Action, Ciné-Asia, Drame, Fantastique, Japon, Netflix

BLADE OF IMMORTAL (2017) ★★★★☆


Blade of Immortal (2017)

 

 

Manji, un samouraï hautement qualifié, est frappé d’immortalité après une bataille sanglante. Hanté par le meurtre brutal de sa sœur, Manji sait que seul le combat contre le mal peut sauver son âme. Il promet d’aider une jeune fille nommée Rin à venger ses parents tués par Anotsu, chef du Ittô-Ryû. La mission va changer Manji d’une manière qu’il n’aurait jamais pu imaginer…

 

 

Origine du film : Japon, Royaune-Uni
Réalisateur : Takashi Miike
Scénariste : Tetsuya Oishi
Acteurs : Takuya Kimura, Hana Sugisaki, Sota Fukushi, Hayato Ichihara, Erika Toda, Kazuki Kitamura, Chiaki Kuriyama, Shinnosuke Mitsushima, Ichikawa Ebizō, Min Tanaka, Tsutomu Yamazaki
Musique : Koji Endo
Genre : Action, Drame, Fantastique
Durée : 141 minutes
Date de sortie : 29 avril 2017 (Japan) / 18 mai 2017 (France)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Warner Bros. Japan, Recorded Picture Company
Distribué par : Warner Bros. Pictures, Netflix
Titre original : Mugen no jūnin / 無限の住人
Notre note : ★★★★☆

 

 

« Mugen no jūnin » (無限の住人), ou « Blade of the Immortal » pour la distribution internationale, est un chanbara japonais datant de 2017, réalisé par Takashi Miike, à qui l’on doit également « Yakuza Apocalypse » (2015). Les acteurs principaux sont Takuya Kimura, qu’on a pu voir dans « Space Battleship Yamato » (2010), Hana Sugisaki, qu’on a pu voir dans « Pieta in the Toilet » (2015), Sota Fukushi, qu’on a pu voir dans « As the Gods Will » (2014), Hayato Ichihara, qu’on a pu voir dans « Samurai Sensei » (2018), et Erika Toda, qu’on a pu voir dans « Yokokuhan » (2015). Ce métrage est basé sur la série de manga éponyme de Hiroaki Samura, couvrant les deux premiers arcs de la série.

L’histoire proposée par « Blade of the Immortal » nous invite à suivre Rin Asano (Hana Sugisaki), une fillette qui a vu son père être tué par Kagehisa Anotsu (Sota Fukushi), le chef du clan Ittō-ryū. Pour se venger, elle va solliciter Manji (Takuya Kimura), un samouraï déchu, frappé d’immortalité. Ensemble, ils vont rechercher Kagehisa Anotsu, mais vont progressivement se heurter aux meilleurs combattants du clan Ittō-ryū. De son côté, Kagehisa Anotsu doit lutter contre la fourberie du shogunat qui lui a laissé entendre qu’il allait devenir enseignant officiel, mais qui cherche à l’éliminer. Finalement, Manji et Kagehisa Anotsu vont pouvoir s’affronter dans un duel à mort…

« Blade of the Immortal » est simplement une histoire de vengeance. La vengeance d’une fillette en rapport avec le meurtre de son père. Mais le métrage se veut également être une forme de rédemption. Manji est un ronin, un samouraï sans Maître, un samouraï en fuite pour avoir tué son seigneur corrompu et ses gardes du corps, parmi lesquels se trouvait le mari de sa sœur. Cette dernière ayant perdu la raison, Manji a décidé de s’en occuper, jusqu’à ce qu’elle soit finalement tuée par des chasseurs de primes ayant pris Manji pour cible. En représaille, Manji va tuer tous les membres de ce groupe, mais se retrouve mortellement blessé. Mais une sorcière, Yaobikuni, implante dans son corps des vers d’immortalité qui le guérissent. Lorsque Rin, la fillette, le sollicite, il y voit une forme de rédemption afin de gérer la tâche de protection qu’il n’a pu mener à son terme avec sa sœur.

Le contexte historique est correctement mis en place. Un super travail a été réalisé sur les costumes, les décors, les accessoires et les armes utilisés. Étant donné que le métrage est basé sur un manga, certains personnages apparaissent comme atypiques, ne correspondant pas à l’époque. Une guerrière aux cheveux blonds décolorés, en mini-short, avec un dim-up à l’une des jambes. D’autres arborent des lunettes de soleil et des looks qui semblent trop modernes pour l’époque. Mais ce n’est pas la majorité. La photographie signée par Nobuyasu Kita est très lumineuse, ne proposant que quelques rares séquences dans l’obscurité, la majorité des combats ayant lieu en plein jour, en pleine lumière. Les scènes de combat sont relativement violentes et sanglantes. Les combats aux sabres amenant toutes sortes d’horreurs graphiques.

Bien que « Blade of the Immortal » dure 140 minutes, la mise en scène proposée par Takashi Miike ne laisse pas de place à l’ennui. L’intrigue reste captivante, l’un des personnages principaux livrant ses combats les uns après les autres durant toute la partie centrale du métrage. Takuya Kimura qui incarne Manji, offre un personnage chez qui on ressent la lassitude d’être immortel et qui accepte d’être le garde du corps de Rin afin de précipiter sa chute, avant de finalement se prendre d’affection pour la jeune fille et ainsi décupler sa volonté de la prendre sous son aile. Bien que la performance de Takuya Kimura soit vraiment très bonne, c’est la prestation de la jeune Hana Sugisaki qui interpelle probablement le plus.

En conclusion, « Blade of the Immortal » est un très bon film d’action à la sauce samouraï disposant d’une histoire de vengeance originale, d’une intrigue familière et d’un développement rude et sanglant. Le rythme est bien équilibré avec de nombreux combats, notamment aux sabres. Le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est superbe avec un effort conséquent sur les décors, les costumes ainsi que les différentes armes utilisées. La bande originale est agréable, mais discrète. La distribution offre de très bonnes prestations avec une belle confrontation entre Takuya Kimura et Sota Fukushi et une belle performance de Hana Sugisaki. Un film sanglant, âmes sensibles s’abstenir…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 682 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :