Action, Drame, Science fiction

EXTINCTION (2018) ★★★☆☆


Extinction (2018)

 

 

Un homme hanté de cauchemars dans lesquels sa femme est attaquée, devient un héros lorsque la Terre est envahie par une armée destructrice.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Ben Young
Scénaristes : Spenser Cohen, Eric Heisserer, Brad Kane
Acteurs : Michael Peña, Lizzy Caplan, Mike Colter, Erica Tremblay, Emma Booth, Israel Broussard, Lex Shrapnel, Emma Booth, Amelia Crouch
Musique : The Newton Brothers
Genre : Action, Drame, Science-fiction
Durée : 68 minutes
Date de sortie : 27 juillet 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Universal Pictures, Good Universe, Mandeville Films
Distribué par : Netflix, Universal Pictures
Titre original : Extinction
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Extinction » est un thriller de science-fiction américain datant de 2018, réalisé par Ben Young, à qui l’on doit également « Love Hunters » (2016). Les acteurs principaux sont Michael Peña, qu’on a pu voir dans « 12 Strong » (2018), Lizzy Caplan, qu’on a pu voir dans « Allied » (2016), Mike Colter, qu’on a pu voir dans « Zero Dark Thirty » (2012), et Emma Booth, qu’on a pu voir dans « Gods of Egypt » (2016).

L’histoire proposée par « Extinction » nous invite à suivre Peter (Michael Peña), un ouvrier qui apparaît comme relativement modeste. Cependant, il a régulièrement des visions d’invasions extra-terrestres. Cela le rend insomniaque et l’éloigne progressivement de son épouse, Alice (Lizzy Caplan), et de leurs deux filles, Hanna (Amelia Crouch) et Lucy (Erica Tremblay). Peter s’endort parfois même sur son lieu de travail, confronté à des images violentes, d’innocents qui se font tirer dessus par des objets non identifiés dans le ciel, des incendies, des explosions. Tous les ingrédients du film de science-fiction mettant en scène une invasion alien se retrouve condensés dans les cauchemars de Peter.

Une fois les personnages positionnés dans l’histoire, les prémonitions de Peter prennent forme et nous pouvons alors voir une véritable invasion extraterrestre se dérouler. L’enfer se déchaîne alors sur Terre, où tout être vivant devient une cible. Les rues sont en proie aux flammes et des dizaines de corps jonchent le sol. La tension se fait plus intense dès que Peter et sa famille sont pris à parti dans leur immeuble. Ensemble, ils cherchent à fuir le chaos. Ils vont devoir évoluer à découvert afin d’atteindre l’usine où Peter travaille habituellement et qui se présente comme étant un refuge efficace contre les extraterrestres. Cependant, ceux-ci ne sont finalement pas ce qui semble être …

« Extinction » permet à Michael Peña d’évoluer dans un rôle d’action, distribuant des coups-de-poing, de poignarder et de tirer sur des extraterrestres injectant une belle dose d’enthousiasme et de pessimisme dans une intrigue relativement sombre et destructrice. Lizzy Caplan, quant à elle, est peu convaincante dans son rôle de mère de famille, et sa prestation est plutôt effacée. Les deux jeunes actrices qui incarnent les enfants du couple Peter/Alice, soit Amelia Crouch et Erica Tremblay, passent leur temps à crier et délivrer des personnages stressant de par leurs attitudes illogiques et stupides. Pour les fans de la série Luke Cage, Mike Colter est également présent dans la distribution, mais sa présence est nettement sous-exploitée.

Bien que « Extinction » se présente comme un classique film de survie durant une invasion extraterrestre, comme on a désormais l’habitude d’en voir, dans un esprit qui n’est pas sans rappeler « Skyline » (2010) de Greg et Colin Strause que l’on aurait mixé avec le concept développé dans « The Purge » (2013) de James DeMonaco et ses suites, le métrage dévoile une sous-intrigue intéressante dès lors qu’intervient le twist principal dans le développement, aux deux-tiers du film. On peut alors explorer une thématique intéressante sur l’identité, la robotique, l’intelligence artificielle (I.A) et le concept d’humanisation à travers les sentiments, le jugement, la conscience et le libre-arbitre.

Les éléments techniques sont relativement propres. La photographie proposée par Pedro Luque est usuelle avec des effets spéciaux simples, des scènes de rues dans le chaos en raison de la destruction des bâtiments, des infrastructures. L’édition orchestrée par Matthew Ramsey permet d’avoir un métrage assez dynamique d’une durée de 95 minutes. La bande originale concoctée par les Newton Brothers est agréable et vient bien souligner les points de tensions et d’action du film. Le trio de scénaristes, soit David Hoberman, Nathan Kahane, Todd Lieberman libère une histoire avec une pointe d’originalité et une fin qui laisse grandement la porte ouverte à une ou plusieurs suites.

En conclusion, « Extinction » est un thriller de science-fiction convenable disposant d’une histoire avec une pointe d’originalité et d’un développement dynamique. L’intrigue s’apparente à une forme usuelle jusqu’aux deux tiers du métrage où le twist permet d’orienter la trame sur un nouvel axe. La photographie est honorable et l’édition, la mise en scène et la bande originale sont acceptables. La distribution offre de discrètes prestations surpassées par la performance de Michael Peña. L’ensemble permet d’obtenir un divertissement plaisant au-dessus de la moyenne. Un métrage que l’on peut aisément recommander ne serait-ce que pour se laisser surprendre…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 195 389 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :