Horreur, Thriller

COLD PREY 2 (2008) ★★★☆☆


Cold Prey 2 (2008)

 

 

Pendant l’hiver 2006, quatre jeunes ont été sauvagement assassinés alors qu’ils faisaient du snowboard. La seule femme ayant survécu au massacre est transféré dans un hôpital de la région. À son réveil, le lieu est plongé dans l’obscurité et le silence, sans âme qui vive…

 

 

Origine du film : Norvège
Réalisateur : Mats Stenberg
Scénaristes : Thomas Moldestad, Axel Hellstenius, Marius Vibe
Acteurs : Ingrid Bolsø Berdal, Marthe Snorresdotter Rovik, Kim Wifladt, Johanna Mørck, Fridtjov Såheim, Per Schaaning
Musique : Magnus Beite
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 86 minutes
Date de sortie : 22 mars 2009 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Fantefilm
Distribué par : Universal Pictures Vidéo (France)
Titre original : Fritt Vilt II
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Fritt Vilt II » ou « Cold Prey 2 » pour la distribution internationale, est un thriller d’horreur norvégien datant de 2008, réalisé par Mats Stenberg dont il semblerait qu’il s’agisse là de l’unique long-métrage à ce jour. Les acteurs principaux sont Ingrid Bolsø Berdal, qu’on a pu voir dans « Hansel & Gretel: Witch Hunters » (2013), Marthe Snorresdotter Rovik, qu’on a pu voir dans « The Ballad of Des & Mo » (2010), Kim Arne Hagen, qu’on a pu voir dans « Olsenbanden Junior på rocker’n » (2004), Johanna Mørck, qu’on a pu voir dans « Troll Hunter » (2010), et Fridtjov Såheim, qu’on a pu voir dans « The Wave » (2015). Ce métrage est une suite de « Cold Prey » (2008) de Roar Uthaug.

L’histoire proposée par « Cold Prey 2 » nous invite à reprendre l’histoire développée dans le premier film, « Cold Prey » (2006) exactement là où les choses s’étaient arrêtés. On retrouve donc Jannicke (Ingrid Bolsø Berdal), seule survivante du premier film, recueillie et transportée en urgence à l’hôpital afin d’y recevoir des soins. Après avoir été auditionnée par la police, on découvre les corps de ses camarades ainsi que celui de l’homme de la montagne. Les corps sont rapatriés à la morgue de l’hôpital. Au bout de quelques heures, l’homme des montagnes montre des signes de vie, et les équipes de médecins le réanime à la grande horreur de Jannicke. Le tueur va rapidement retrouver ses esprits et se lancer dans une nouvelle quête meurtrière…

« Cold Prey 2 » est donc un film d’horreur, un slasher pour être plus précis. Roar Uthaug a laissé sa place à Mats Stenberg à la réalisation, mais l’esprit est pleinement sauvegardé. À se demander si les cinéastes norvégiens n’avaient l’intention de créer une franchise du type Halloween ou Vendredi 13, l’homme de la montagne venant s’inscrire dans un registre similaire à Michael Myers ou Jason Voorhees. Un personnage sans dialogue, qui semble invulnérable ou presque, et, pour une raison qu’on ignore, semble également immortel. À noter que c’est le même acteur, Rune Melby, qui incarne l’homme de la montagne dans les deux films.

Les éléments de terreur reposent sur des valeurs familières, savoir qui va survivre et/ou qui sera le prochain à passer l’arme à gauche, et accessoirement comment. L’homme de la montagne ayant le piolet comme ustensile préféré pour pourfendre ses adversaires. Ces derniers sont souvent tétanisés par la peur, mais quand il se retrouve face aux représentants des forces de l’ordre, il n’en fait qu’une bouchée également. Pour ajouter une bonne dose de tension, Anders Flatland, le directeur de la photographie joue avec les lumières, plongeant les différents protagonistes dans l’obscurité. Cela permet d’amplifier l’effet de surprise et de terreur chez les personnages.

Il n’y a rien de fondamentalement innovant dans la mise en scène orchestrée par Mats Stenberg, pour peu qu’on soit adepte du genre, on ressentira une sensation de déjà vu. Mais comme le premier, on retiendra le cadre, surtout dans la dernière partie, puisque l’épilogue se joue dans l’hôtel-restaurant dans lequel les événements du premier film se déroulaient. Jannicke ayant décidé d’aller affronter l’homme de la montagne sur son terrain, dans son antre. Quelques superbes images du panorama viennent s’ajouter, peut-être pour contre-balancer l’horreur de la situation.

« Cold Prey 2 » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 3 novembre 2010 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Cold Prey 2 » est un bon slasher, et même si cette suite ne correspond pas à l’original, elle est tout de même agréable et non-décevante. Le rythme est sympathique, l’intrigue est classique et le développement est usuel. Même s’il n’y a rien d’innovant et que finalement ce film n’effraye pas tant que cela, il reste plus que correct et on peut tout à fait le recommander, surtout aux fans du genre…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 175 328 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :