Action, Chine, Ciné-Asia, Crime - Policier, Hong-Kong, Thriller

S.P.L. II: A TIME FOR CONSEQUENCES (2015) ★★★★☆


SPL 2 (2015)

 

 

Un inspecteur en immersion dans les réseaux de la drogue à Hong Kong se retrouve impliqué dans un trafic d’organes humains. Afin de se sortir de cette situation critique, il va devoir faire équipe avec l’un de ses gardiens afin de neutraliser ce gang mafieux.

 

 

Origine du film : Chine, Hong Kong
Réalisateur : Cheang Pou-soi
Scénaristes : Wong Ying, Jill Leung
Acteurs : Tony Jaa, Wu Jing, Simon Yam, Zhang Jin, Louis Koo, Ken Lo, Jun Kung, Dominic Lam, Candy Yuen, Philip Keung
Musique :
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 120 minutes
Date de sortie : 18 juin 2015 (Chine)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Sun Entertainment Culture Ltd, Sil-Metropole Organisation, Bona Film Group, Maximum Gain Kapital Group, Tin Tin Film Production
Distribué par : Bravos Pictures
Titre original : Shā Pò Láng Èr / 殺破狼2
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Shā Pò Láng Èr » (殺破狼2), ou « SPL II: A Time for Consequences » pour la distribution internationale, est un thriller d’action policier hongkongais datant de 2015, réalisé par Cheang Pou-soi, à qui l’on doit également « Motorway » (2012). Les acteurs principaux sont Tony Jaa, qu’on a pu voir dans « XXX: Return of Xander Cage » (2017), Wu Jing, qu’on a pu voir dans « Wolf Warrior 2 » (2017), Simon Yam, qu’on a pu voir dans « Control«  (2013), et Zhang Jin, qu’on a pu voir dans « Pacific Rim Uprising » (2018). À noter également, la participation de Louis Koo, qu’on a pu voir dans « Dealer/Healer » (2017). Bien que présenté comme une suite de « S.P.L. » (2005), seul Wu Jing et Simon Yam, issu de la première distribution, font leur retour dans ce métrage, mais sous forme de nouveaux personnages.

L’histoire proposée par « SPL II: A Time for Consequences » nous invite à suivre Chan Chi-kit (Wu Jing), un inspecteur de la police de Hong Kong qui œuvre sous couverture dans la lutte anti-drogue. Il infiltre un gang de trafiquants d’organes humains, dirigé par Hung Man-kong (Louis Koo), qui kidnappe des personnes pour les enfermer dans une prison en Thaïlande, jusqu’à ce que leurs organes soient prélevés. Ce même Hung a lui-même besoin d’un nouveau cœur et seul son frère est compatible. Lors de la tentative d’enlèvement de son frère, une fusillade entre gangsters et policiers éclate, et la couverture de Kit est grillée. La police récupère le frère de Hung tandis que Kit est envoyé en Thaïlande où il est emprisonné. Le bras droit de Hung, Ko (Zhang Jin) s’assure que les gardiens ne posent aucune question. Parmi ces derniers, Chai (Tony Jaa), semble troublé par l’activité illicite au sein de la prison. Cependant, celui-ci ferme les yeux afin de pouvoir soigner sa fille atteinte de leucémie. Chai va cependant s’associer à Kit afin de neutraliser l’ensemble du gang tout en œuvrant afin de trouver un donneur pour sa fille….

« SPL II: A Time for Consequences » n’a de suite que le nom. L’histoire est complètement différente, et si vous n’avez pas vu le premier métrage, ce n’est en rien un handicap, les films pouvant être abordés de manière autonome. Bien que l’action soit le thème central du métrage, un soin singulier a quand même été apporté à l’histoire. D’ailleurs de but en blanc, le scénario concocté par le duo formé par Wong Ying et Jill Leung, apparaît comme relativement abscons. On pourra critiquer les énormes coïncidences du script, mais la mise en scène précise et attractive de Cheang Pou-soi, le réalisateur, permet au métrage de ne pas sombrer dans une soupe indigeste. Des intrigues secondaires viennent apporter du relief, sans pour autant surcharger l’intrigue.

L’un des points les plus intéressants de « SPL II » c’est probablement le contraste assez fort qui existe entre le scénario qui livre un récit qui a tendance à s’embrouiller et une mise en scène fluide. Et en cela, on peut donc féliciter Cheang Pou-soi pour sa mise en scène limpide. En outre, les différents protagonistes apparaissent comme de plus en plus chaleureux, comme de plus en plus sympathiques, au fur et à mesure que le développement se met en place, et c’est notamment renforcé dans la dernière partie,  en raison de l’histoire qui se focalise autour du devenir de l’enfant, soit la fille du gardien de prison Chatchai, incarnée avec beaucoup de brio par Unda Kunteera Yhordchanng. Reste que ce métrage est particulièrement sombre et aborde de front un sujet qui revient souvent dans les productions asiatiques, le trafic d’organes humains.

N’oublions cependant pas que « SPL II: A Time for Consequences » est avant tout un film d’action, et les 120 minutes que dure le métrage nous offre une multitude de combats, essentiellement à mains nues, ou mettant en scènes des armes blanches. IL faut cependant, comme c’est bien souvent le cas dans ce type de film, attendre la dernière partie du métrage, pour voir la plus belle séquence. Une confrontation à trois, mettant aux prises les talents martiaux de Tony Jaa, de Wu Jing et de Wu Jing. Les acteurs peuvent ici démontrer toute leur dextérité martiale. On peut cependant regretter l’évidence de l’utilisation des câbles (ensuite effacés en post-production) pour réaliser certaines figures. Reste que le spectacle est au rendez-vous. Le cadre de cette confrontation est également excellent et les décors apportent une touche d’élégance. De plus, la bande originale, brillamment orchestrée par Chan Kwon Wing, vient donner beaucoup de relief à cette séquence avec de la musique classique.

En conclusion, « SPL II: A Time for Consequences » est un très bon film d’action disposant d’une histoire sombre, d’une intrigue plaisante et d’un développement dynamique et diligent. Le rythme monte crescendo, le récit se complexifie inutilement par moment, et la narration est linéaire. La photographie est plaisante, et l’accent est essentiellement porté sur les scènes de combat qui s’avèrent très bien chorégraphiées et orchestrées. L’ambiance est singulièrement sombre, mais trouve son équilibre grâce à la mise en scène de qualité. Un métrage divertissant, une suite honorable, mais sans rapport avec l’original. Les fans d’arts martiaux seront ravis…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 925 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :