Ciné-Asia, Corée du Sud, Horreur, Mystère

GONJIAM: HAUNTED ASYLUM (2016) ★★★★☆


Gonjiam: Haunted Asylum (2016)

 

L’équipe d’une émission internet sur l’horreur se rend dans un asile abandonné pour une diffusion en direct. Ils rencontrent bientôt beaucoup plus que ce qu’ils espéraient, le vieil immeuble cauchemardesque réservant bien des surprises…

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Jung Bum-shik
Scénaristes : Jung Bum-shik, Park Sang-min
Acteurs : Wi Ha-joon, Park Ji-hyun, Oh Ah-yeon, Moon Ye-won, Park Sung-hoon, Yoo Je-yoon, Lee Seung-wook
Genre : Horreur, Mystère
Durée : 91 minutes
Date de sortie : 31 octobre 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Hive Mediacorp, Constantin Film, ZDF
Distribué par : Warner Bros., Showbox
Titre original : Gonjiam / 곤지암
Notre note : ★★★★☆

 

 

L’histoire proposée par « Gonjiam: Haunted Asylum » nous invite à suivre un groupe de jeunes gens qui proposent sur leur chaîne Youtube leurs investigations sur des lieux supposés hantés. Ha-joon (Wi Ha-joon) forme un groupe de six personnes : trois filles, Ah-Yeon (Oh Ah-yeon), Charlotte (Moon Ye-won), une Américaine d’origine coréenne et Ji-Hyun (Park Ji-hyun), et trois garçons ; Sung-Hoon (Park Sung-hoon), Seung-Wook (Lee Seung-wook) et Je-Yoon (Yoo Je-yoon). Le groupe se rend à l’hôpital et installe son équipement. Ha-jon restant au camp de base, en dehors des lieux, pour contrôler la diffusion et réaliser l’émission. Les deux acolytes du réalisateur déclenchent des pseudos événements paranormaux afin de faire peur aux autres participants et ainsi créer de l’audience. Malheureusement pour toute cette petite équipe, la réalité dépasse la fiction, et les esprits qui rôdent dans l’endroit vont bientôt se déchaîner contre ces visiteurs imprudents…

Le récit est censé se dérouler dans l’ancien hôpital psychiatrique Gonjiam de Gwangju, dans la province de Gyeonggi, l’un des endroits les plus hantés de Corée. En 2012, CNN Travel l’avait sélectionné comme étant l’un des sept lieux les plus étranges de la planète. La plupart des scènes du film ont été tournées au lycée maritime national de Busan, l’équipe de production ayant travaillé sur les plans et les images de l’hôpital pour recréer exactement le même extérieur et les mêmes couloirs. Avant la sortie officielle du métrage, le propriétaire de l’asile avait intenté une action en justice afin d’interdire la projection du film en salle, affirmant que le métrage aurait des effets négatifs sur la vente du bâtiment. Cependant, à la fin du mois de mars 2018, un tribunal de Séoul a débouté l’auteur de cette demande.

Si vous avez déjà vu « Grave Encounters » (2011), réalisé par les Vicious Brothers, « Gonjiam: Haunted Asylum » ne sera nullement une surprise pour vous. En effet, il s’agit exactement de la même histoire, tournée dans les mêmes conditions, et proposée en found footage. La seule grosse différence, c’est que l’histoire se déroule en Corée du Sud. Ainsi donc, il n’y a aucune innovation et une absence remarquée d’originalité. Mais, parce qu’il y a un « mais », dans ce qui peut sembler être négatif, c’est bien fait. C’est même d’un cran supérieur à « Grave Encounters« . Ce dernier métrage étant d’ailleurs assez proche, en ce qui concerne la trame principale, de l’esprit de ce qui était proposé dans « Halloween: Resurrection » (2002) de Rick Rosenthal.

Les effets de terreur sont donc classiques, avec des silhouettes qui passent en contre-champ, des objets qui se déplacent tous seuls ou qui apparaissent à différents endroits sans que personne ne les ait déplacés. Les lumières qui se veulent défectueuses, l’électricité qui joue des tours à notre équipe de pseudos reporters, pour finir avec des apparitions de spectres, des personnes flottant dans les airs, avec de préférence des têtes hallucinantes, des yeux exorbités tout noirs, sans iris. L’aspect found footage proposé par Yoon Byung-Ho, le directeur de la photographie, se prête parfaitement bien à l’exercice. On peut cependant reprocher l’utilisation abusive des caméras type go-pro inversées qui proposent des images des visages en gros plan. L’idée est bonne afin de capter sur l’instant l’état d’esprit de chaque protagoniste, mais Jung Bum-shik, en fait une utilisation quelque peu immodérée à notre goût.

Le rythme est plaisant tout en étant structuré, lui aussi, de manière classique. On monte progressivement en tension, l’atmosphère se veut de plus en plus plaisante, afin de basculer dans une forme d’apocalypse dans la dernière partie du métrage. Le récit est fluide et la narration est continue, toute l’histoire se déroulant sur une seule nuit. La bande originale est discrète, à se demander même s’il y en a une…. La distribution offre de bonnes prestations, même si, de notre point de vue, les coréennes crient beaucoup. C’est parfois très hystérique, même à la vue de la situation.

En conclusion, « Gonjiam: Haunted Asylum » est un très bon film d’horreur disposant d’une histoire familière, d’une intrigue captivante et d’un développement particulièrement terrifiant. Le rythme est cohérent avec le genre, l’atmosphère est très bien travaillée, l’ambiance est bien glauque, et la photographie abuse des gros plans sur les visages par moment. L’édition permet d’obtenir un film d’une durée de 91 minutes très prenantes et la distribution offre d’honorables prestations qui basculent un petit peu trop dans l’hystérie côté féminin. L’ensemble est un divertissement saisissant qui produit l’effet escompté et qui plaira aux amateurs du genre.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 199 878 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :