Ciné-Asia, Crime - Policier, Drame, Japon, Mystère

THE THIRD MURDER (2017) ★★★☆☆


The Third Murder (2017)

 

Le grand avocat Shigemori est chargé de défendre Misumi, accusé de vol et d’assassinat. Ce dernier a déjà purgé une peine de prison pour meurtre 30 ans auparavant. Les chances pour Shigemori de gagner ce procès semblent minces, d’autant que Misumi a avoué son crime, malgré la peine de mort qui l’attend s’il est condamné. Pourtant, au fil de l’enquête et des témoignages, Shigemori commence à douter de la culpabilité de son client.

 

 

Origine du film : Japon
Réalisateur : Hirokazu Kore-Eda
Scénariste : Hirokazu Kore-Eda
Acteurs : Masaharu Fukuyama, Koji Yakusho, Suzu Hirose, Isao Hashizume, Mikako Ichikawa, Izumi Matsuoka, Shinnosuke Mitsushima, Yuki Saito
Musique : Ludovico Einaudi
Genre : Crime, Drame, Mystère
Durée : 124 minutes
Date de sortie : 11 avril 2018 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Fuji Television Network, Amuse, GAGA Corporation
Distribué par : Warner Home Vidéo France
Titre original : Sandome no Satsujin / 三度目の殺人
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Sandome no Satsujin » ou « The Third Murder » est un thriller judiciaire japonais datant de 2017, écrit et réalisé par Hirokazu Kore-eda, à qui l’on doit également « After the Storm » (2016). Les acteurs principaux sont Masaharu Fukuyama, qu’on a pu voir dans « Manhunt » (2017), Suzu Hirose, qu’on a pu voir dans « My Teacher » (2017), Shinnosuke Mitsushima, qu’on a pu voir dans « Mumon: The Land of Stealth » (2017), et Kōji Yakusho, qu’on a pu voir dans « Memoirs of a Geisha » (2005).

L’histoire proposée par « The Third Murder » nous invite à suivre Tomoaki Shigemori (Masaharu Fukuyama), un avocat de renom. Ce dernier est chargé de défendre Misumi (Kōji Yakusho), passible de la peine de mort s’il est déclaré coupable, dans le cadre d’un procès pour meurtre. Misumi a déjà été condamné pour meurtre par le passé. Il a avoué le crime, mais des éléments de preuve conduisent à ce que Tomoaki Shigemori doute de ce qui s’est réellement passé.

« The Third Murder » se balade sur plusieurs thématiques. On peut y voir un film judiciaire où un avocat tente, afin de défendre au mieux son client, de comprendre ce qui s’est réellement passé. Cependant, les choses évoluent, puis se compliquent tout au long du développement. En définitive, il y a peu de scènes d’audience à proprement parlé. On s’intéresse plutôt au travail de l’avocat et des assistants, visant ici à minimiser les faits, sachant que le suspect a reconnu les faits dès ses premières auditions par la police.

Il y a aussi un aspect mystérieux qui vient renforcer l’intrigue. L’auteur présumé des faits change à plusieurs reprises de version, et les flashbacks viennent induire le spectateur en erreur. L’attitude de certains proches de la victime est étrange et il apparaît que ces derniers tentent de dissimuler de lourds secrets. Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que la scène d’ouverture où l’on peut voir le meurtre serait un souvenir ou juste la représentation des aveux ? Les investigations de la défense, permettront-elles de faire jaillir la vérité lors du procès ? Rien n’est moins sûr…

Le scénario, tout comme la mise en scène, tous deux orchestrés par Hirokazu Kore-eda, ne cherchent pas vraiment à nous donner des réponses précises à nos questionnements. Le réalisateur-scénariste s’intéresse nettement plus à l’humain, à sa psychologie, à ses interrogations. La présentation qui nous est faite vise à offrir une étude des relations entre les personnes. Plus précisément, on peut observer une forme d’introspection du rapport entre les enfants et leurs parents. Le suspect souffre de la distance que sa fille a installée avec lui. Dans sa vie après la prison, il fait un transfert de cette affection paternelle vers la fille de son patron. On nous laisse comprendre, sans jamais le dire explicitement, que ce dernier aurait eu un comportement déplacé envers sa fille, ce qui aurait conduit l’auteur présumé du meurtre à le tuer. Cependant, comme l’intrigue se veut particulièrement absconse, l’instant qui suit, on nous laisse douter de cette théorie pour nous en présenter une autre, qui s’avère tout aussi probable.

Le rythme est particulièrement lent et certaines scènes sont très étirées, laissant les personnages sans dialogue, permettant aux spectateurs d’observer les réactions sur les visages. Dans ce domaine, c’est essentiellement les deux acteurs principaux qui offrent les meilleures performances. D’un côté, Masaharu Fukuyama incarne un avocat qui cherche à comprendre son client. L’attitude de ce dernier le renvoie à ses propres difficultés de communication avec sa fille. Cette dernière cherchant, à travers une attitude négative, à se faire remarquer par son père, et ainsi exprimer son manque d’affection et ainsi améliorer leur relation. De l’autre côté, Kōji Yakusho qui interprète le suspect. Ce dernier offre un personnage mystique, à la limite de l’illuminé, ramenant sa vie à une chose futile et sans intérêt.

« The Third Murder » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 5 septembre 2018 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Third Murder » est un film judiciaire original disposant d’une intrigue absconse qui souffre d’un développement trop austère pour être pleinement captivant. Le rythme est terriblement lent et la photographie, bien que bien orchestrée en terme de cadrage et d’exploitation de la lumière, s’avère cruellement dépouillée. Le récit est parfois complexe et le message apparaît alambiqué. Les véritables motifs de satisfaction se trouvent dans les superbes performances des deux acteurs principaux. Les dialogues sont souvent minimalistes, parfois proches du métaphysique, mais ce sont les silences qui s’avèrent révélateurs. Un métrage à la frontière de l’ésotérisme qui aura du mal à trouver son public…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 682 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :