Action, Drame, Historique, Netflix, Thriller

6 DAYS (2017) ★★★☆☆


6 Days (2017)

 

 

En avril 1980, des hommes armés se lancent à l’assaut de l’ambassade iranienne à Londres, prenant en otages toutes les personnes présentes à l’intérieur. Au cours des six jours qui ont suivi, une série de négociations se développe jusqu’à ce qu’un otage soit abattu. Une unité hautement qualifiée des S.A.S. va alors se lancer dans un raid tel que le monde n’en avait encore jamais vu, afin de libérer les otages…

 

 

Origine du film : Royaume-Uni
Réalisateur : Toa Fraser
Scénaristes : Glenn Standring
Acteurs : Jamie Bell, Abbie Cornish, Mark Strong, Martin Shaw, Emun Elliott, Ben Turner, Aymen Hamdouchi, Tim Pigott-Smith, Robert Portal, Colin Garlick, Andrew Grainger, Martin Hancock
Musique : Lachlan Anderson
Genre : Action, Drame, Historique, Thriller
Durée : 94 minutes
Date de sortie : 4 août 2017 (UK)
Année de production : 2017
Sociétés de production : General Film Corporation, XYZ Films, New Zealand Film Commission
Distribué par : Icon Film Distribution
Titre original : 6 Days
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« 6 Days » est un thriller d’action britannique datant de 2017, réalisé par Toa Fraser, à qui l’on doit également « The Chancellor Manuscript » (2014). Le scénario est signé Glenn Standring et se base sur les faits réels de la prise d’otages de l’ambassade iranienne à Londres en 1980. Les acteurs principaux sont Jamie Bell, qu’on a pu voir dans « The Eagle » (2011), Abbie Cornish, qu’on a pu voir dans « Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » (2017), et Mark Strong, qu’on a pu voir dans « Miss Sloane » (2016).

L’histoire proposée par « 6 Days » nous plonge dans le Londres de l’année 1980 où six Arabes iraniens prennent d’assaut l’ambassade d’Iran située à Kensington, et y détiennent 26 otages. Rapidement, ils réclament la libération de 91 prisonniers arabes détenus en Iran, sans quoi ils tueront un otage dès le lendemain. Les autorités dépêchent sur place Max Vernon (Mark Strong) inspecteur de police, spécialiste de la négociation. Durant près de six jours, il va tenter d’apaiser les terroristes alors qu’en coulisses, les politiques s’agitent afin d’obtenir l’aide de diplomates arabes. Dans le même temps, une unité des S.A.S. (Special Air Service) se prépare à intervenir en étudiant différentes options. Lorsque finalement un otage est abattu, les choses se précipitent, et l’assaut est donné…

Dans une certaine mesure, « 6 Days » est un film d’action. On peut observer la prise de contrôle de l’ambassade d’Iran par un groupe terroriste, bien que cette séquence soit assez courte. C’est essentiellement sur l’unité spéciale des S.A.S. que le curseur de l’action se focalise. On peut les observer s’entraîner sur une intervention dans un autobus, mais cette option est abandonnée, car les autorités veulent faire un exemple, et montrer à la face du monde que le Royaume-Uni ne négociera jamais avec des terroristes et qu’une extrême sévérité sera toujours opposée à ceux qui voudraient s’aventurer sur ce terrain. Les S.A.S. vont étudier leur intervention sur des plans des lieux, puis des maquettes, et enfin dans une reconstitution grandeur nature, afin de minimiser les dégâts collatéraux. Le point culminant étant l’intervention à proprement parlé, qui, bien entendu, se situe dans la dernière partie du métrage.

On peut également y voir un film politique, car le scénario concocté par Glenn Standring nous emmène dans les rouages du système politique britannique de l’époque. Nous sommes dans l’après-massacre de Munich (1972) et les gouvernements occidentaux ont tous compris qu’il était nécessaire de créer des unités spéciales antiterroristes. C’est au sein des S.A.S. que va être créée cette section sous le nom de CRW (Counter Revolutionary Warfare). Au moment de cette prise d’otages, en avril 1980, Margaret Thatcher est alors Premier ministre depuis quelques mois, et doit s’imposer comme un leader fort. La décision d’une sortie de crise violente n’est absolument pas écartée, au grand désespoir de certains hauts responsables, qui n’entrevoient qu’une issue par la diplomatie.

Enfin, à travers « 6 Days » on retrouve les ressorts habituels du thriller, avec une montée en puissance de la tension plus on se rapproche de l’assaut. La bande originale orchestrée par Lachlan Anderson vient astucieusement positionner l’ambiance de manière à ce que le spectateur soit pleinement immergé dans l’atmosphère du métrage. Contrairement à ce que l’on peut voir dans des métrages proposant des histoires plus contemporaines, ou comme dans des séries telles que S.W.A.T. dans laquelle on retrouve l’excellent Shemar Moore en vedette, les techniques utilisées par l’unité du S.A.S. ne sont pas aussi développées et efficaces. De multiples couacs viennent perturber le bon déroulement de l’assaut. Le manque de coordination permet notamment aux terroristes de s’organiser et de se cacher dans l’ambassade, augmentant la difficulté et la dangerosité de l’action des militaires venus libérer les otages. En dépit de ces contre-temps, un seul otage perdra la vie durant l’intervention, cinq terroristes seront abattus et un sera fait prisonnier…

En conclusion, « 6 Days » est un honorable film d’action qui a la particularité d’être basé sur des faits réels. L’histoire est donc connue et le métrage permet de découvrir la face cachée de ce qui fut présenté par les médias de l’époque. L’intrigue s’étire durant les 94 minutes du métrage de manière à nous emmener vers l’assaut qui se veut être le point culminant du film. La photographie est correcte, et un bon travail a été réalisé sur les décors, les véhicules et les costumes. La bande originale est très bien orchestrée. Le rythme est cohérent avec l’histoire, le récit est fluide, et la narration est linéaire. La distribution offre de bonnes prestations, mais certains personnages ne sont pas suffisamment développés. Un film à voir, ne serait-ce que pour découvrir les balbutiements des unités anti-terroristes….

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 577 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :