Crime - Policier, Drame, Japon, Netflix, Thriller

THE OUTSIDER (2018) ★★★☆☆


The Outsider (2018)

 

 

Dans le Japon d’après-guerre, un ancien soldat américain s’intègre dans l’univers obscur des yakuzas en adoptant leur mode de vie.

 

 

Origine du film : États-Unis, Japon
Réalisateur : Martin Zandvliet
Scénariste : Andrew Baldwin
Acteurs : Jared Leto, Tadanobu Asano, Kippei Shiina, Rory Cochrane, Shiori Kutsuna, Emile Hirsch, Rory Cochrane
Musique : Sune Martin
Genre : Crime, rame, Thriller
Durée : 120 minutes
Date de sortie : 9 mars 2018 (France)
Année de production :
Sociétés de production : Linson Entertainment, Waypoint Entertainment
Distribué par : Netflix
Titre original : The Outsider
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« The Outsider » est un thriller dramatique américano-japonais, datant de 2018, réalisé par Martin Zandvliet, à qui l’on doit également « Land of Mine » (2015). Les acteurs principaux sont Jared Leto, qu’on a pu voir dans « Blade Runner 2049 » (2017), Tadanobu Asano, qu’on a pu voir dans « Silence » (2016), Kippei Shiina, qu’on a pu voir dans « Outrage » (2010), Rory Cochrane, qu’on a pu voir dans « Hostiles » (2017), Shiori Kutsuna, qu’on a pu voir dans « Deadpool 2 » (2018), et Emile Hirsch, qu’on a pu voir dans « The Chinese Widow » (2017).

L’histoire proposée par « The Outsider » nous invite à suivre Nick Lowell (Jared Leto), un ancien soldat américain, qui se retrouve en prison à Osaka, au Japon, au début des années 1950, pendant l’occupation américaine. Durant son incarcération, il va faciliter l’évasion de Kiyoshi (Tadanobu Asano), un membre du clan Shiromatsu, un gang de Yakuza. Lorsque Nick est libéré, Kiyoshi va le prendre sous son aile pour le remercier. L’efficacité de Nick va lui permettre de gravir les échelons dans le clan Shiromatsu, jusqu’à devenir lui-même un Yakuza…

Les valeurs de production présentées dans « The Outsider » sont intéressantes. Camilla Hjelm Knudsen livre un ensemble de séquences permettant, en addition aux décors, costumes et véhicules, de pleinement reconstituer le Japon d’après-guerre. L’ambiance particulière des petites rues sombres et humides y sont parfaitement représentées. Tourné principalement à Tokyo ainsi qu’à Osaka, un soin particulier a été apporté de manière à ce que la caméra ne croise jamais des édifices plus modernes qui trahiraient l’époque réelle du tournage. L’univers dans lequel se développe l’histoire est relativement sinistre, et les dialogues sont minimalistes.

À l’arrivée, on ne sait presque rien du personnage incarné par Jared Leto. On comprend, grâce à sa rencontre avec Paulie Bowers (Emile Hirsch), qu’il fut un militaire américain présent sur le sol nippon dans le cadre de l’occupation d’après-guerre. Toutefois, pourquoi a t’il quitté ou déserté l’armée, ou pour quelle raison, il s’est retrouvé en prison, sont des questions sans réponses. Andrew Baldwin, qui a concocté le scénario, s’intéresse nettement plus à l’idée que cet étranger, va, sans rien dire, progresser dans une organisation fermée, en adoptant les us et coutumes particulières des Yakuza. Jared Leto propose un personnage froid, taciturne et apparemment capable d’exploser dès lors que la situation l’exige. Cela en fait un individu imprévisible, ce qui ne semble pas déplaire à ses camarades du clan Shiromatsu.

Nick Lowell (Jared Leto) va, en parallèle de ses activités de gangster, développé une histoire d’amour avec Miyu (Shiori Kutsuna), qui n’est autre que la sœur de son mentor, Kiyoshi (Tadanobu Asano), bien que ce dernier lui a explicitement demandé de ne pas le faire. Lorsque le clan Shiromatsu entre en guerre contre le clan Seizu. Nick va devoir soutenir ses camarades, tout en protégeant Miyu, d’autant plus que cette dernière est désormais enceinte. On peut regretter que Martin Zandvliet, le réalisateur, ne semble avoir que peu d’intérêt pour les scènes d’action. En effet, celles-ci sont systématiquement expéditives, sans relief, les privant de leur caractère explosif.

Cette approche est malheureusement préjudiciable à « The Outsider » qui ne permet pas d’éprouver de l’empathie envers les personnages. Le développement de ceux-ci est trop superficiel pour le spectateur ne puisse s’identifier ou s’attacher à qui que ce soit dans ce récit. L’attrait du film est incontestablement la présence de Jared Leto dans la distribution. Si on le supprime de l’équation, il reste une banale histoire de Yakuza qui souffre d’un gros déficit d’originalité. Cela dit, même les prestations de Tadanobu Asano et Min Tanaka ne permettent pas d’apporter un réel dynamisme au métrage. En outre, le dernier acte du film manque cruellement de relief et laisse un goût d’inachevé chez le spectateur.

En conclusion, « The Outsider » est un thriller d’action correct, disposant d’une histoire intéressante, d’une intrigue basique, mais qui souffre d’un développement trop simpliste. Le rythme manque de punch, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est particulièrement sombre, voire même glauque, afin de renforcer l’idée que les personnages évoluent essentiellement dans les bas-fonds. Le travail sur les décors, les véhicules ainsi que les costumes est de bonne facture. La distribution offre d’honorables prestations, mais les personnages ne sont pas suffisamment développés, contrariant la possibilité d’éprouver de l’empathie. Un divertissement qui permet éventuellement de découvrir les us et coutumes des Yakuza, mais qui manque de relief pour être réellement captivant…

 

 

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 205 930 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :