Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Historique, Horreur

RAMPANT (2018) ★★★★☆


Rampant (2018)

 

Alors que le Prince de Joseon revient en Corée pour honorer les dernières volontés de son défunt frère, il se retrouve en pleine guerre de pouvoir avec la menace d’une épidémie zombie de grande ampleur qui risque d’infecter toute la nation.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Sung-hoon
Scénariste : Hwang Jo-yoon
Acteurs : Hyun Bin, Jang Dong-gun, Kim Eui-sung, Jeong Man-sik, Jo Woo-jin, Lee Sun-bin, Seo Ji-hye, Jo Dal-hwan, Kim Tae-woo
Musique : Inyoung Park
Genre : Action, Historique, Horreur
Durée : 121 minutes
Date de sortie : 25 octobre 2018 (Corée)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Leeyang Film, Rear Window, VAST Entertainment & Media
Distribué par : Next Entertainment World
Titre original : Chang Gwol / 창궐
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Rampant » est un film d’action historique et d’horreur sud-coréen, datant de 2018, réalisé par Kim Sung-hoon, à qui l’on doit également « Confidential Assignment » (2017). Les acteurs principaux sont Hyun Bin, qu’on a pu voir dans « The Negotiation » (2017), Jang Dong-gun, qu’on a pu voir dans « No Tears for the Dead » (2017), Kim Eui-sung, qu’on a pu voir dans « Steel Rain » (2017), Jung Man-sik, qu’on a pu voir dans « The Battleship Island » (2017), Jo Woo-jin, qu’on a pu voir dans « The Fortress » (2017), Lee Sun-bin, qu’on a pu voir dans « The Princess and the Matchmaker » (2018), et Seo Ji-hye, qu’on a pu voir dans « The Suicide Forecast » (2011). À noter la participation de Kim Tae-woo, qu’on a pu voir dans « Memories of the Sword » (2015).

L’histoire proposée par « Rampant » nous invite à suivre Lee Chung (Hyun Bin) qui doit se battre contre des « démons de la nuit » afin de sauver l’empire de Joseon. Lee Chug est l’un des fils du roi et l’un des plus grands artistes martials du pays. Bien qu’il soit pris par des obligations imposées par l’empire Qing, il rentre auprès des siens après avoir appris que son frère, le prince héritier Lee Young (Kim Tae-woo), s’est suicidé. Avec des zombies qui sévissent dans le pays dès la nuit tombée et le ministre de la Guerre, Kim Ja-joon (Jang Dong-gun) qui complote pour renverser la dynastie, le prince Lee Chung doit s’engager dans des combats aux côtés de la belle Seok-hee (Lee Sun-bin) et d’autres partisans.

« Rampant » est particulièrement divertissant, car il associe deux genres singuliers que j’affectionne particulièrement, le film historique et le film d’horreur de zombies. En anglais, on utilise souvent le terme period drama, parfois historical drama. C’est un terme un peu fourre-tout qui peut s’appliquer à plusieurs genres dans le cinéma. Pour le cinéma coréen, on utilise souvent ce terme pour désigner les films mettant en scène la période Joseon, soit le Moyen Âge pour faire simple. « Rampant » entre donc dans cette catégorie. Catégorie que j’apprécie donc particulièrement, comme je le soulignais en introduction. Kim Sung-hoon, le réalisateur, dont nous avions déjà savouré son précédent métrage, « Confidential Assignment » (2017), est proche de la perfection avec cette nouvelle et récente monture. En effet, ce film est sorti le 25 octobre dernier sur les écrans coréens.

L’aspect historique repose donc sur des éléments de production très soignés. Les costumes et les décors sont absolument sublimes et la photographie proposée par Sung-Jae Lee met tout ceci en valeur, en jouant avec les éclairages, l’ombre et la lumière naturelle, tant en intérieur qu’en extérieur. Hwang Jo-yoon, le scénariste, installe donc son récit durant la période où la dynastie Joseon fut sous l’autorité de la dynastie Qing. La toile de fond est un complot orchestré par le Ministre de la Guerre afin de destituer le roi et de monter sur le trône. Le prince héritier s’étant suicidé, c’est au cadet que revient la charge de contrer le ministre rebelle.

Mais Les choses se compliquent car des zombies vont venir semer le chaos partout autour de la ville. Dans ces négociations avec les Hollandais afin d’acheter des mousquets, des balles et de la poudre noir, le Ministre de la Guerre va découvrir un homme malade sur le bateau de ses alliés de circonstances, et y voir un moyen de régler certains de ses problèmes en laissant œuvrer des « démons de la nuit ». Cependant, les choses échappent à tout contrôle et les montres cauchemardesques se multiplient à vitesse grand V. Les effets spéciaux et autres maquillages sont très bien faits, avec un soin tout particulier apporté à l’hémoglobine. Comme souvent les figurants s’en donnent à cœur joie en jouant les morts-vivants.

Le récit est fluide et la narration est linéaire, les faits se déroulant sur plusieurs journées. « Rampant » propose une bonne dose de scènes d’action, avec une double orientation, se débarrasser des zombies et empêcher le Ministre félon et ses hommes d’arriver à leur fin et de prendre le pouvoir. Les scènes de combat sont superbement orchestrées avec des angles de prise de vue intéressante et des ralentis d’une superbe qualité. La bande originale présentée par Inyoung Park est très agréable avec une association de musique classique et de mélodie moderne et rythmée, venant harmonieusement coller aux images.

L’ensemble de la distribution offre de très bonnes prestations. On retiendra cependant la performance de Hyun Bin. L’acteur propose un personnage détaché de ses tâches princières, n’ayant d’intérêt que pour les femmes et la vie facile. Progressivement, il va prendre conscience de son rôle et la charge qui est la sienne et s’impliquer directement dans le devenir de sa nation. En outre, l’acteur montre sa dextérité pour les arts martiaux en s’avérant pleinement à l’aise dans ce registre. J’ai également apprécié la prestation de Jeong Man-sik dans un rôle de soutien, sorte de valet au prince, qui n’hésite pas à lui prodiguer des conseils sans que ce dernier ne l’ait sollicité. Le personnage amène une petite dose d’humour sans basculer dans le burlesque. Certains personnages sont en revanche sous-exploités, comme par exemple, celui incarné par la ravissante Lee Sun-bin.

En conclusion, « Rampant » est un très bon film mêlant astucieusement l’historique et les zombies. L’intrigue est accrocheuse et le développement est sémillant. Le rythme est bien équilibré, le récit est fluide et les scènes d’action sont très bien orchestrées. La photographie est excellente, les effets spéciaux et autres maquillages sont très bons. La bande originale est plaisante et la distribution offre de superbes prestations. Un métrage qui offre une belle harmonie entre différents genres qu’il fallait oser associer. À voir sans hésiter !

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “RAMPANT (2018) ★★★★☆

  1. Après le très bon Train to Busan, on attendait un nouveau film du genre avec impatience ! J’avoue avoir eu des difficultés à pouvoir le visionner, le sous-titrage anglais n’était pas extra mais ça suffit pour voir le film.

    Alors que dire ? J’ai stressé une bonne partie du film. Dans la même veine que Train to Busan, ils nous ont implanté des zombies un peu différent, et oui, ils fuient la lumière, dans un monde à l’époque Joseon où bien évidemment les trahisons et les complots sont toujours de court. J’ai trouvé prenant, j’ai crié plusieurs fois lol. C’est surtout le nombre de zombies qui arrivent en même temps à certains moments, c’est très flippant, on va se souvenir de la scène de la prison et surtout la fin où un homme doit survivre face à un nombre incalculable de ces monstres. Donc, je suis conquise, il manquerait je pense d’approfondissement des personnages. Il manque ce lien qu’on a eu dans Train to Busan. Mais à part ça, pour moi, j’ai beaucoup apprécié. Il a été critiqué pour son côté prévisible mais enfin, moi j’ai rien contre, surtout quand ça se passe comme je veux lol. En tout cas, bravo à Hyun Bin qui fait de superbes pirouettes mdr. Et Jang Dong Gun très flippant. Enfin à voir si on aime les zombies ! Ah oui et j’ai failli oublier, on a bien évidemment droit au casse pompon de Train to Busan.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Saranhaeseunghooppa | 25/02/2019, 11 11 12 02122
    • La série « Kingdom » reprend exactement le même concept, c’est plus développé, et les zombies sont très véloces. Si tu as accroché sur « Rampant » (comme moi), « Kingdom » devrait te plaire (j’ai terminé la saison 1 hier….)
      😉

      J'aime

      Publié par Olivier Demangeon | 25/02/2019, 11 11 42 02422

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 169 832 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :