Action, Thriller

CRIMSON TIDE (1995) ★★★★☆


Crimson Tide (1995)

 

 

Le commandant du plus puissant sous-marin nucléaire, Franck Ramsey, un vétéran de l’armée américaine engage pour le seconder Ron Hunter un jeune officier. Leur mission est de se rendre près des côtes soviétiques et d’anéantir, si besoin est, les sous-marins utilisés par les nationalistes radicaux russes, prêts à déclencher une 3ème guerre mondiale. N’étant pas d’accord sur les suites à donner à un message qu’ils viennent d’intercepter, les deux officiers américains vont livrer une guerre psychologique au sein même de leur sous-marin…

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Tony Scott
Scénaristes : Michael Schiffer
Acteurs : Denzel Washington, Gene Hackman, George Dzundza, Viggo Mortensen, James Gandolfini, Matt Craven, Rocky Carroll, Michael Milhoan, Rick Schroder, Steve Zahn, Mark Christopher Lawrence, Ryan Phillippe
Musique : Hans Zimmer
Genre : Action, Thriller
Durée : 116 minutes
Date de sortie : 6 septembre 1995 (France)
Année de production : 1995
Sociétés de production : Hollywood Pictures, Simpson/Bruckheimer
Distribué par : Buena Vista Pictures
Titre français : USS Alabama
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Crimson Tide », ou « USS Alabama » pour la distribution française, est un thriller d’action américain datant de 1995, réalisé par Tony Scott, à qui l’on doit également « The Taking of Pelham 123 » (2009). Les acteurs principaux sont Denzel Washington, qu’on a pu voir dans « The Equalizer 2 » (2018), Gene Hackman, qu’on a pu voir dans « Enemy of the State » (1998), George Dzundza, qu’on a pu voir dans « City by the Sea »(2002), Viggo Mortensen, qu’on a pu voir dans « Eastern Promises » (2007), James Gandolfini, qu’on a pu voir dans « The Drop » (2014), Matt Craven, qu’on a pu voir dans « White House Down » (2013), et Rocky Carroll, que l’on connait essentiellement pour incarner le personnage de Leon Vance dans la série télévisée NCIS.

L’histoire proposée par « Crimson Tide » se déroule durant une période de troubles politiques dans la Fédération de Russie, durant laquelle des ultra-nationalistes menacent de lancer des missiles nucléaires vers les États-Unis et vers le Japon. Le sous-marin USS Alabama va recevoir l’ordre de se positionner à proximité des côtes russes afin d’opérer, si besoin est, à un tir de riposte. Cependant, des dissensions très fortes vont voir le jour entre le nouvel officier en second, le Lieutenant Ron Hunter (Denzel Washington) et son commandant chevronné, le Capitaine Frank Ramsey (Gene Hackman), résultant de l’interprétation contradictoire d’un ordre de lancement de leurs missiles.

« Crimson Tide » renoue avec la tradition des films de sous-marin, venant immédiatement se positionner aux côtés de classiques tels que « Das Boot » (1981) et « The Hunt of Red October » (1990). Cette tradition demande la présence d’un commandant puissant et influant, et le submersible USS Alabama est justement dirigé par une légende, le Capitaine Ramsey (Gene Hackman), proche de la retraite, et accompagné par son petit chien, un Jack Russell, qui est autorisé à pisser n’importe où dans le sous-marin… La situation se tend lorsqu’un message codé est reçu, ordonnant au sous-marin de se préparer à tirer ses missiles nucléaires. Cependant, lors d’une passe d’armes avec un submersible ennemi, le matériel de communication est endommagé, ne permettant pas de confirmer ou d’infirmer l’ordre de tir.

Le capitaine, doit-il prendre l’initiative et ordonner un lancement ? Il ne peut le faire que si son second est d’accord, mais le Lieutenant Hunter (Denzel Washington) ne l’est pas. C’est sur ce désaccord que « Crimson Tide » repose. Une dramatisation très intelligemment développée par le scénario concocté par Michael Schiffer, mettant le focus sur les choix, les dangers et les devoirs de la guerre nucléaire. Tony Scott, le réalisateur, gère avec beaucoup d’habileté, les scènes d’action, aussi bien à l’intérieur du submersible, que l’affrontement entre les deux sous-marins. La photographie délivrée par Dariusz Wolski permet de sortir de l’habituel hui clos. Il y a de nombreux effets spéciaux, la démonstration d’une technologie de pointe et des affrontements virulents.

Toutefois, « Crimson Tide » est une bataille entre deux points de vue. Gene Hackman et Denzel Washington se complètent merveilleusement bien. Bien qu’instinctivement, on se range du côté du personnage incarné par ce dernier, on peut aisément comprendre la logique de l’officier supérieur. Ramsay n’est pas un va-t-en-guerre, ni un chien enragé, mais un officier complètement obsédé par le respect de la hiérarchie que même un message incomplet n’offre pas de place au doute. L’ensemble se terminant de manière impartiale, sans se positionner entre les notions de bien ou de mal. De l’impressionnante distribution, George Dzundza se démarque dans le rôle d’un personnage qui doit faire un choix important de positionnement entre le Lieutenant Hunter et le Capitaine Ramsey, et qui fait le choix de la logique plus que de l’adhésion à une personne. La musique du film a été composée par Hans Zimmer, qui a remporté un Grammy Award pour son thème principal. Ce dernier fait un usage intensif de synthétiseurs à la place des instruments orchestraux traditionnels.

« Crimson Tide » a rapporté 91 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 66 millions de dollars dans les autres pays pour un total au box-office mondial de 157 millions de dollars contre un budget de production 53 millions de dollars.

En conclusion, « Crimson Tide » est un très bon thriller d’action disposant d’une histoire captivante, d’une intrigue habilement construite et d’un développement dynamique et astucieux. Le rythme est avenant, le récit est fluide, et la narration est linéaire. La photographie est excellente bien que familière et la bande originale est tout simplement parfaite. La distribution offre de très bonnes prestations, cependant dominée par la magnifique confrontation entre Gene Hackman et Denzel Washington. L’ensemble est un superbe divertissement que nous avons pris plaisir à revoir…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “CRIMSON TIDE (1995) ★★★★☆

  1. Ah, en revanche, celui-là ne me dit rien, je note, le casting est excellent en plus !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 28/03/2019, 11 11 32 03323

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 640 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :