam Neeson sont parfaits dans leur rôle respectif.

Enfin, pour en terminer avec cette critique de « Widows », parlons un petit peu des éléments techniques du métrage. La photographie a été confiée à Sean Bobbitt, à qui le réalisateur avait déjà confié la même mission pour son « 12 Years a Slave » paru en 2013, mais qui a également signé les images de « Stronger » (2017) de David Gordon Green. Le montage réalisé par Joe Walker, deux fois nominé aux Oscars et trois fois aux BAFA pour son travail sur « 12 Years a Slave » (2013), « Arrival » (2016) et « Blade Runner 2049 » (2017), est tout aussi précis pour ce film. En effet, un film comportant autant de personnages, de thèmes et de points d’intrigue, nécessite un monteur de premier ordre pour maintenir l’histoire en mouvement en trouvant le rythme parfait. La bande originale orchestrée par Hans Zimmer est peut-être la plus subtile qu’il ait produit ces derniers temps. La manière dont Steve McQueen en fait usage, la retenant presque entièrement durant la première partie du métrage, lui permettant ainsi de s’accroître, accentue la tension particulière qui vient habiter l’atmosphère du film.

En conclusion, « Widows » est un très bon thriller dramatique disposant d’une histoire originale, d’une intrigue bien ficelée et d’un développement soigné. Le rythme peut apparaître lent pour un métrage de 129 minutes, mais le nombre de personnages et leur interaction le demande. La distribution offre de superbes prestations et Viola Davis livre probablement l’une des meilleures performances de sa carrière. L’édition est somptueuse. La photographie est soignée et la bande originale est délicate et vient installer une atmosphère de tension. L’ensemble est un excellent divertissement, pour l’un des films les plus agréables de ce mois de novembre. À voir, sans hésiter …

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “WIDOWS (2018) ★★★★☆

  1. Pour ma part, mitigée sur Les Veuves même s’il est indéniablement bien réalisé. Je trouve qu’il veut parler de trop de sujets, affiche pour moi de manière grossière son discours social et politique, je ne me suis pas non plus attachée aux personnages.

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 04/12/2018, 16 04 11 121112
  2. Ça y est je l’ai vu mardi et gros coup de coeur, je me suis totalement laissée surprendre, je n’ai rien vu venir et quel casting !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 06/12/2018, 11 11 40 124012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 249 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :