Action, Crime - Policier, Netflix

POLAR (2019) ★★★★☆


Polar (2019)

 

 

L’un des meilleurs assassins au monde, Duncan Vizla, s’apprête à prendre sa retraite lorsque son ancien employeur décide d’une entourloupe sur sa prime de départ. Contre sa volonté, il se retrouve de nouveau dans la partie face à une armée de jeunes tueurs.

 

 

Origine du film : États-Unis, Allemagne
Réalisateur : Jonas Åkerlund
Scénariste : Jayson Rothwell
Acteurs : Mads Mikkelsen, Vanessa Hudgens, Katheryn Winnick, Matt Lucas, Josh Cruddas, Ruby O. Fee, Anthony Grant, Robert Maillet, Fei Ren, Inga Cadranel, Johnny Knoxville, Richard Dreyfuss
Musique : Deadmau5
Genre : Action, Crime
Durée : 119 minutes
Date de sortie : 25 janvier 2019 (France)
Année de production : 2019
Sociétés de production : Constantin Film, Dark Horse Entertainment
Distribué par : Netflix
Titre original : Polar
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Polar » est un thriller d’action américain datant de 2019, réalisé par Jonas Åkerlund, à qui l’on doit également « Lords of Chaos » (2018). Les acteurs principaux sont Mads Mikkelsen, qu’on a pu voir dans « Rogue One: A Star Wars Story » (2016), Vanessa Hudgens, qu’on a pu voir dans « Freaks of Nature » (2015), Katheryn Winnick, qu’on a pu voir dans « The Dark Tower » (2017), Matt Lucas, qu’on a pu voir dans « How to Talk to Girls at Parties » (2017). À noter également, la participation de Richard Dreyfuss, qu’on a pu voir dans « Paranoia » (2013). Le métrage est basé sur un webcomic du même nom, écrit et illustré par Victor Santos.

Duncan (Mads Mikkelsen) un assassin œuvrant pour une société internationale, est à 14 jours de la retraite. Il est considéré comme l’assassin le plus redouté au monde, bien qu’il soit hanté par des cauchemars récurrents du meurtre d’une famille qu’il a tué, à l’exception d’une jeune enfant qu’il avait épargnée. Il profite d’une vie paisible et retirée dans une petite ville paumée du nord des États-Unis. Il y fait connaissance avec Camille (Vanessa Hudgens), une jeune femme timide, facilement apeurée, qui réside de l’autre côté du lac où Duncan est installé. Ce dernier doit cependant effectuer une dernière mission en Biélorussie, mais il se rend compte que c’est lui la cible du contrat. Son employeur (Matt Lucas) semble bien décidé à l’éliminer afin d’éviter de lui verser ses indemnités de départ à la retraite. Mais celui que l’on connaît sous le pseudonyme de Black Kaiser ne va pas l’entendre de cette oreille…

L’aspect thriller est construit sur des ressorts familiers. Le tueur qui veut prendre sa retraite et son organisation qui veut l’éliminer. Sauf que comme c’est le meilleur, c’est particulièrement difficile, pour ne pas dire impossible. L’élément féminin qui s’avère être le point faible du héros, la raison de son faux pas, de sa chute. Puis vient le moment délicat pour le personnage principal, le moment où il se fait avoir, où l’on croit que tout est terminé, mais, dans un élan de bravoure, il trouve les ressources nécessaires pour se défaire de ses adversaires du moment et renverser la vapeur. Du classique, sauf le petit twist à la fin du métrage, qu’on ne voit pas forcément arriver, et qui une fois révéler, semble tellement évident.

Cependant, dans le scénario concocté par Jayson Rothwell, c’est l’action qui domine. Et c’est dans ce registre que le réalisateur, Jonas Åkerlund, semble le plus se faire plaisir. Rappelons que ce dernier est essentiellement connu pour réaliser des clips musicaux, ayant travaillé pour des artistes comme Madonna, Paul McCarteney ou encore Taylor Swift. Il est donc habitué à des formats courts et punchy. Dans « Polar », il nous offre essentiellement du gun fight et de la baston. Le personnage principal devant se défaire d’une multitude d’adversaires. Le principal antagoniste, incarné par Matt Lucas, ayant une véritable petite armée à son service.

Le récit est fluide, et la narration est linéaire, en dehors de quelques flashbacks qui permettent de démontrer que Duncan Vizla est hanté par un ancien contrat où il a exécuté tous les occupants d’un véhicule. Les personnages sont très marqués, notamment du côté des méchants. On sent tout de suite l’origine de la bande dessinée. Le tournage s’est déroulé entre février et avril 2018 dans la région de Toronto au Canada. Cependant certaines scènes furent tournées à Orono dans l’Ontario. La bande originale est très présente, avec d’excellentes compositions orchestrées par Deadmau5 (Joel Thomas Zimmerman), un compositeur canadien de musique électronique. Le métrage est disponible depuis le 25 janvier 2019 sur Netflix.

Le rythme est très bien équilibré entre les passages hyper-dynamiques et les scènes laissant plus de place au positionnement des personnages et de l’intrigue. Dans ce sens, l’édition proposée par Doobie White permet justement de garder suffisamment d’intérêt afin de ne pas décrocher de la trame. Cela permet de rendre les 119 minutes de « Polar » complètement indolores. En d’autres termes, on ne voit absolument pas le temps passer. La distribution offre de bonnes prestations, mais ce sont indéniablement les échanges entre Mads Mikkelsen et Vanessa Hudgens qui retiennent le plus l’attention. Le premier offre un personnage froid, calme, limite taciturne. Il laisse cependant entrevoir son âme humaine dès qu’il se retrouve confronté à sa voisine, dont il semble irrésistiblement attiré. La seconde livre un personnage frêle, quelque peu idéaliste, passionnée par la nature, mais qui cache finalement astucieusement son jeu.

En conclusion, « Polar » est un très bon thriller d’action, disposant d’une histoire familière, d’une intrigue accrocheuse et d’un développement sanglant et très érotique. Le rythme est très plaisant, le récit est fluide et la narration est linéaire en dehors de quelques flashbacks. La photographie est plaisante, l’édition parfaitement maîtrisée et la bande originale est particulièrement marquée et très moderne, offrant beaucoup de dynamisme aux scènes d’action. La distribution offre de bonnes prestations. L’ensemble s’avère être pleinement divertissant et recommandable.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “POLAR (2019) ★★★★☆

  1. Y a un petit côté Metal Gear Solid =)

    Aimé par 1 personne

    Publié par le cinema avec un grand A | 29/01/2019, 8 08 57 01571

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 598 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :