Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Mystère, Serial Killers, Thriller

THE NEIGHBOR (2012) ★★★☆☆


Neighbors (2012)

 

Neighbors suit les résidents d’un petit immeuble qui apprennent qu’un tueur en série vit en leurs murs. Kyung-Hee, une jeune femme, se sent coupable de n’avoir pu empêcher le meurtre de sa belle-fille et se lance à la poursuite du meurtrier inconnu. Pendant ce temps, une jeune fille, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la belle-fille assassinée, est prise en chasse par le tueur.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Hwi
Scénariste : Kim Hwi
Acteurs : Kim Yunjin, Kim Sae-ron, Chun Ho-jin, Jang Young-nam, Im Ha-ryong, Ma Dong-seok, Kim Sung-kyun, Do Ji-han, Kim Jung-tae, Jung In-gi
Musique : Shin Yi-gyeong
Genre : Crime, Drame, Mystère, Thriller
Durée : 110 minutes
Date de sortie : 23 août 2012 (Corée)
Année de production : 2012
Sociétés de production : Lotte Entertainment
Distribué par : Lotte Entertainment
Titre original : Iussaram / 이웃사람
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Iussaram » ou « The Neighbor » est un thriller mystérieux sud-coréen datant de 2012, écrit et réalisé par Kim Hwi, à qui l’on doit également « The Tooth and the Nail » (2017). Les acteurs principaux sont Yunjin Kim, qu’on a pu voir dans « Ode to My Father » (2014), Kim Sae-ron, qu’on a pu voir dans « The Man from Nowhere » (2010), Chun Ho-jin, qu’on a pu voir dans « Lucid Dream » (2017), Kim Sung-kyun, qu’on a pu voir dans « The Prison » (2017), et Ma Dong-seok, qu’on a pu voir dans « Kundo: Age of the Rampant » (2014).

L’histoire proposée par « The Neighbor » nous invite à suivre un groupe de résidents d’un immeuble, où une fillette, Yeo-seon (Kim Sae-ron) a disparu, victime d’un serial killer. Tous les indices portent à croire que le meurtrier habite également dans l’immeuble. Une multitude d’éléments tendent à prouver que Ryu Seung-hyu (Kim Sung-kyun) soit l’auteur des faits. Cependant, la plupart des voisins hésitent à agir en raison de leur intérêt personnel. L’un ne veut pas que le prix de l’immobilier chute après un scandale, un autre veut éviter d’attirer l’attention de la police, car il ne lui reste que cinq mois à rester dans l’ombre jusqu’à la date de prescription d’un crime qu’il a commis par le passé. D’autres ne veulent tout simplement pas être impliqués, préférant leur routine quotidienne. Pendant ce temps, le criminel continue de tuer…

On retrouve donc différents thèmes dans « The Neighbor ». L’aspect criminel est structuré autour d’un tueur en série. Personnage que l’on identifie rapidement, sombre, taciturne au faciès menaçant. Deux autres personnages vont cependant perturber ses objectifs meurtriers. Pyo Jong-rok (Chun Ho-jin) qui porte un lourd secret de son passé, et qui aimerait fortement éviter d’attirer l’attention sur lui. Il officie comme gardien d’immeuble et relève le comportement atypique et intriguant de Ryu Seung-hyuk. De l’autre côté, on trouve Ahn Hyuk-mo (Ma Dong-seok), un ex-détenu et usurier que tout le monde craint en raison de son physique imposant.

L’aspect dramatique tient également une place importante dans cette histoire. Cela se focalise essentiellement sur le personnage de Song Kyung-hee (Kim Yunjin), belle-mère de la première victime, Won Yeo-seon (Kim Sae-ron). Celle-ci se culpabilise de n’avoir pas su créer un climat de confiance avec la fille de son nouveau compagnon. Elle se reproche également de ne pas être allée cherché la fillette à l’arrêt de bus, le soir de sa disparition. Elle est tellement perturbée qu’elle voit régulièrement ce qui pourrait s’apparenter au fantôme de l’enfant, qui tente régulièrement de rentrer à la maison, trempé par la pluie, les vêtements souillés de boue, séquelles de l’agression.

Enfin, on peut mettre en avant l’aspect mystérieux de l’histoire. Le fantôme de Won Yeo-seon rôde. Essentiellement du côté de sa belle-mère, comme je viens de le souligner. On s’interroge si ces apparitions ne sont pas le fruit de l’imagination de la personne concernée, en raison de sa culpabilité. Toutefois, nos doutes sont renforcés lorsque le serial killer se retrouve également face à la vision de Won Yeo-seon. Kim Hwi, le scénariste-réalisateur reste assez flou sur ce point, laissant le choix de l’interprétation au spectateur. Des visions qui peuvent être expliquées par la présence dans le voisinage de Yoo Soo-yeon. Cette dernière ayant une forte ressemblance avec la première victime de l’histoire. Afin de renforcer ce sentiment, c’est Kim Sae-ron, la même jeune actrice qui incarne les deux rôles, Won Yeo-seon / Yoo Soo-yeon. Pour rester dans le domaine du mystère, l’agent de sécurité, Pyo Jong-rok (Chun Ho-jin) côtoie également un fantôme. On découvrira qu’il s’agit en fait de la victime qu’il a tué quinze années auparavant. Là aussi, on peut traduire cette présence de la manière dont on le souhaite, spectre ou culpabilité exacerbée…

L’ensemble des éléments de productions sont très satisfaisants. La photographie signée Jung Seong-wook est agréable, le récit est fluide, et le rythme est cohérent. L’édition orchestrée par Jin Lee permet d’obtenir un métrage de 110 minutes qui s’avère bien équilibré entre les séquences dynamiques, de tension, et d’investigation. La distribution offre de bonnes prestations. On retiendra les performances de Kim Sae-ron dans le rôle d’une petite fille très mature avec un côté espiègle, et de Kim Sung-kyun qui incarne le principal antagoniste du récit. Ce dernier remportera d’ailleurs le prix du Meilleur Nouvel Acteur aux Grand Bell Awards 2012.

En conclusion, « The Neighbor » est un bon thriller mystérieux, disposant d’une histoire originale, d’une intrigue plaisante, et d’un développement captivant. Le rythme est sympathique, la photographie, l’édition et la bande originale sont bien orchestrées. Le récit est fluide, les personnages sont intéressants, parfois complexes, et la narration est cohérente. La distribution offre d’honorables prestations. L’ensemble est un agréable divertissement que l’on peut recommander sans risquer la fronde de son interlocuteur.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 169 833 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :