Action, Drame, Thriller

ACTS OF VENGEANCE (2017) ★★★☆☆


Acts of Vengeance (2017)

 

 

Un avocat qui maîtrise parfaitement l’art des mots pour défendre les pires criminels sombre dans l’alcoolisme et dans l’auto-destruction suite aux meurtres de son épouse et de sa fille. Il va faire vœu de silence et s’entraîner rudement afin de découvrir le meurtrier de sa famille et prendre sa revanche…

 

 

Origine du film : Bulgarie, États-Unis
Réalisateur : Isaac Florentine
Scénariste : Matt Venne
Acteurs : Antonio Banderas, Karl Urban, Paz Vega, Cristina Serafini, Lillian Blankenship, Robert Forster, Jonathan Schaech, Raicho Vasilev, Isaac Florentine
Musique : Frederik Wiedmann
Genre : Action, Drame, Thriller
Durée : 87 minutes
Date de sortie : 27 octobre 2017 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Saban Capital Group, Millennium Films
Distribué par : Lionsgate
Titre original : Acts of Vengeance
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Acts of Vengeance » est un thriller d’action américain datant de 2017, réalisé par Isaac Florentine, à qui l’on doit également « Close Range » (2015). Les acteurs principaux sont Antonio Banderas, qu’on a pu voir dans « Security » (2017), Karl Urban, qu’on a pu voir dans « Hangman » (2017), Paz Vega, qu’on a pu voir dans « Kill the Messenger » (2014), Cristina Serafini, qu’on a pu voir dans « Day of the Dead: Bloodline » (2016), Robert Forster, qu’on a pu voir dans « Small Town Crime » (2017), et Johnathon Schaech, qu’on a pu voir dans « Marauders » (2016).

L’histoire proposée par « Acts of Vengeance » nous invite à suivre Frank Valera (Antonio Banderas), un avocat qui sait habilement utiliser les mots dans ses plaidoiries afin de défendre toutes sortes de criminels. L’épouse et la fille de Frank sont assassinées peu après un spectacle dédié aux jeunes talents où la fille de Frank s’est produite, mais dont il fut absent en raison de ses engagements professionnels. Après les obsèques, Frank se rend rapidement compte que l’enquête est au point mort, et sombre dans l’alcoolisme tout en s’adonnant au free-fight afin de se faire frapper, chose qu’il vit comme une forme de repentir. Alors qu’il est blessé dans une bagarre de rue, il prend conscience qu’en se « flagellant » de la sorte, il punit la mauvaise personne, et décide de mener sa propre enquête, tout en s’entraînant à divers arts martiaux. À force de persévérance, il va identifier l’auteur de l’assassinat de sa famille, et va tomber de haut en comprenant le cheminement de cette situation…

Il faut être bien clair d’entrée de match, il n’y a absolument rien de nouveau, d’innovant et d’original dans « Acts of Vengence ». Le scénario concocté par Frederik Wiedmann est tout ce qu’il y a de plus classique. En outre, Isaac Florentine, le réalisateur, est loin d’être connu pour produire des films offrant un renouvellement d’un genre, quel que soit le thème abordé. Reste que ce dernier sait gérer les scènes d’action, son point fort, sans aucun doute. Le personnage principal du récit, incarné avec une certaine aisance par Antonio Banderas, suit un cheminement ultra-classique. Il perd sa famille tragiquement, il sombre dans le chaos, puis se reconstruit avec une approche plus ou moins philosophique pour trouver le méchant et lui mettre une bonne raclée. Non seulement, c’est familier, mais c’est aussi cousu de fil blanc, et on peut tous facilement anticiper ce qui va se passer dans l’instant d’après.

Reste que tout ceci est bien fait, et que finalement, bien installé dans notre canapé favori, on se retrouve captivé et le rythme proposé par l’édition signée d’un trio composé de Paul Harb, Ivan Todorov Ivanov et Irit Raz, permet d’obtenir un métrage de 87 minutes toniques où finalement, on a que peu de temps à consacrer aux quelques incohérences de l’histoire. La photographie proposée par Yaron Scharf est basique, les scènes de combat sont très bien tournées, avec un certain sens du réalisme, et souvent avec peu de plan-séquence, ce qui indique que les acteurs ont travaillé leurs chorégraphies.

Du côté de la distribution, on retrouve donc Antonio Banderas dans le rôle principal. L’acteur ibérique montre qu’à 58 ans, il est encore très bien conservé et qu’un rôle physique ne lui fait pas peur. Il dispose d’un rôle intéressant, et pour les trois-quarts du métrage, il ne dispose d’aucun dialogue, le personnage ayant fait vœu de silence. Il est encore tout à fait capable de faire passer les émotions par ses expressions de visage. On retrouve également Karl Urban dans un rôle secondaire, qui prend essentiellement son importance dans la dernière partie du film. Plus jeune d’une bonne dizaine d’années, l’acteur néo-zélandais, 46 ans, affiche également un physique d’athlète et s’avère très à l’aise dans les scènes d’action. Le rôle qu’incarne Paz Vega tombe un petit peu dans la caricature, dans le cliché. La belle qui vient en aide au héros, qui en remerciement va l’aider à se débarrasser de ses propres problèmes. Enfin, citons également la présence de Robert Forster qui s’avère totalement sous-exploité dans un personnage à la limite du désagréable.

En conclusion, « Acts of Vengeance » est un petit thriller d’action basique disposant d’une histoire familière, d’une intrigue usuelle et d’un développement classique mais efficace. Le rythme est soutenu, le récit est fluide, et la narration est construite sur la base d’un flashback. La photographie est agréable, les scènes d’action sont cohérentes, et les scènes de combat sont très bien chorégraphiées. La distribution offre de bonnes prestations, et les acteurs principaux peuvent mettre en avant leur bonne condition physique. L’ensemble n’est en rien innovant, mais c’est propre et divertissant, voire même captivant.

 

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 640 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :