Action, Ciné-Asia, Malaisie, Netflix

PASKAL (2018) ★★★★☆


Paskal (2018)

 

 

Une unité d’élite de la marine royale malaisienne va secourir un pétrolier qui a été détourné par des pirates somaliens dans le Golfe d’Aden, puis sur une plate-forme pétrolière où le personnel a été pris en otage…

 

 

Origine du film : Malaisie
Réalisateur : Adrian Teh
Scénaristes : Adrian Teh Kean Kok, Anwari Ashraf
Acteurs : Hairul Azreen, Ammar Alfian, Henley Hii, Taufiq Hanafi, Gambit Saifullah, Hafizul Kamal, Jasmine Suraya, Nam Ron, Sherry Aljeffri, Amerul Affendi, Tiger Chen
Genre : Action
Durée : 100 minutes
Date de sortie : 27 septembre 2018 (Malaisie)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Asia Tropical Films
Distribué par : GSC Movies (Malaisie), Netflix (International)
Titre original : PASKAL: The Movie
Notre note : ★★★★☆

 

 

« PASKAL: The Movie », ou tout simplement « Paskal » pour la distribution internationale, est un film d’action militaire malaisien datant de 2018, co-écrit et réalisé par Adrian Teh, à qui l’on doit également « Hungry Ghost Ritual » (2014). Les acteurs principaux sont Adi Afendi, dont il semblerait qu’il s’agisse ici de son premier long-métrage, Hairul Azreen, qu’on a pu voir dans « Operasi X » (2018), Tiger Hu Chen, qu’on a pu voir dans « Man of Tai Chi » (2013), et Jasmine Suraya Chin, qu’on a pu voir dans « KL Wangan » (2017). Ce métrage a été inspiré par des faits réels dans lesquels fut impliquée la force d’élites de la Marine Royale Malaisienne (TLDM) nommée PASKAL (Pasukan Khas Laut).

L’histoire proposée par « Paskal » nous invite à suivre le capitaine de corvette Arman Anwar (Hairul Azreen), un membre de la Force Spéciale PASKAL, qui avec son équipe va intervenir en Mer sur un pétrolier malaisien, détourné par des pirates somaliens au large des côtes africaines, dans le Golf d’Aden. De retour de cette mission, Arman Anwar s’interroge sur la nécessité de poursuivre son engagement dans l’armée ou de rester chez lui, afin de s’occuper de sa mère malade. Il éprouve également du remords vis-à-vis de Lily (Jasmine Suraya Chin), la veuve de son ami et camarade, décédé lors d’une mission précédente, qui doit désormais élever sa fille seule, dans une certaine difficulté. Cependant, l’urgence le ramène à la réalité, lorsqu’il prend conscience que Jeb (Ammar Alfian), un ancien membre de l’unité PASKAL, renvoyé de l’armée, semble être engagé dans des projets inquiétants qui constituent une menace pour la sécurité nationale…

Dès les premières minutes, le point qui interpelle avant toute autre chose, c’est la précision que nous offre l’ensemble des acteurs formant l’ensemble des militaires groupés sous la bannière d’une unité spéciale type Navy Seal. Les modes de déplacements, les équipements, les attitudes corporelles, la gestuelle, les échanges verbaux, etc. Des conseillers techniques de l’armée malaisienne ont d’ailleurs participé activement à la réalisation du film. C’est précis et c’est donc très agréable à suivre, notamment pour l’aspect réalisme des séquences dynamiques. À cela, la photographie proposée par Yong Choon Lin, offre des images à la limite du POV, permettant d’être au cœur de l’action.

« PASKAL: The Movie » est structuré en trois actes distincts. Le premier se focalise sur la tentative de détournement d’un pétrolier par des pirates somaliens et l’intervention de l’unité spéciale envoyée sur le navire afin d’éradiquer la menace. Le second acte est un flashback mettant en scène la formation, l’entraînement des membres qui formeront l’unité Paskal qu’on va suivre dans l’action. Le dernier acte nous permet de suivre l’attaque d’une plate-forme pétrolière et de la prise d’otages du personnel, suivi de l’intervention des militaires. Afin d’apporter de l’intrigue et de créer une atmosphère de tension, des intrigues secondaires, concoctées par le duo de scénaristes composé de Adrian Teh Kean Kok et de Anwari Ashraf, viennent s’incruster dans le développement. Notamment, la relation entre le personnage central, Arman Anwar, et sa mère, qui craint pour la vie de son fils, qui a repris le flambeau de son père, décédé en mission, dans la même unité spéciale de l’armée. Les éléments de production sont d’une très grande qualité, ce qui s’avère être une réelle surprise. Des moyens conséquents ont manifestement été alloués au métrage. Sous-marin, Hercules C-130, hélicoptères, navires de guerre.

D’une manière générale, l’histoire reste relativement familière, le rythme est plutôt soutenu, mais trouve un bel équilibre avec des séquences d’investigations, de formations, de relationnel et d’action. Ces dernières sont très bien orchestrées. La distribution offre de bonnes prestations. On retiendra essentiellement les performances d’Hairul Azreen et d’Ammar Alfian, dont le point culminant est la confrontation finale. On observera également que les acteurs ont les physiques de l’emploi avec des musculatures saillantes qui cadrent bien à l’emploi.

En conclusion, « Paskal: The Movie » est un très bon film d’action disposant d’une histoire cohérente, d’une intrigue captivante et d’un développement précis et énergique. Le récit est fluide, et la narration fait appel à une longue séquence de flashbacks. Les scènes d’action sont superbement orchestrées et la bande originale vient plaisamment accompagner les moments forts du métrage. La distribution offre de très bonnes prestations. L’ensemble offre un divertissement sympathique et une agréable surprise. À découvrir !

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 603 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :