Ciné-Asia, Corée du Sud, Crime - Policier, Thriller

THE VANISHED (2018) ★★★☆☆


The Vanished (2018)

 

Le corps de Yoon Seol Hee disparaît à l’Institut National d’Investigation Scientifique. L’inspecteur Woo Joong Shik cherche des indices sur sa disparition, alors que son mari, Park Jin Han, pense qu’elle est en vie.

 

 

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Lee Chang-hee
Scénaristes : Lee Hee-chan, Lee Chang-hee
Acteurs : Kim Sang-kyung, Kim Kang-woo, Kim Hee-ae, Han Ji-an, Lee Ji-hoon, Seo Hyun-woo, Lee Min-ji, Kwon Hae-hyo, Kim Ji-young, Kyung Soo-jin
Musique : Park Weil
Genre : Crime, Thriller
Durée : 101 minutes
Date de sortie : 7 mars 2018 (Corée)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Sidus Corporation, MCMC, Double & Joy Pictures
Distribué par : Kidari Ent
Titre original : Sarajin Bam / 사라진 밤
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Sarajin Bam » (사라진 밤); ou « The Vanished » pour la distribution internationale, est un thriller psychologique sud-coréen datant de 2018, co-écrit et réalisé par Lee Chang-hee, qui fait là ses premiers pas derrière la caméra. Les acteurs principaux sont Kim Sang-kyung, qu’on a pu voir dans « The Deal » (2015), Kim Kang-woo, qu’on a pu voir dans « The Treacherous » (2015), et Kim Hee-ae, qu’on a pu voir dans « Thread of Lies » (2014). Ce métrage est un remake du film espagnol « The Body » datant de 2012, dirigé par Oriol Paulo.

L’histoire proposée par « The Vanished » nous invite à suivre l’inspecteur Woo Jung-sik (Kim Sang-kyung) qui se retrouve à devoir enquêter sur la disparition du corps de Yoon Seol-hee (Kim Hee-ae) de la morgue. Cette dernière est décédée tout récemment, et son époux, le professeur d’université, Park Jin-han (Kim Kang-woo) est invité à rejoindre l’équipe d’enquêteurs sur les lieux de la disparition, alors qu’il se trouvait dans les bras de sa maîtresse Hye-jin (Han Ji-an), une de ses étudiantes. Bien que l’enquête porte sur l’identification du « voleur » du corps de la défunte, l’inspecteur Jung-sik va, petit à petit, mettre à jour des éléments de preuve montrant que l’époux, le professeur Park, pourrait bien être l’auteur du meurtre de Seol-hee. En effet, l’attitude de Park Jin-han est de plus en plus suspecte, et ce dernier semble croire que c’est la morte elle-même qui tenterait de le dénoncer…

Dans une certaine mesure, « The Vanished » est un petit peu construit comme un épisode de la série télévisée Colombo. On apprend très vite qui est le meurtrier, et même comment il a procédé pour réaliser son funeste projet. Cependant, dans ce métrage, Lee Chang-hee, qui endosse ici la double casquette de co-scénariste et de réalisateur, cherche à installer deux niveaux d’intrigue. La première se focalise sur le fait de savoir si oui ou non, le professeur Park Jin-han va être démasqué comme étant le meurtrier de sa femme. La seconde, qui s’avère nettement plus intéressante, joue avec nos nerfs, en masquant, en cachant, qui se cache derrière les révélations. On se doute néanmoins que c’est quelqu’un de proche, et pendant un certain temps, on peut même adhérer à l’idée que c’est l’esprit de la défunte qui cherche à se venger.

Toutefois, cette piste est abandonnée au profit de la démonstration qu’il y a finalement un complot visant la personne du professeur Park Jin-han, et que ce jeu du chat et de la souris vise à mettre en lumière quelque chose de plus complexe. Les révélations nous sont présentées dans la dernière partie du métrage, et, sauf si vous avez vu le film d’origine, « The Body », paru en 2012, vous serez probablement bluffés. Personnellement, le gros reproche que j’ai ressenti en regardant « The Vanished », c’est l’orientation plus au moins comique que le réalisateur a tenté de donner au métrage. En effet, certains dialogues, certaines répliquent et attitudes de certains personnages prennent une coloration burlesque qui ne cadre pas avec l’atmosphère générale du film.

 

Les valeurs de production sont plus que correctes. La photographie signée Lee Jong-yeol joue énormément avec les effets de lumière. L’éclairage qui tombe en panne à plusieurs reprises, installant un pseudo-climat de paranormal. Les objets qui apparaissent soudainement, incriminant l’auteur du meurtre, viennent ajouter de la tension à l’ambiance. L’édition proposée par Kim Woo-il offre des séquences suffisamment variées pour alléger considérablement l’aspect hui clos du film, une majorité de l’action se déroulant dans les locaux de la morgue. Enfin, la bande originale orchestrée par Park Weil apporte le bon dosage dans l’accompagnement de la mise en scène.

Du côté de la distribution, on retiendra la prestation de Kim Kang-woo qui incarne le jeune professeur d’université. L’acteur propose un personnage sérieux, qui perd progressivement pied face à la remontée des preuves qui l’incriminent dans le meurtre de sa femme, au point de perdre l’esprit et de sombrer dans une forme de paranoïa. Nous aurons été moins convaincus par la performance de Kim Sang-kyung dans le rôle de l’inspecteur de police, justement en raison du côté légèrement comique que les cinéastes ont voulu donner à son personnage.

En conclusion, « The Vanished » est un thriller psychologique correct dont la mise en scène apparaît comme décousue, laissant le spectateur se perdre en conjectures. L’intrigue est captivante, mais certains choix du développement sont discutables et peuvent déplaire. Le rythme est plaisant, le récit est relativement fluide et la narration fait appel à de nombreux flashbacks. La photographie est sympathique et l’édition offre 101 minutes bien équilibrées d’intrigues, de fausses pistes et de révélations. La distribution offre de bonnes prestations, mais l’appréciation générale prend du plomb dans l’aile en raison d’une volonté d’incorporer une coloration loufoque à certaines répliques et/ou attitudes… Dommage !

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 683 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :