Action, Arts Martiaux, Ciné-Asia, Crime - Policier, Drame, Indonésie, Netflix, Thriller

HEADSHOT (2016) ★★★☆☆


Headshot (2016)

 

 

Un jeune homme est retrouvé échoué sur une plage, amnésique. À peine sortie de l’hôpital, un déchaînement de violence s’articule autour de sa personne, alors que ses souvenirs refont surface peu à peu…

 

 

Origine du film : Indonésie
Réalisateur : Kimo Stamboel, Timo Tjahjanto
Scénaristes : Timo Tjahjanto
Acteurs : Iko Uwais, Chelsea Islan, Sunny Pang, Julie Estelle, Very Tri Yulisman, David Hendrawan, Zack Lee
Musique : Aria Prayogi, Fajar Yuskemal
Genre : Action, Arts Martiaux, Crime, Drame, Thriller
Durée : 118 minutes
Date de sortie : 8 décembre 2016 (Indonésie)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Screenplay Infinite Films, Surya Citra Media, Amuse Entertainment, Nikkatsu, XYZ Films
Distribué par : Vertical Entertainment, Netflix
Titre original : Headshot
Notre note : ★★★☆☆

 

 

« Headshot » est un thriller d’action et d’arts martiaux indonésien datant de 2016, dirigé par Kimo Stamboel et Timo Tjahjanto. Ce dernier ayant également signé le scénario. Les acteurs principaux sont Iko Uwais, qu’on a pu voir dans « Mile 22 » (2018), Chelsea Islan, qu’on a pu voir dans « 3 Srikandi » (2016), Julie Estelle, qu’on a pu voir dans « The Night Comes for Us » (2018), et Zack Lee, qu’on a pu voir dans « Midnight Show » (2015).

L’histoire proposée par « Headshot » nous invite à suivre Ishmael (Iko Uwais), dont on apprendra plus tard qu’il se nomme en réalité Abdi. L’homme est amnésique et a été retrouvé échoué sur une plage. Rapidement, il va devoir affronter une multitude de membres d’un gang mafieux afin de libérer le docteur Ailin (Chelsea Islan) qui lui a sauvé la vie et qui vient d’être kidnappée par ce syndicat du crime. Peu à peu, les souvenirs de Ishmael/Abdi refont surface, et il comprend qu’il a été laissé pour mort par ce gang au moment où il a voulu le quitter. Non seulement il va devoir affronter ses anciens camarades, mais également Lee (Sunny Pang), le leader du gang qui l’a formé et entraîné…

La logique aurait voulu qu’on regarde d’abord « Headshot » (2016) et qu’on visionne ensuite « The Night Comes for Us » (2018). La vie en aura décidé autrement et c’est parce que nous avons vu « The Night Comes for Us » que nous, Laurence et moi, avons été intéressés par le fait de découvrir ce « Headshot ». Les deux métrages furent réalisés par Timo Tjahjanto, et offrent un rôle de premier plan à Iko Uwais, la star indonésienne des arts martiaux. Étant donné que l’ordre chronologique a été inversé, ce métrage est un petit peu une déception  car nous avions adoré « The Night Comes for Us« , au point de lui attribuer la note maximum.

Le scénario concocté par Timo Tjahjanto lui-même, qui officie donc comme réalisateur et scénariste, est plutôt léger. On nous présente une histoire qu’on a déjà vue maintes et maintes fois, que ce soit dans le cinéma d’action ou ailleurs. Un tueur ou un malfrat veut se retirer ou désire prendre sa retraite. L’organisation dont il dépend ne l’entend pas de cette oreille et préfère l’éliminer, probablement de peur de le voir en vérité partir pour la concurrence ou par crainte, qu’un jour, il ne balance des informations… On retrouve cette approche dans le très bon « Polar » paru en début d’année, avec l’excellent Mads Mikkelsen dans le rôle principal.

C’est donc du côté de l’action qu’il faut regarder. Évidemment, avec Iko Uwais dans le rôle principal, les cinéastes n’ont pas pris beaucoup de risque. L’acteur s’en donne à cœur joie, et démontre, une nouvelle fois, toute sa dextérité pour les arts martiaux. Les combats s’enchaînent, et le héros a de plus en plus de difficultés à se défaire de ses adversaires. D’un côté, les coups et les blessures le handicapent, et de l’autre côté, les adversaires sont de plus en plus coriaces. Le point d’orgue étant, bien entendu, la dernière confrontation où notre héros se retrouve en face-à-face avec celui qui jadis lui a tout appris…

La photographie proposée par Yunus Pasolang est plutôt plaisante, proposant quelques plans très agréables de l’environnement en bord de plage. Les effets spéciaux sont très bien réalisés, offrant quelques scènes percutantes, à la limite du gore. Encore une fois, âmes sensibles, s’abstenir. La bande musicale réalisée par Aria Prayogi et Fajar Yuskemal, est très agréable et s’harmonise pleinement avec le rythme et l’action. Il est fort possible que « Headshot » ait gagné en puissance en le raccourcissant quelque peu, car au final, les 118 minutes apparaissent légèrement comme étant trop longues.

Du côté de la distribution, on retiendra essentiellement la prestation d’Iko Uwais, comme je l’ai déjà souligné précédemment. Chelsea Islan incarne un médecin qui se prend d’affection pour son patient. Bien qu’on le laisse supposer, le réalisateur évite de tomber dans la facilité de la romance bateau, et ,de plus, le personnage, bien que malmené par ses ravisseurs, ne tombe pas dans la victimisation à outrance, malgré que certaines réactions et/ou actions, semblent illogiques. Enfin, Sunny Pang est l’acteur qui nous aura le moins convaincu. Le personnage est censé être nettement plus âgé que celui interprété par Iko Uwais, mais le maquillage visant à le vieillir n’est guère convainquant. En outre, la manière de se mouvoir ne correspond pas non plus à celle d’un homme étant dans la tranche d’âge supposée.

En conclusion, « Headshot » est un bon film d’action disposant cependant d’une histoire familière, d’une intrigue classique, mais d’un développement dynamique. Le rythme est soutenu, le récit est fluide, et la narration est linéaire en dehors de quelques flachbacks courts. La photographie est plaisante, les effets spéciaux sont simples mais réalistes, la bande originale est agréable et l’édition aurait dû être travaillée de manière à proposer un métrage plus court. La distribution offre des prestations mitigées au service de personnage dont l’attitude, le comportement, n’est pas toujours cohérent. Les fans d’action et d’arts martiaux seront ravis, mais ceux qui cherchent l’originalité, l’innovation dans ce genre, devront repasser ultérieurement….

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 189 511 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :