Drame

COPS (2018) ★★☆☆☆


Cops (2018)

 

 

Chris fait partie d’une unité spéciale de la police, une vie quotidienne dans l’action au milieu de ses pairs. Lorsqu’il tire sur un homme lors d’une opération, soi-disant en état de légitime défense, ses collègues le célèbre, comme un héros, mais le monde extérieur est nettement plus critique…

 

 

Origine du film : Autriche
Réalisateur : Stefan Lukacs
Scénaristes : Stefan Lukacs
Acteurs : Laurence Rupp, Anton Noori, Maria Hofstätter, Roland Düringer, Anna Suk, Nico Chitta, Deniz Cooper, Aaron Friesz, Manfred Fuchs, Michael Fuith
Musique : Wolfgang Frisch, Markus Kienzl
Genre : Drame
Durée : 92 minutes
Date de sortie : 21 septembre 2018 (Autriche)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Golden Girls Filmproduktion
Distribué par : Filmladen
Titre original : Cops
Notre note : ★★☆☆☆

 

 

« Cops » est un film dramatique autrichien datant de 2018, écrit et réalisé par Stefan Lukacs qui signe là son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Laurence Rupp, qu’on a pu voir dans « Mission: Impossible – Rogue Nation » (2015), Anton Noori, qu’on a pu voir dans « Der letzte Tanz » (2014), Maria Hofstätter, qu’on a pu voir dans « Paradis: Amour » (2012), Roland Düringer, qu’on a pu voir dans « Das ewige Leben » (2015), et Anna Suk, qu’on a pu voir dans « Wannabe » (2017).

L’histoire proposée par « Cops » nous invite à suivre Christoph Horn (Laurence Rupp), jeune recrue au sein des WEGA (Wiener Einsatzgruppe Alarmabteilung), une unité tactique de la police de Vienne en Autriche, très similaire au GIGN, Raid, SWAT, etc. Alors qu’il participe à sa première opération, il abat un suspect qui venait de poignarder son collègue. Cette action lui vaut les félicitations de son équipe et de sa hiérarchie, mais la légitimité de l’intervention est remis en question par d’autres fonctionnaires de police. Alors qu’en apparence, Christoph vit positivement son acte d’héroïsme, des syndromes post-traumatiques font leur apparition. La culpabilité se fait jour, et bientôt, il va être écarté de l’unité spéciale de la police, à son grand désespoir …

De mémoire, il me semble que c’est la première fois que nous visionnons un film autrichien. Dès les premières minutes du métrage, on peut se rendre compte, notamment à travers la photographie, signée Xiaosu Han et Andreas Thalhammer, de la différence de niveau avec les productions hollywoodiennes ou encore coréennes, puisque nous sommes, modestement, des adeptes du cinéma en provenance du Pays du Matin Calme. Il est évident que « Cops » est un film bénéficiant d’un faible budget. Quoi qu’il en soit, c’est le contenu qui est important, au-delà les seules valeurs de productions. La trame de fond proposée par le scénario signée par Stefan Lukas lui-même, qui endosse donc ici la double casquette de scénariste et de réalisateur, est intéressante. Malheureusement, de mon point de vue, l’aspect psychologique qui est développé est bâclé, et c’est essentiellement cette raison qui fait perdre de précieux points à ce film.

En outre, il y a un aspect très désagréable dans la présentation qui est faite de l’unité WEGA, à savoir un côté très machiste qu’on pourrait résumer à des abrutis qui se prennent pour des Rambo. Cela contraste fortement avec les reportages que l’on peut voir régulièrement. Des journalistes suivent un groupe de policiers de type unité spéciale, et on précise justement qu’on évite absolument d’enrôler des individus hors de contrôle, sans cerveau… De plus, on laisse entendre que le chantage pourrait être un moyen d’accéder à la fonction, alors que l’éviction était parfaitement justifiée. Bref, il y a des trous dans le scénario, ce qui rend l’histoire peu crédible. Il est un peu plus intéressant de s’arrêter sur l’aspect psychologique de la situation. Mais de ce côté-là aussi cela me semble mal exploité. Le principal protagoniste s’enfonce dans l’alcool, développe des idées suicidaires et se réfugie dans une forme de violence, ce qui fait très cliché et donc nettement trop simpliste à mon humble avis.

Dans l’ensemble, la distribution propose d’honorables prestations. On retiendra essentiellement les performances de Laurence Rupp et d’Anton Noori. Le premier incarne donc un jeune policier, et le second interprète son chef de groupe. Ce dernier est probablement le personnage le plus intéressant. Un policier d’élite qui se retrouve doucement en fin de carrière pour son travail spécifique, ayant des problèmes physiques qu’il soulage par voie médicamenteuse. Un homme qui peine à s’arrêter, motivé par l’adrénaline. L’aura dont il dispose auprès de ses hommes incite ces derniers à commettre des actes répréhensibles. À contrario, Maria Hofstätter offre un personnage sans saveur, moraliste sans vraiment l’être, et complètement perdu dans l’action.

En conclusion, « Cops » est un film médiocre, disposant d’une histoire intéressante, mais terriblement mal exploitée dont l’intrigue reste vague pour ne pas dire imprécise. Le récit est fluide, la narration est linéaire et le rythme est correct. La photographie manque de pep, la bande originale est relativement désagréable, car les choix musicaux sont en décalage avec l’action de par leur côté trop excentrique. La distribution offre de correctes prestations. La durée de 90 minutes est finalement salutaire afin d’éviter de faire sombrer le métrage dans la défection totale. Un film dont on peut se dispenser…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 203 115 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :