Action, Ciné-Asia, Crime - Policier, Netflix, Thriller

THE NIGHT COMES FOR US (2018) ★★★★★


The Night Comes for Us (2018)

 

 

Après avoir épargner la vie d’une jeune femme lors d’un massacre, un assassin d’élite de la Triade se retrouve la cible de gangsters meurtriers.

 

 

Origine du film : Indonésie
Réalisateur : Timo Tjahjanto
Scénariste : Timo Tjahjanto
Acteurs : Joe Taslim, Iko Uwais, Julie Estelle, Sunny Pang, Zack Lee, Julie Estelle, Dian Sastrowardoyo, Hannah Al Rashid, Morgan Oey
Musique : Fajar Yuskemal, Aria Prayogi
Genre : Action, Crime, Thriller
Durée : 121 minutes
Date de sortie : 19 octobre 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : XYZ Films, Screenplay Infinite Films
Distribué par : Netflix
Titre original : The Night Comes for Us
Notre note : ★★★★★

 

 

« The Night Comes for Us » est un thriller d’action indonésien datant de 2018, écrit et réalisé par Timo Tjahjanto, à qui l’on doit également « Headshot » (2016). Les acteurs principaux sont Joe Taslim, qu’on a pu voir dans « Star Trek Beyond » (2016), Iko Uwais, qu’on a pu voir dans « Beyond Skyline » (2017), Julie Estelle, qu’on a pu voir dans « The Raid 2 » (2014), et Zack Lee, qu’on a pu voir dans « Buffalo Boys » (2018).

L’histoire proposée par « The Night Comes for Us » nous invite à suivre Ito (Joe Taslim), l’un des six responsables de l’élite des triades de l’Asie du Sud-Est, connue sous le nom de Six Seas. Alors qu’il est en expédition punitive dans un village, Ito décide d’épargner une fillette et de quitter les triades et de rentrer dans sa ville natale, à Jakarta pour y cacher l’enfant. Toutefois, les triades ont vite fait de localiser Ito et envoie une myriade de tueurs à ses trousses, dont Arian (Iko Uwais), ami d’enfance d’Ito

Timo Tjahjanto endosse la double casquette de scénariste et de réalisateur sur ce métrage. Toutefois, le moindre que l’on puisse dire, c’est que « The Night Comes for Us » le scénario est ramené à sa plus simple expression. Un type décide de quitter l’organisation criminelle dans laquelle il sévit depuis des années, pour, sans qu’il puisse l’expliquer lui-même, sauver une fillette. Son organisation décide de lui envoyer tout ceux qui peuvent tenir une arme dans leurs mains, non seulement pour le punir de sa désertion, mais également pour trucider l’enfant, devenu un témoin gênant. Pour ajouter un peu de piment, on envoie également l’ami d’enfance, histoire de le tester, mais également pour offrir une dimension dramatique à l’histoire, bien qu’elle apparaisse comme superficielle.

Dans ce type de métrage, il ne faut guère espérer trouver un développement sur la psychologie des personnages. Cela dit, et bien que l’exercice ait déjà été expérimenté à travers d’autres films, la thématique du gangster qui fuit son organisation et qui poursuit ce qui apparaît comme une mission visant à trouver une forme de rédemption, est loin d’être inintéressante. Mais honnêtement, ce n’est pas du tout le cas avec « The Night Comes for Us ». Timo Tjahjanto, dont nous avons également programmé « Headshot » (2016) dans les prochains jours, ne fait pas dans la dentelle. De mémoire, c’est le film d’action, le plus violent graphiquement parlant, qu’il m’ait été donné de voir à ce jour. Fatalement, comme c’est le genre de cam que Laurence et moi aimons particulièrement, et qui s’avère même être l’une des raisons de l’existence de ce blog, ce métrage atterrit directement dans le groupe restreint des films cinq étoiles (★★★★★).

La photographie proposée par Gunnar Nimpuno est juste hallucinante. Les chorégraphies sont totalement hallucinantes, d’une précision, d’une justesse et d’une célérité impressionnante. La violence graphique atteint un niveau très élevé, digne d’un film d’horreur bien gore. Combats à mains nues, armes blanches, gunfight, explosions, tout y passe. Il vaut mieux éviter de se retrouver coincer au milieu de cette bande d’excités et de planquer son cul, sans quoi bonjour les dégâts. On relèvera la philosophie du jusqu’au boutisme. On fonce dans le tas, peu importe les conséquences. Sur CritiKs MoviZ, nous avions déjà grandement apprécié « Revenger » (2019) de Lee Seung-won, mais avec « The Night Comes for Us » c’est encore un cran au-dessus.

En conclusion, « The Night Comes for Us » est un excellent thriller d’action disposant d’une histoire simpliste, d’une intrigue sommaire, mais d’un développement singulièrement rythmé et violent. Le rythme est rapide, le récit est fluide et la narration fait appel à quelques flashbacks. La photographie est excellente, les scènes de combat sont particulièrement soignées et graphiquement sanglantes. Certaines scènes sont littéralement gores, à la limite du décrochage, âmes sensibles passées votre chemin. La distribution offre de très bonnes prestations tout en démontrant leur dextérité martiale impressionnante. Ce film est juste le métrage le plus destroy qu’on ait vu à ce jour….

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 169 700 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :