Crime - Policier, Horreur, Mystère, Thriller

SUMMONED (2013) ★★☆☆☆


Summoned (2013)

 

 

Laura commence à s’inquiéter lorsque les membres d’un ancien jury dont elle faisait partie commencent à mourir en fonction de leur numéro de siège. Alors que son nombre approche, elle court pour découvrir la cause de ces meurtres inexpliqués avant qu’elle ne devienne elle-même une victime.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Peter Sullivan
Scénariste : Peter Sullivan
Acteurs : Cuba Gooding Jr., Ashley Scott, Bailey Chase, James Hong, Tichina Arnold, Amanda Perez, Tim Abell, Scott Whyte, Annie Little, Mark DeCarlo, Levi Fiehler
Musique : Matthew Janszen
Genre : Horreur, Mystère, Policier, Thriller
Durée : 89 minutes
Date de sortie : 26 juillet 2013 (États-Unis)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Hybrid, Lancom Entertainment, Production Media Group
Distribué par : Lionsgate Home Entertainment, Starz Home Entertainment
Titre français : Le meurtrier de minuit
Notre note : ★★☆☆☆

 

 

« Summoned » est un thriller mystérieux américain datant de 2013, réalisé par Peter Sullivan, à qui l’on doit également « The Sandman » (2017). Les acteurs principaux sont Ashley Scott, qu’on a pu voir dans « A Killer Walks Amongst Us » (2016), Bailey Chase, qu’on a pu voir dans « Silver Lake » (2018), Cuba Gooding Jr., qu’on a pu voir dans « Absolute Deception » (2013), Tim Abell, qu’on a pu voir dans « Whiteblood » (2017), et James Hong, qu’on a pu voir dans « Unfallen » (2017).

L’histoire proposée par « Summoned » nous invite à suivre Laura Price (Ashley Scott) qui se remet doucement de la perte de son enfant et de sa séparation qui en a suivi. Elle prend connaissance du suicide supposé d’un de ses amis. Personne qu’elle avait rencontré lorsqu’elle fut jurée dans une histoire de meurtres en série et dont le coupable fut condamné à mort, puis exécuté. Cette affaire de suicide va lui mettre la puce à l’oreille lorsqu’elle va se rendre compte que d’autres membres du jury sont également décédés dans des circonstances mystérieuses. Alors qu’elle s’investit de plus en plus dans sa propre investigation, des phénomènes étranges viennent émailler son quotidien. Elle va obtenir l’aide de l’inspecteur Michael Lyons (Bailey Chase) afin d’éclaircir cette sombre affaire.

Il y a deux énormes escroqueries avec ce métrage. La première, c’est la présence de Cuba Gooding Jr.. Ce dernier est positionné à la tête de la distribution et clairement mis en avant sur l’affiche. Cependant, et c’est là l’arnaque, ce dernier ne dispose que d’un rôle secondaire dans le film. Un petit rôle. Il incarne un inspecteur de police, collègue de l’inspecteur Michael Lyons, nettement plus présent dans le récit. La deuxième filouterie de cette affaire, c’est la classification horreur. Il n’y a rien qui tienne du film d’horreur dans ce métrage. Il est donc pleinement inutile de se diriger vers ce métrage en espérant voir un film dit d’horreur.

Le côté mystérieux vient de par l’idée que le meurtrier supposé des crimes qui ont eu lieu quelques années avant les faits présentés dans le film, viendrait se venger en éliminant un par un les membres du jury qui l’a condamné. Le personnage central, Laura Price (Ashley Scott) laisse entendre qu’elle ressent une présence, et quelques apparitions du fantôme du dit meurtrier viennent renforcer cette thèse. Le script signé par Peter Sullivan, qui endosse la double casquette de scénariste et de réalisateur, reste plutôt flou sur ce point. Le récit reste cependant fluide, mais il n’y a pas vraiment de surprise. Le twist n’est pas spécialement anticipable, on peut même dire que c’est bien construit.

Des éléments de production, il n’y a pas grand chose à retenir. La photographie, signée Roberto Schein, est standard et n’offre rien de particulier en terme de cadrage ou de prise de vue. L’édition proposée par Randy Carter est bien équilibrée entre séquences d’investigation et les moments plus dynamiques. Les scènes d’action sont plutôt médiocres. Les personnages sont cohérents, mais la mise en scène ne propose aucun développement particulier. La distribution offre de médiocres prestations et n’éprouve pas d’empathie pour le moindre personnage.

En conclusion, « Summoned » est un thriller mystérieux très médiocre disposant d’une histoire, d’une intrigue et d’un développement quelconques. Le rythme est satisfaisant, mais la photographie, l’édition et la bande originale sont ordinaires. La distribution est plutôt faible et malheureusement Cuba Gooding Jr. ne dispose que d’un rôle secondaire afin d’attirer les personnes stupides comme moi… Un métrage à aborder comme un téléfilm d’après-midi, un jour de pluie et de grand vent, quand on a rien d’autre à faire …

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 569 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :