Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Romance, Thriller

THE TOOTH AND THE NAIL (2017) ★★★★☆


The Tooth and the Nail (2017)

 

À Gyeongseong, le vieux Séoul, alors que la Corée s’est débarrassée des envahisseurs japonais, deux hommes se font face dans un manoir. Six balles sont tirées. Quand la police arrive sur les lieux, elle y arrête le très riche Nam Do-Jin pour le meurtre de son chauffeur Choi Seung-Man, dont le corps n’est cependant pas retrouvé.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Hwi, Jung Sik
Scénaristes : Jung Sik, Lee Jung-ho
Acteurs : Go Soo, Kim Joo-hyuk, Park Sung-woong, Moon Sung-keun, Lim Hwa-young, Park Ji-a, Na Ki-soo, Kim Jung-hun, Kim Tae-woo, Oh Kwang-rok
Musique : Kim Joon-seok
Genre : Crime, Drame, Romance, Thriller
Durée : 109 minutes
Date de sortie : 9 mai 2017 (Corée)
Année de production : 2017
Sociétés de production : CineGuru/Kidari Ent
Distribué par : Hark
Titre original : 석조저택 살인사건 / Seokjojeotaek
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Seokjojeotaek » ou « The Tooth and the Nail » pour la distribution internationale, est un thriller criminel sud-coréen datant de 2017, réalisé par Kim Hwi, Jung Sik. Ce métrage est basé sur le roman du même nom écrit par Bill S. Ballinger. Les acteurs principaux sont Go Soo, qu’on a pu voir dans « Lucid Dream » (2017), Kim Joo-hyuk, qu’on a pu voir dans « The Truth Beneath » (2016), Park Sung-woong, qu’on a pu voir dans « The Swindlers » (2017), Moon Sung-keun, qu’on a pu voir dans « Memories of the Sword » (2015), Lim Hwa-young, qu’on a pu voir dans « One Day » (2017), et Park Ji-a, qu’on a pu voir dans « Masquerade » (2012).

L’histoire proposée par « The Tooth and the Nail » nous invite à suivre le procès de Nam Do-jin (Kim Joo-hyuk), poursuivi pour le meurtre de Lee Seok-jin (Go Soo), son chauffeur, dont le corps n’a jamais été retrouvé. À travers les différentes auditions des témoins, puis de l’accusé lui-même, on retrace à travers des flashbacks, le déroulement des faits. Cet homme mystérieux semble très riche, sans que l’on puisse en connaître l’origine. Il reste évasif dans ses réponses, voire même silencieux  questions du procureur, Song Tae-suk (Park Sung-woong). Cependant l’avocat de l’accusé, Yoon Young-hwan (Moon Sung-keun), veille à ce que les droits de son client soient respectés..

D’une durée de 109 minutes, « The Tooth and the Nail » est structuré en deux sections distinctes. Une partie se déroulant dans le présent, en 1949, où se déroule le procès de Nam Do-jin et l’autre développé sur une période plus large débutant en 1945, où l’on découvre la romance entre le magicien Choi Seung-man (Go Soo) et celle qui va devenir son assistante et compagne, Jung Ha-yeon (Lim Hwa-young). En fin de compte, les flashbacks sont plus importants que le temps présent, permettant de développer pleinement les tenants et les aboutissants du récit.

La thématique proposée par « The Tooth and the Nail » est multiple et le travail des scénaristes, Jung Sik et Lee Jung-ho, est très développé et captivant. On retrouve des éléments du film criminel ainsi que du film judiciaire. Comme je l’ai déjà souligné précédemment, on peut suivre les débats dans le tribunal et ainsi se familiariser avec les us et coutumes des prétoires coréens de l’après-guerre. Il y a un meurtre supposé, mais également de nombreux actes criminels dont l’organisation d’un trafic de faux billets, dont les plaques gravées permettant de les réaliser, font l’objet de toutes les attentions pour de nombreux protagonistes de l’affaire.

Les éléments constituant le thriller sont également au rendez-vous. L’intrigue est forte, Kim Hwi et Jung Sik, le duo de réalisateurs font durer le suspense tout au long du métrage en distillant les informations au compte gouttes. Cette action est renforcée par le travail du montage qui offre un superbe équilibre entre les deux périodes, malgré le fait quelles soient très proches l’une de l’autre. L’atmosphère est également appuyée par la bande originale qui vient parfaitement mettre en valeur les moments forts du récit.

Cela dit, de mon point de vue, c’est la combinaison drame/romance que je retiens de ce film. Le drame est puissant, dans le sens où Choi Seung-man, qui plus tard se fera passer pour Lee Seok-jin le chauffeur de taxi afin de rentrer au service de Nam Do-jin pour assouvir sa vengeance, est un personnage profondément marqué par la perte de sa bien-aimée, Jung Ha-yeon, qu’il a vu mourir sous ses yeux. Il a rencontré cette dernière par hasard et lui est venu en aide. Faisant d’elle sa partenaire pour ses tours de magie dans son spectacle, ils vont tomber amoureux l’un de l’autre. Malheureusement, le passé de Ha-yeon va la rattraper alors qu’ils décident de s’installer à Busan pour exploiter leur spectacle.

Les personnages sont particulièrement bien travaillés et la distribution leur offre un maximum de relief. Chacun marquant parfaitement leur motivation. Go Soo nous livre un personnage meurtri qui tombe de son nuage romantique lorsqu’il perd son amour et n’est plus que motivé par une vengeance qu’il élabore sur une longue période. Kim Joo-hyuk est le salaud dans toute sa splendeur. L’acteur propose un personnage sans cœur qui n’est motivé que par l’argent. Lim Hwa-young apporte beaucoup de beauté et de douceur au récit avec un personnage qui apparaît comme naïf, mais qui cache bien son jeu et va procurer la dimension dramatique par sa disparition tragique. Park Ji-a interprète un personnage ambigu, manipulatrice, qui manœuvre dans l’ombre afin de tirer son épingle du jeu et ramasser le maximum d’argent.

En conclusion, « The Tooth and the Nail » est un très bon thriller disposant d’une histoire originale, d’une intrigue forte et d’un développement enivrant et particulièrement accrocheur. Le rythme est parfaitement en adéquation avec les différents thèmes présentés. La photographie est superbe avec un beau travail sur les décors, les costumes, les véhicules et autres accessoires. L’édition est bien équilibrée entre le présent et les flashbacks. La distribution livre de très bonnes prestations. L’ensemble est un très bon divertissement particulièrement attrayant et captivant.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 195 875 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :