Action, Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Drame, Thriller

TRAFFICKERS (2012) ★★★☆☆


The Traffickers (2012)

 

Sur un navire en croisière pour Qingdao, des trafiquants d’organes capturent une femme. Son mari fait tout pour la retrouver.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kim Hong-sun
Scénaristes : Kim Sang-myung , Kim Hong-sun
Acteurs : Im Chang-jung, Choi Daniel, Oh Dal-su, Jo Yoon-hee, Jung Ji-yoon, Jo Dal-hwan, Lee Young-hoon, Shin Seung-hwan, Choi Il-hwa
Musique : Kim Jun-seong
Genre : Action, Crime, Drame, Thriller
Durée : 110 minutes
Date de sortie : 30 août 2012 (Corée)
Année de production : 2012
Sociétés de production : Che Um, Zio Entertainment, Asian Palm Film, Cinus Entertainment, Asia Investment, KTH, MStar Frontier, TNK Investment
Distribué par : TimeStory/Cinus Entertainment
Titre original : Gongmojadeul / 공모자들
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Traffickers » est un thriller criminel sud-coréen datant de 2012, co-écrit et réalisé par Kim Hong-sun, à qui l’on doit également « The Con Artists » (2014). Les acteurs principaux sont Im Chang-jung, qu’on a pu voir dans « Tumbleweed » (2013), Choi Daniel, qu’on a pu voir dans « The Chronicles of Evil » (2015), Oh Dal-su, qu’on a pu voir dans « Detective K: Secret of the Living Dead » (2018), Jo Yoon-hee, qu’on a pu voir dans « Joseon Magician » (2015), Shin Seung-hwan, qu’on a pu voir dans « Veteran » (2015), et Choi Il-hwa, qu’on a pu voir dans « The Divine Move » (2014).

L’histoire proposée par « Traffickers » nous invite à suivre Young-gyu (Im Chang-jung), le chef d’une petite équipe de délinquants qui œuvrent sur le marché noir. Young-gyu veut arrêter ses activités illégales et débuter une nouvelle vie. Depuis quelques temps, il est amoureux d’une connaissance, Yu-ri (Jo Yoon-hee), qui ignore ses sentiments et son passé. Le père de cette dernière a besoin d’une transplantation cardiaque et la jeune femme sollicite un courtier en don d’organes. Ce dernier n’est autre que l’ancien patron de Young-gyu, et bien qu’il prétend que tout sera légal, il s’appuie secrètement sur des revendeurs du marché noir. Young-gyu accepte de faire une dernière transaction, et reconstitue son équipe. Ils profitent d’une croisière entre la Corée et la Chine pour kidnapper leur victime, prélever les organes dont ils ont besoin, puis se débarrassent du corps. Cependant, rien ne va se passer comme prévu…

En substance, « Traffickers » aborde le difficile sujet du trafic d’organes humains. Cet aspect donne une coloration dramatique au métrage. Une jeune femme accompagne son père pour une transplantation cardiaque, un couple, dont la femme souffre de paraplégie, profite de quelques jours de congé de l’homme pour se retrouver en amoureux lors d’une croisière en bateau. Il y a donc de la souffrance, des tourments, de l’espoir, une perspective d’espoir qui anime certains des protagonistes de l’histoire.

Malheureusement, Kim Hong-sun, le réalisateur, qui s’est associé ici avec Kim Sang-myung pour concocter le scénario du film, livre finalement une intrigue beaucoup trop absconse pour que le récit soit fluide. Il y a de nombreuses incompréhensions qui viennent nous troubler, notamment en raison du comportement de certains personnages. Les histoires de différents personnages que l’on suit, dans le développement, viennent se croiser. En soi ce n’est pas un problème, mais les motivations profondes restent déconcertantes jusque dans la toute dernière partie. L’accumulation de certaines énigmes est balayée en moins de cinq minutes lors de la conclusion du métrage.

D’une durée de 110 minutes, le dénouement de « Traffickers » est nettoyé en moins de temps qu’il faut le dire. On en reste décontenancé durant quelques instants. La photographie de Yoon Nam-joo est correcte avec un grain particulier, mettant peu l’accent sur les couleurs, offrant ainsi une teinte terne à l’histoire. La bande originale orchestrée par Kim Jun-seong est relativement fade et discrète. La distribution offre des prestations cohérentes, mais en rien transcendantes. Ce sont certainement Oh Dal-su et Choi Daniel qui livrent ici les meilleures performances du casting. Le premier propose un chirurgien excentrique, alcoolique et très porté sur les femmes. Le second présente un époux aimant, qui bascule à la limite de la folie après la disparition de sa femme, tout en cachant astucieusement son jeu.

Doté d’un budget de 3 millions de dollars, « Traffickers » a rapporté un peu plus de 11 millions de dollars de recette au box-office coréen. En outre le métrage a reçu plusieurs nominations et remporté quelques prix. Kim Hong-sun a gagné un Blue Dragon Award dans la catégorie Best New Director. Il réalisera « The Con Artists » en 2014 et « The Chase » en 2017, à ne pas confondre avec « The Chaser » (2008) de Na Hong-jin.

En conclusion, « Traffickers » est un thriller criminel satisfaisant doté d’une histoire intéressante, d’une intrigue complexe et d’un développement quelque peu brouillon. Le rythme est cohérent, le récit manque de fluidité et la narration est linéaire. La photographie est un peu pâlichonne, l’édition est de qualité, mais la bande originale est fade. La distribution offre d’honorables prestations, dominée par les performances de Choi Daniel et d’Oh Dal-su. L’ensemble est convenable mais plombé par une mise en scène mal orchestrée. Dommage…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 548 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :