Science fiction, Thriller

TAU (2018) ★★★☆☆


Tau (2018)

 

 

Une femme est retenue captive par un scientifique dans une maison futuriste et espère s’échapper en raisonnant l’Intelligence Artificielle qui contrôle la demeure.

 

 

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Federico D’Alessandro
Scénariste : Noga Landau
Acteurs : Maika Monroe, Ed Skrein, Gary Oldman, Fiston Barek, Ivana Zivkovic
Musique : Bear McCreary
Genre : Science-fiction, Thriller
Durée : 97 minutes
Date de sortie : 29 juin 2018 (France)
Année de production : 2018
Sociétés de production : Waypoint Entertainment, Rhea Films; Hercules Film Fund, Phantom Four Films, Addictive Pictures, Kaos Theory Entertainment, Netflix Original Films
Distribué par : Netflix
Titre original : Tau
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Tau » est un thriller de science-fiction américain datant de 2018, réalisé par Federico D’Alessandro connu dans le 7ème art comme l’illustrateur de storyboard et ayant œuvré sur des métrages tels que « Avengers » (2012), « Iron Man 3 » (2013), « Ant-Man » (2015), « Doctor Strange » (2016), ou encore « Bird Box » (2018). Les acteurs principaux sont Maika Monroe, qu’on a pu voir dans « The 5th Wave » (2016), Ed Skrein, qu’on a pu voir dans « Alita: Battle Angel » (2019), et Gary Oldman, qui assure la voix de TAU dans la version originale, mais doublé par Gabriel Le Doze dans la version française. Ce dernier assure généralement les voix de Kevin Spacey, Gabriel Byrne, Alfred Molina et Gary Oldman.

L’histoire proposée par « TAU » nous invite à suivre Julia (Maika Monroe), une jeune femme d’une vingtaine d’année qui gagne de l’argent comme pickpocket dans des boîtes de nuit minables. Elle se fait enlever pour se réveiller dans une cellule de prison avec un implant dans la nuque. Le propriétaire, Alex (Ed Skrein) explique à Julia qu’elle doit servir de cobaye pour un projet d’IA. Alors qu’en journée, Alex doit s’absenter, Julia discute avec Tau (Gary Oldman), l’intelligence artificielle qui gère la maison. Il va progressivement prendre conscience les torts causés par la situation de Julia. Mais cela sera t’il suffisant pour que Julia puisse fuir…

Netflix nous propose donc une nouvelle version de la confrontation qui peut exister entre l’intelligence artificielle et l’homme. « TAU » est un hui clos, où trois personnages s’affrontent, s’allient, et se détruisent. Maika Monroe incarne Julia ou le Sujet Numéro 3. Effectivement dans un premier temps, elle est déshumanisée par son ravisseur et par la machine qui garde, protège, contrôle la somptueuse demeure qui fait office de geôle. Tau a également la particularité de contrôler un robot de combat très efficace et violent dans lequel on peut retrouver une ressemblance avec le ED-209 qu’on a pu croiser dans « Robocop » (2014) de José Padilha.

En fin de compte, dans cette histoire, le personnage le moins humain s’avère être Alex, incarné par Ed Skrein. Un personnage froid, sans âme, dont seule la réussite de son projet le motive. La vie humaine n’a que peu d’intérêt à ses yeux. Il kidnappe des sans-abris ou des personnes dont peu de gens s’inquiéteront de la disparition. Ses « prisonniers » servent de cobaye afin qu’il puisse mener à bien son projet, sans que l’on sache réellement de quoi il retourne. À l’inverse, le personnage le plus intéressant, bien qu’on ne puisse pas le voir physiquement, c’est Tau, l’intelligence artificielle, qui, doté d’une forme de conscience et d’une capacité d’analyse, se pose des questions sur sa propre existence et sur les raisons profondes de ses actes.

Une forme de complicité va s’installer entre Julia et Tau. Le premier désirant apprendre toujours plus afin d’intégrer la logique dans les choses les plus fondamentales de la vie, alors que Julia ne cherche que l’ouverture qui lui permettra de s’enfuir. Malheureusement, le scénario concocté par Noga Landau contient beaucoup trop de séquences plates et les quelques moments de suspense et/ou de tension sont plutôt rares. A contrario, la photographie signé Larry Smith, offre de multiples satisfaction. La maison high tech dans laquelle vit le personnage interprété par Ed Skrein est vraiment sublime et la représentation graphique de Tau est très réussie, sous la forme de plusieurs triangles qui changent couleurs.

En conclusion, « TAU » est un bon petit film de science-fiction dont l’histoire ne va pas nous inciter à faire confiance à l’intelligence artificielle. L’intrigue est légère et se résume à une volonté de liberté. Le rythme est un peu poussif, par endroits, et les seules scènes d’action sont concentrées aux deux extrémités du métrage. Le récit n’est pas toujours fluide notamment en ce qui concerne les motivations de l’unique antagoniste du film, alors que la narration est linéaire. La photographie est très réussie, exploitant avec classe les décors futuristes de la maison dans laquelle se déroule l’histoire. La distribution offre de bonnes prestations bien que ce soit le seul personnage invisible à l’écran qui mérite le plus d’intérêt. Un film correct, mais sans plus…

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 175 107 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :