Action, Crime - Policier, Drame, Historique, Netflix

THE HIGHWAYMEN (2019) ★★★☆☆


The Highwaymen (2019)

 

 

Deux officiers de police sortent de leur retraite pour neutraliser le célèbre duo de gangsters, Bonnie & Clyde.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : John Lee Hancock
Scénariste : John Fusco
Acteurs : Kevin Costner, Woody Harrelson, Kathy Bates, John Carroll Lynch, Kim Dickens, Thomas Mann, William Sadler, W. Earl Brown, Emily Brobst, Edward Bossert
Musique : Thomas Newman
Genre : Action, Drame, Historique, Policier
Durée : 132 minutes
Date de sortie : 29 mars 2019 (France)
Année de production : 2019
Sociétés de production : Casey Silver Productions
Distribué par : Netflix
Titre original : The Highwaymen
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« The Highwaymen » est un film policier américain datant de 2019, réalisé par John Lee Hancock, à qui l’on doit également « The Founder » (2016). Les acteurs principaux sont Kevin Costner, qu’on a pu voir dans « Les Figures de l’Ombre » (2016), Woody Harrelson, qu’on a pu voir dans « Solo: A Star Wars Story » (2018), Kathy Bates, qu’on a pu voir dans « Complete Unknown » (2016), John Carroll Lynch, qu’on a pu voir dans « The Invitation » (2015), Kim Dickens, qu’on a pu voir dans « Lizzie » (2018), Thomas Mann, qu’on a pu voir dans « Amityville: The Awakening » (2017), et William Sadler, qu’on a pu voir dans « The Duel » (2016).

L’histoire proposée par « The Highwaymen » nous replonge au milieu des années 1930, aux États-Unis. En 1934 pour être plus précis. Bonnie (Emily Brobst) et Clyde (Edward Bossert), après deux années de crimes et de braquages, permettent à plusieurs de leurs complices de s’évader de la prison d’Eastham, au Texas. En réponse, le chef du Département des services pénitentiaires du Texas, Lee Simmons (John Carroll Lynch), persuade Madame le gouverneur Miriam « Ma » Feruson (Kathy Bates) d’embaucher l’ancien Texas Ranger, Frank Hamer (Kevin Costner), afin de neutraliser les criminels, à travers des investigations indépendantes de celles du FBI. Benjamin Maney Gault (Woody Harrelson), également ancien Texas Ranger, rejoint Frank Hamer, essentiellement motivé par le désir d’améliorer son quotidien, lui qui vit désormais dans des conditions difficiles. Ensemble, ils vont traquer les célèbres gangsters…

Nous avions laissé Kevin Costner en 1987 dans le rôle d’Eliot Ness dans le film « The Untouchables » de Brian De Palma, dans une histoire qui se déroulait déjà dans les années 1930, durant la période de la Prohibition. L’adversaire était alors un certain Al Capone. On retrouve l’acteur 32 années plus tard, toujours dans une histoire se situant à la même période, incarnant un autre célèbre policier, Frank Hamer mais les adversaires sont désormais, la fameuse Bonnie Parker et le tout aussi renommé Clyde Barrow. Pour accompagner Kevin Costner, Sean Connery a laissé sa place à Woody Harrelson.

« The Highwaymen » était en développement depuis de nombreuses années. Le producteur Casey Silver avait déjà étudié le projet en 2005. Initialement présenté comme un projet possible pour Paul Newman et Robert Redford, le film avait commencé à se développer chez Universal Pictures mais ne s’est jamais concrétisé. En février 2018, Netflix a acquis les droits du film et ce furent donc Kevin Costner et Woody Harrelson qui furent enrôlés pour incarner les personnages principaux. Le tournage a débuté en mars 2018, principalement en Louisiane ainsi que sur plusieurs sites historiques, y compris la route où Bonnie & Clyde furent tués…

Si on aborde l’aspect historique du métrage, « The Highwaymen » offre un point de vue opposé à des métrages mettant en avant les personnalités de Bonnie & Clyde, qui dans ce métrage, n’apparaissent pas, en dehors de la séquence finale, où ils perdent la vie. Dans cette scène, on est d’ailleurs frappé par la jeunesse de ces deux criminels. Il faut néanmoins se rappeler que Bonnie Parker avait 24 ans et que Clyde Barrow en avait 25 ans. Cependant, le métrage se focalise sur leur recherche et la mise en place d’un guet-apens visant à les neutraliser. Pour se faire, le scénario concocté par Casey Silver nous offre un portrait des deux policiers principaux qui vont mener à bien cette quête destinée à stopper la folie meurtrière des deux célèbres criminels.

Si on se positionne du côté de l’action, on risque d’être fortement déçu, car au final, c’est plutôt léger. La structure du métrage est vraiment faite pour nous emmener au point culminant du métrage, qui, comme c’est souvent le cas, se situe dans la dernière partie du film. La fameuse fusillade qui va permettre aux officiers de police de mettre fin à la carrière des deux gangsters. Le développement s’arrête cependant sur la philosophie des deux anciens Texas Ranger. D’un côté Frank Hamer, qui vit une retraite paisible, auprès de son épouse fortunée. C’est essentiellement le côté barbare des meurtres de policiers, qui va le motiver à reprendre du service. Là où le grand public voit en Bonnie & Clyde des héros populaires, Frank Hamer n’y voit que des barbares qu’ils faut absolument neutraliser. De l’autre côté, Maney Gault, qui vit au crochet de sa fille et qui se sent inutile. L’idée de reprendre du service semble surtout redonner du sens à sa vie.

En conclusion, « The Highwaymen » est un honorable film historique qui permet de remettre en perspective l’image glamour de Bonnie & Clyde, en les présentant comme de vulgaires meurtriers. L’intrigue s’articule sur les investigations et la mise en place d’une souricière visant à les tuer. Le développement est plutôt lent afin de s’arrêter sur la psychologie des deux personnages principaux. Le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie et la bande originale sont sympathiques. La distribution offre de bonnes prestations avec un Kevin Costner rectiligne et un Woody Harrelson qui apporte une agréable dose d’humour. L’ensemble reste plaisant sans être mémorable.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “THE HIGHWAYMEN (2019) ★★★☆☆

  1. Eh bien, j’espère avoir l’occasion de le voir, parce que j’aime beaucoup le casting en plus !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 04/04/2019, 11 11 38 04384
    • Kevin Costner propose un personnage réservé, presque taciturne, mais animé d’une féroce volonté de neutraliser le couple de criminels. Le personnage est très affecté par la manière dont Bonnie & Clyde tuent les policiers. Une violence gratuite. Woody Harrelson incarne plus un paumé, limite clochard, qui vit mal sa retraite. Le personnage est apparaît comme nettement plus sympathique, avec des traits d’humour et sens de la roublardise. Kathy Bates et John Carroll Lynch disposent de rôles de soutien, avec peu de temps à l’écran…

      Aimé par 1 personne

      Publié par Olivier Demangeon | 04/04/2019, 15 03 18 04184

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 199 655 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :